La fidélité est devenue rare dans le monde du sport. Depuis que l’argent y a pris une plus grande place, les sportifs n’hésitent pas à aller voir ailleurs. Au football, la fidélité disparaît d’année en année mais il reste des joueurs qui éprouvent toujours le même amour pour leur club de toujours.

Au cours de cet article, nous vous présenterons les joueurs actuels fidèles à leur club de toujours, ou bien des joueurs qui ont rejoint un club au cours de leur carrière pour ne plus le quitter. Les critères sont les suivants :

  • jouer pour un seul club ;
  • jouer pour un club plus de dix ans.

Lionel Messi, la reconnaissance :

Probablement le premier nom qui nous vient en tête, Lionel Messi est un des représentants de ces joueurs fidèles à un club, derrière Totti.

Quand il était jeune, Léo Messi souffrait d’un déficit hormonal qui lui causait des problèmes de croissances. En Argentine, aucun club ne voulait le prendre en charge pour lui offrir ce traitement coûteux. Le FC Barcelone saute alors sur l’occasion pour acquérir le jeune joueur et lui procurer le fameux traitement. Messi débute à Barcelone à l’âge de 13 ans et y fait toute sa carrière jusqu’à maintenant. Léo Messi dispute 718 matchs toutes compétitions confondues avec les Blaugranas, pour un total colossal de 627 buts. Ajoutés à cela, il remporte tous les titres possibles avec le Barça (Ligue des Champions, Liga, Copa Del Rey…) et évidemment ses six (!) Ballons d’Or. En 2020, Messi en est à sa seizième année avec le FC Barcelone.

 

Karim Benzema, de l’ombre à la lumière :

RealMadrid.com

Arrivé en 2009 dans l’ombre des transferts des deux Ballons d’Or Kakà et Cristiano Ronaldo, Karim Benzema a réussi à s’installer dans le plus grand club du monde. Souvent annoncé sur le départ avec l’arrivée de nouveaux coachs, Benzema a toujours réussi à remettre tout le monde d’accord en écartant la concurrence et en devenant chaque saison un titulaire indiscutable. Il a formé un duo de feu avec Cristiano Ronaldo qui a mené le Real sur le toit de l’Europe. CR7 parti, Benzema est devenu la star du Real Madrid avec Sergio Ramos. 2020 est la onzième année de Benzema à la Maison Blanche. Il y a remporté quatre Ligues des Champions, deux Liga, deux Coupes du Roi et j’en passe. En 501 matchs, il a inscrit 241 buts.

Thomas Müller, un pur produit bavarois :

Thomas Müller intègre le centre de formation du Bayern Munich en 2000 alors qu’il est âgé de dix ans. À partir de ce jour, le joueur ne quittera plus le club de la Bavière. Il joue son premier match pro en 2008, à l’âge de 18 ans. Depuis, Thomas Müller est devenu un élément indispensable du Bayern Munich. Il a tout remporté avec son club de toujours, dont le fameux triplé en 2013. L’attaquant ayant prolongé son contrat jusqu’en 2023 le mois dernier, cela peut l’amener à avoir fait partie du Bayern pendant plus de vingt ans. Depuis douze saisons dans l’effectif professionnel, Müller a joué 521 matchs et marqué 195 buts.

Marco Reus, parti pour revenir plus fort :

Marco Reus rejoint le centre de formation du Borussia Dortmund en 1996 et y reste jusqu’en 2006 avant d’aller tenter sa chance au Rot Weiss Ahlen dans la catégorie junior. Il commencera sa carrière professionnelle dans ce même club avant de rejoindre l’autre Borussia, le Borussia Mönchengladbach, en 2009. Au cours de ces quatre saisons dans les rangs des poulains, Marco Reus explose et est à deux doigts d’être sélectionné pour la Coupe du monde 2010. C’est en 2012 qu’il revient dans son club de toujours, pour y rester jusqu’à maintenant. En effet, et malgré les sollicitations du Bayern cette année-là, il décide de rejoindre le BvB. En 2014 et 2015, si le FC Barcelone l’a dans son collimateur, Reus décide pour autant de rester fidèle à son club. Même si les blessures ont aussi eu un impact dans ses choix de carrière…

Depuis 2012, Marco Reus est à Dortmund, où il est même devenu le capitaine des Borussen. Son contrat court jusqu’en 2023, ce qui présage une fin de carrière au Signal Iduna Park. Avec Dortmund, Marco Reus a joué 265 matchs et marqué 129 buts. Il a remporté la Coupe d’Allemagne et il est vice-champion d’Europe en 2013. Reus est le joueur à avoir le plus remporté le titre d’homme du match sur les dix dernières saisons en Allemagne : il a été désigné 48 fois meilleur joueur d’une partie.

Igor Vladimirovitch Akinfeïev, le tsar de Moscou :

⠀ ⠀

Akinfeïev, le gardien du CSKA Moscou, a entamé en 2020 sa dix-huitième saison professionnelle, toutes avec le même club. Il a rejoint le club moscovite en 1993 et est promu dans l’équipe professionnelle en 2002. Malgré l’intérêt de Manchester United après le départ d’Edwin van der Sar. Akinfeïev ne bougera pas de Moscou. Il a joué plus de 600 matchs et remporté sept titres nationaux et six coupes de Russie. Akinfeïev a aussi reçu l’Ordre de l’amitié des mains du président russe Vladimir Poutine. Il est nommé ambassadeur de la Coupe du monde 2018 qui se déroule en Russie. Son talent lui permet de remporter à cinq reprises le prix du meilleur gardien de Russie décerné par l’hebdomadaire Ogoniok.

