En cette période de trêve internationale place à un spin off de « Premier match ». Pas question de club pour cette série : zoom sur les premières en sélection. En route pour l’Allemagne et la première de Klose avec la Mannschaft. Avant de continuer, nous vous invitons à relire l’épisode cinq de « Premier match » où Miroslav Klose était déjà à l’honneur.

Le renouveau

C’est donc un Klose qui tourne plutôt bien avec Kaiserslautern qui est sélectionné par le nouvel entraîneur, Rudi Völler. Le joueur a alors 21 ans et correspond au renouveau de l’équipe nationale allemande. Il faut dire que depuis la victoire lors de l’Euro 96 Anglais, les choses ne se passent pas bien. Les aigles allemands sont giflés 3-0 en quart-de-finale de la Coupe du Monde 1998 contre la Croatie. Certes, la Croatie finira troisième de ce mondial, mais quand même.

Car la moyenne d’âge de l’équipe et ses performances interrogent. Et ces interrogations confirmées lors de l’Euro 2000. En effet, les allemands sont éliminés dès le premier tour de la compétition. Ils ne glaneront qu’un seul point en trois matchs, un nul contre la Roumanie et une défaite contre l’Angleterre. Ils seront définitivement éliminés lors du dernier match avec une défaite contre le Portugal de Figo 3-0. C’est donc un Rudi Völler, ancien de l’OM, qui remplace Erich Ribbeck à la suite de sa démission après cet Euro raté. L’ancien attaquant aura pour mission de qualifier la sélection pour la Coupe du monde 2002 et de bien y figurer.

Mais il doit aussi bâtir un groupe en vue de la Coupe du monde 2006 qui se déroulera à domicile. Et les premières prestations sont encourageantes : victoire lors du premier match contre la Grèce et contre l’Angleterre à Wembley. Cependant, au niveau des matches amicaux, c’est tout autre. L’Allemagne est défaite contre le Danemark en novembre et contre la France en février.

Les premiers pas de Klose

Pour la suite des qualifications pour cette Coupe du Monde 2002, le Nationalelf accueille l’Albanie et se déplace en Grèce. C’est donc contre l’Albanie le 24 mars 2001 que Klose fait ses débuts internationaux. La Bay Arena de Leverkusen aura le privilège de voir les débuts internationaux d’un des meilleurs attaquant allemand. Mais pour cela, il faudra attendre les vingt dernières minutes de ce match. Entre temps, les allemands avaient ouvert le score dès le début de la deuxième mi-temps. Deisler avait marqué grâce à une superbe frappe de 25 mètres, qui ira nettoyer la lucarne peu avant la cinquantième.

Près de quinze minutes plus tard, c’est Kola qui vient égaliser pour l’Albanie. L’ailier gauche dans l’axe aux 20 mètres voit Tare lui remettre la balle en retrait de la tête à la suite d’un centre venu de la Droite. Kola contrôle et déclenche une frappe qui finit dans le but d’Oliver Khan. Alors qu’il reste une vingtaine de minutes, le sélectionneur allemand décide de lancer le jeune Klose. Miroslav remplace Olivier Neuville et il ne lui faudra que quinze minutes pour s’illustrer.

Une entrée décisive

Après un centre mal dégagé par la défense Albanaise, Jeremies récupère le ballon à 30 mètres. Il contrôle et décale Rhemer qui est à droite. L’arrière droit s’avance dans la surface et centre à ras de terre aux 11 mètres 50. Le géant Jancker, qui a suivi l’action, se lance pour couper la trajectoire. Le gardien albanais, Strakosha, qui a aussi suivit l’action, sort devant lui pour attraper le cuir. Le gardien détourne la balle qui va rebondir sur Jancker et filer en sortie de but.

C’est sans compter sur Klose, qui au deuxième poteau vient placer une tête plongeante pour la mettre au fond. À noter qu’il aurait été plus simple de placer un plat du pied, mais le résultat est là. Miro donne la victoire à l’Allemagne, il ne reste que deux minutes dans le temps réglementaire et l’Allemagne ne sera pas rattrapé. C’est ici à ce moment précis que Klose entame sa longue histoire de buteur avec la sélection allemande. Sélection, comme nous allons l’aborder, qu’il marquera de bien des façons.

La suite en sélection

Quatre jours plus tard, il marquera contre la Grèce le but du 2-3, et finalement l’Allemagne s’imposera 2-4 à Athènes. Mais il faudra attendre quasiment un an pour revoir des buts de Klose sous le maillot allemand. Entre temps, sa sélection s’est qualifiée pour la Coupe du Monde 2002 non sans mal. En effet, ils termineront deuxième du groupe D derrière l’Angleterre, en ayant au passage encaissé un revers 5-1 à domicile contre ces mêmes Anglais.

En barrages, ils écarteront l’Ukraine après avoir fait un match nul à Kiev. Le match retour à Dortmund ne laissa aucun espoir aux Ukrainiens, la Mannschaft faisant le travail en menant 3-0 après seulement un quart d’heure de jeu. (4-1 score final). Klose ne disputant pas les barrages, il se rattrapera en match amical en inscrivant deux triplés contre l’État d’Israël et l’Autriche. Ces prestations lors de ces matchs amicaux lui permettent d’accrocher une place pour la Coupe du Monde 2002.

C’est lors de ce mondial qu’il se révèle aux yeux du monde en inscrivant cinq buts. Il inscrit un triplé pour son premier match contre l’Arabie Saoudite et deux contre l’Irlande et le Cameroun. Klose est vraiment le joueur de ce premier tour avec cinq buts donc et deux offrandes. Même s’il sera moins décisif lors de la phase à élimination directe avec zéro but, il atteint la finale avec la sélection allemande. Le Brésil de Ronaldo éteindra néanmoins les espoirs allemands.

Une fin en apothéose

La Coupe du Monde est réussie et les prochaines le seront tout autant. En 2006 et 2010, il atteint les demi-finales et termine deux fois troisième en marquant cinq et quatre buts. Ces buts le placent à égalité avec Gerd Müller, autre légende du football allemand. Il dépasse aussi d’une unité le français Just Fontaine et ses treize buts inscrit en 1958. Mais surtout, il n’est qu’a un but du record du brésilien Ronaldo. Lors de l’édition suivante, il égalera le record contre le Ghana en match de poule. Puis il le dépassera en inscrivant le deuxième but du désormais célèbre Brésil-Allemagne du 8 juillet 2014.

Finalement, après un échec en finale et deux en demi-finales que l’Allemagne et Klose sont sacrés champions du Monde. Et c’est sur ce titre que le meilleur buteur de la sélection allemande se retire. Oui meilleur buteur, car Klose a entre-temps effacé le record de Gerd Müller qui était de 68 buts… en 62 sélections. Pour ce faire, il lui aura fallu 129 matchs. Klose arrête donc la sélection à l’âge de 36 ans et après 137 sélections et 71 buts.

Ainsi, comme Gerd Müller 40 ans avant lui, Klose quitte la sélection en tant que meilleur buteur et sur un titre de champion du monde.

A propos Prince Owski 352 Articles
Comme Ole Gunnar Solskjær en 1999, je suis le joker de luxe de DV. Heureux propriétaire du suffixe -Owski. "Qu’importe : on pourra même me traiter de fou, il n’y a que ces couleurs Parisiennes qui illuminent mon cœur. Et à chaque blessure, il saigne ce cœur-là. Mais il s’enflamme encore." Francis Borelli