2017, 2018 puis 2019 auront vu certains de leurs mois rythmés par une série qui représente l’essence même de ce site : Tour du Monde.

Tour du Monde, comme son nom l’indique, est avant tout un voyage. Un voyage vers des contrées lointaines dont vous n’aurez pas suspecté la moindre fibre footballistique, voire même leur existence. Un voyage aux quatre coins du globe à la rencontre d’un joueur, d’un club ou d’un pays dont la médiatisation est telle que les articles à leur propos dans la langue de Molière peinent à faire lever tous les doigts de la main. Écrite par NSOL, cette série de quarante-six épisodes vous permet d’enrichir votre culture historique et footballistique – mais pas que – et de briller durant les dîners mondains à raconter des anecdotes plus que rares. Rares, car les sujets traités sont tantôt un club au nom improbable, tantôt un joueur à l’histoire incroyable ou encore, par exemple, une institution qui étonne de par sa situation géographique.

La saison 2019 de Tour du Monde compte quinze numéros publiés tout au long de l’été. Notre périple commençait au Lazistan, une contrée entre Turquie et Géorgie qui tente de propulser sa propre sélection nationale. Autre sélection inconnue et pourtant toute proche, mais toute toute proche, nous parlions juste après de l’équipe de France de D2. Puis, nous rallions le Sahara occidental, autre pays sans existence politique qui essaie la voie du beautiful game pour se construire une reconnaissance internationale. Nous nous penchions ensuite sur l’Abahani Limited Dhaka, club de la capitale bengalie, avant de nous intéresser à Ildefons Lima, légende du football andoran, puis de remettre le cap sur l’extrême-orient et le FC Korea et le Bangkok Bank FC. Entre temps, la visite de Wallis-et-Futuna nous permettait de poser un pied en Océanie. Quatre continents étaient déjà couverts.

En août, nous découvrions le Caïman de Douala au Cameroun avant de plonger dans les héritages soviétiques de l’Asie centrale que l’histoire de Daniel Tagoe embrasse pleinement. Et quand NSOL vous promettait un retour en France pour l’escale suivante, ce n’était évidemment pas au cœur de l’hexagone. Nous nous envolions en effet pour la Polynésie, son système footballistique particulier et un grand club local aussi partenaire avec l’AS Saint-Étienne : l’AS Tefana. Puis, le FC Santiago de Cuba, entité créée de toute pièce par le gouvernement cubain, constituait notre dernière destination aoûtienne.

Septembre vint, mais pas l’heure de la rentrée. Nous effectuons un séjour en Afrique à l’occasion des découvertes du Black Africa FC, en Namibie, et du Mbour Petite-Côte FC, au Sénégal. Enfin, l’AS Rhodes, club de la petite île grecque du même nom, était notre quinzième et dernière escale de l’année.

Vous souhaitez donner votre avis sur Tour du Monde ? Réclamer la fin de la série ou au contraire une quatrième saison ? N’hésitez pas à partager votre opinion dans les commentaires !

A propos MatthiasT 89 Articles
"Le joueur de football est l'interprète privilégié des rêves et sentiments de milliers de personnes." César Luis Menotti.