Sergio Busquets, la dernière réussite de la Masia restée au barca :

⠀ ⠀ ⠀

Sergio Busquets rejoint les jeunes du FC Barcelone en 2005. Il est promu en équipe première trois ans plus tard. Pep Guardiola le convoque effectivement régulièrement pour des matchs de Coupe du Roi et de Liga. Peu de temps après, il devient un élément indispensable de la troupe du Pep. Depuis douze ans, Sergio Busquets est indéboulonnable dans le milieu du Barça malgré les changements d’entraîneurs et de systèmes. Il reste l’élément central de l’équipe barcelonaise, lui qui a acquis toute son expérience aux côtés de Iniesta et Xavi. Cette formation hors du commun l’aidera à progresser au fil des années. Busquets a gagné tous les titres possibles avec le Barça, dont trois Ligues des Champions, et a joué un total de 568 matchs. Plus anecdotiquement, il est le joueur ayant réussi le plus grand nombres de passes (un nombre précis de 22 940 passes) dans les cinq grands championnats au cours de la décennie passée.

Giorgio Chiellini, le Roc turinois :

Giorgio Chiellini a effectué ses débuts dans l’élite italienne à la Fiorentina en 2004 en prêt depuis la Juventus qui venait juste de le transférer de Livourne. Après une saison réussie à la Viola, il inaugure son maillot de la Juventus l’année suivante. Il ne changera plus de club au cours de sa carrière. Cette saison, il a entamé sa quinzième saison avec les Turinois, avec plus de 500 matchs et 36 buts à son actif. Finaliste malheureux à deux reprises de la Ligue des Champions avec la Juventus, c’est le seul trophée qui lui manque. En revanche, il a tout gagné avec la Juve : huit titres de champions d’Italie et quatre coupes d’Italie.

Loïc Perrin, toujours présent :

Direction la Ligue 1 avec Loïc Perrin, qui est arrivé à Saint-Etienne en 1997 pour y commencer son parcours junior avec les Stéphanois. Il fera ses débuts le 15 août 2003 avec l’équipe première pour un match comptant pour la troisième journée de Ligue 2. Une saison plus tard, il jouera sa première saison au sein de l’élite française avec Saint-Etienne. Loïc Perrin a entamé sa dix-septième saison avec le maillot vert, pour 469 matchs et 30 buts marqués. Au cours de sa carrière avec les stéphanois Loïc Perrin a remporté la Coupe de la Ligue en 2013.

Sergio Ramos, le déménageur :

Sergio Ramos, c’est une longévité de quinze ans au Real Madrid. Arrivé en 2005 au sein du plus grand club du monde, le défenseur central s’est installé dans la défense de la Maison Blanche pour ne plus jamais la quitter, que ce soit à droite ou dans l’axe. Il a su s’adapter à tous les schémas tactiques de tous les entraîneurs passés par le Real Madrid en quinze années. Capitaine après Iker Casillas, Ramos est devenu un leader sur le terrain et dans le vestiaire. Il a joué 640 matchs pour 91 buts marqués. Rappelons que c’est un défenseur, marquer autant de but montre donc toute la palette technique de Ramos. En outre, il a quasiment tout gagné avec le Real Madrid, dont quatre Ligue des Champions et quatre Liga.

Souleymane Camara, le Pailladin :

Souleymane Camara signe définitivement à Montpellier en 2008, après une saison en prêt au sein de la formation héraultaise. Une saison plus tard, il accède à la Ligue 1 avec la Paillade, et il jouera même l’Europa League, sans oublier le titre de Champion de France obtenu en 2012 avec la grande équipe de Montpellier comptant dans ses rangs Giroud et Belhanda. L’année suivante, il disputera la Ligue des Champions avec ce même club. Il dispute en tout 433 matchs en comptabilisant son année de prêt, pour 76 buts. Au mois de mars 2019, Camara devient le premier joueur du XXIe siècle à inscrire au minimum un but lors de quinze saisons successives de Ligue 1 après son but durant une défaite 3-2 face à l’Olympique Lyonnais.

Nous avons parlé de dix joueurs, des supers stars et des joueurs moins clinquants. Mais ils ont une seule chose qui les lie, c’est la fidélité envers leur club de toujours. Nous aurions pu aussi parler de David Silva et de ses dix saisons à Manchester City, de David Alaba au Bayern Munich, de Nacho au Real Madrid ou encore de Marcelo qui est toujours au Real depuis son arrivée en Europe.

À propos de ces joueurs fidèles, Marco Reus déclarait, la semaine dernière au quotidien Bild, au sujet de la prolongation de contrat de Thomas Muller :  » il n’y aura plus d’hommes comme Thomas et moi a l’avenir. Mon sentiment est que les joueurs qui sont avec un club depuis plus de dix ans ou plus seront rares a l’avenir ».

A propos Tarik Boulouh 7 Articles
Chroniqueur Sportif chez Radio Campus Montpellier. Chroniqueur dans l’émission Sport'N'Chill (RCM). Rédacteur NouvelleVue.com Rédacteur Demivolee.com