La scène prend place dans un salon. Sur la table sont disposés des verres, plus ou moins remplis. Une bouteille de whisky est présente, une bouteille de vodka aussi. Par terre, un paquet de chips vide. Des canettes de boisson énergisante et de Coca-Cola sont éparpillées un peu partout. Trois amis, Edgar, Paul et Lucien sont présents.

Il y a d’abord Edgar, 23 ans, étudiant en école de commerce. Blond, il porte des lunettes rondes. Riche d’apparence, il est vêtu en dernier cri. Lucien, 19 ans, est étudiant en école d’ingénieur. Sa barbe de trois jours, comme ses cheveux, est brune. Il est vêtu d’un sweat-shirt un peu lâche. De son côté, Paul, 21 ans, est étudiant en école de commerce comme Edgar. Brun mais imberbe, il porte une montre au poignet. Paul est habillé normalement, avec une chemise bleue ciel.

Acte unique, scène unique

Lucien : « Vous avez vu la semaine dernière, en Ligue des Champions, ce qu’il s’est passé ? C’est vraiment n’importe quoi quand même. »

Paul : « Ouais, j’étais au bar avec des amis. Franchement, quand on a vu ça… »

Edgar : « Oui ! Vous avez vu Lucas Moura ? Je comprends pas comment le PSG a pu le laisser partir. Il fait une super bonne saison avec Tottenham, je regarde beaucoup la Premier League et il est impressionnant. C’est vraiment pas étonnant, le PSG a déconné. »

Paul : « C’est pas forcément étonnant si le PSG l’a laissé partir. Il y a quand même pas mal d’attaquants à Paris. Ce n’est pas le secteur où ils sont le plus mal lotis. Tu sais, entre Mbappé, Cavani, di Maria, Neymar, et même s’il n’est pas très bon Choupo-Moting… Sur sa dernière saison, où il part en janvier, il ne joue quasiment pas. Et même en Angleterre ses statistiques n’étaient pas fabuleuses la première saison. C’est plus, à mon sens bien sûr, un excellent choix de carrière de sa part pour se relancer. »

Edgar : « Quand même attends ! Là il doit avoir mis vingt buts et vingt passes décisives ! Et puis avec Marquinhos ils étaient grave potes ! Champion mon frère ! Nan franchement c’est le PSG qui a merdé. »

Paul : « Il est pas en double-double, je crois pas en tout cas. Mais ce qui m’impressionne c’est le fait que quatre équipes anglaises parviennent en finale de Coupe d’Europe en même temps. Ces dernières saisons, c’était plutôt les espagnols quand même. »

Edgar : « Ah mais ça c’est la VAR ! Depuis qu’il y a la VAR les espagnols ils sont nuls hein ! Ils peuvent plus tricher avec l’UEFA donc ils sont bien embêtés ! »

Lucien : « Je suis pas sûr que la VAR soit vraiment responsable » (rire)

Edgar : « Ah si mais c’est la VAR ! Depuis qu’il y a la VAR les espagnols ils sont nuls ! Regarde le Real Madrid cette saison en Liga ! Y a plus personne ! Enfin tu me diras c’est parce que Ronaldo est parti. »

Paul : « Je pense surtout que c’est un affaiblissement global de l’effectif, quand même. Le groupe était en fin de cycle. Il n’y avait plus réellement de cohérence dans l’effectif. Le recrutement a très mal été géré cet été, avec l’arrivée du seul Mariano Diaz. Et avoir trois entraîneurs sur la même saison, ça n’aide pas vraiment. Heureusement qu’il y a Karim Benzema en fait. »

Edgar : « Benzema il est quand même pas très bon hein. Les racailles, les mecs de 2010, ça m’énerve. Je préfère largement les Lloris, les mecs comme ça. Benzema, je veux pas qu’il revienne en équipe de France, on a été champion du monde sans lui, ça veut tout dire. On tape beaucoup sur Giroud mais franchement heureusement qu’il est là. Parce que on a qui en avant-centre a part lui ? »

Lucien : « Il y a quand même Lacazette. »

Edgar : « Ouais enfin Lacazette heureusement qu’il y a Aubameyang, hein, c’est lui qui marque tous les buts. Non, pour moi c’est Mbappé l’avant-centre de l’équipe de France. »

Paul : « Mbappé marque quand même des lacunes tactiques au poste d’avant-centre aujourd’hui. Et même si tu le considère comme le neuf des bleus, il manque du monde sur les ailes. Non, je suis d’accord avec Lucien, Lacazette serait logiquement en équipe de France. Mais Deschamps… »

Edgar : « Ouais enfin Deschamps il est champion du monde hein ! »

Un téléphone sonne. C’est celui d’Edgar. Il décroche et marmonne quelques mots.

Edgar : « Ah merde les mecs je dois y aller. En tout cas ça fait plaisir d’avoir pu discuter entre mecs qui connaissent le foot. Bonne soirée les gars ! »

A propos NSOL 705 Articles
« C'est la marche funèbre des cendres que voici. À côté de celles de Carnot avec les soldats de l'an II, de celles de Victor Hugo avec les Misérables, de celles de Jaurès veillées par la Justice, qu'elles reposent avec leur long cortège d'ombres défigurées ». (André Malraux)