Dans le football moderne, les bons milieux défensifs sont une denrée rare. Pourtant… Pourtant, quelques noms surgissent. Nous vous avions soufflé celui de Santiago Ascacibar, qui brille désormais en Allemagne. Et bien voilà un autre joueur de Stuttgart, capable aussi bien d’évoluer devant la défense qu’au sein de celle-ci : Ozan Kabak.

La fiche d’identité Ozan Kabak

  • Club : VfB Stuttgart
  • Age : 18 ans (né le 25 mars 2000)
  • Poste : défenseur central, milieu défensif
  • Pied fort : droit
  • Points forts : technique, physique, jeu aérien, placement, anticipation, interception, tacles, passes
  • Points à améliorer : concentration

Un talent distingué

Ozan Kabak est né le 25 mars 2000 à Ankara en Turquie. Mais peu de temps après sa naissance sa famille déménage à Silivri. Tout d’abord, il pratique le football durant les cours d’éducation physique pù son professeur va repérer le talent de Ozan. Celui-ci recommande à son père d’inscrire Ozan dans un club de foot, ce qu’il va faire. Le jeune Ozan Kabak rejoint donc le club de Silivrispor ou il va commencer à se former. A Silivrispor, Ozan qui évolue dans des positions offensives va beaucoup apprendre ce qui va lui permettre de viser l’échelon supérieur :

« J’ai eu l’occasion de m’entraîner avec les personnes plus âgées dans l’infrastructure de Silivrispor. Je suis aussi allé aux matchs amicaux et j’ai bien performé. Notre enseignant en infrastructure, Uğur Alper, qui a vu cela, a rencontré Nedim Yiğit, qui était dans l’organigramme de Galatasaray à l’époque et qui a travaillé comme entraîneur dans les équipes nationales. En plus de cela, ils m’ont appelé pour essayer l’infrastructure de Galatasaray. Nous sommes allés de Silivri à Florya avec mon père. »

Un nouveau challenge avec les premiers doutes

Par l’intermédiaire de Uğur Alper, Ozan va passer des tests concluant avec Galatasaray qu’il rejoint à 11 ans. Une fois au club les formateurs décèlent un potentiel intéressant comme défenseur, un poste qu’il va développer dans son nouveau club. Ozan va connaître d’autres changements qui vont impacter ses débuts à Galatasaray :

« Après avoir été sélectionné par l’académie de Galatasaray, je suis passé de Silivri à Florya pendant deux ans. Cependant, j’étais fatigué à cause du trafic et de la distance. À la nomination de mon père à Tekirdag, j’ai dû faire des allers-retours entre Tekirdag et Florya. La plupart de mon temps libre, je le passais sur la route. En raison de cette fatigue, je ne pouvais pas montrer mes performances dans les entraînements et les matchs. »

Un moment difficile pour le jeune Turc qui a songé faire une pause avec le football. Il va pouvoir compter sur le soutien de sa famille qui va lui permettre de tenir le coup. Une fois qu’il rejoint le lycée à Istanbul et s’installe dans l’académie de Galatasaray, sa situation s’améliore.

Des prestations remarquées avec la Turquie

Une fois la stabilité retrouvée, Ozan effectue des prestations intéressantes qui lui ouvrent les portes des sélections jeunes de la Turquie. En effet depuis 2015 il est régulièrement appelé avec les différentes sélections jeunes prenant même par moment le capitanat et en se distinguant en marquant quelques buts (13 buts en 50 matchs) :

« Quand j’ai commencé le football, j’ai joué en tant qu’attaquant, je peux dire que même si je suis actuellement en défense, je peux marquer des buts. Surtout dans les corners et sur des centres je suis efficace et je marque des buts. Je continue également mon travail dans cette optique. De plus, je me suis fixé des objectifs chaque saison et j’essaie des les atteindre. »

D’ailleurs, à la suite de son championnat d’Europe 2017, l’UEFA le liste dans le top 10 des joueurs à suivre.

Un début de carrière accéléré

Ozan continue sa progression et se donne les moyens pour réussir. Alors qu’il était jugé trop léger physiquement il va suivre un programme personnalisé afin de remédier à son problème. C’est en fin de saison 2017-2018 que ses efforts sont récompensés. En effet, il joue son premier match contre Yeni Malatyaspor. La saison suivante il s’installe dans le XI de Galatasaray en jouant lors de la première partie de saison douze matchs comme titulaire.

Ces performances vont attirer l’attention de différent club Européens. Dans le besoin de vendre, Galatasaray peut difficilement refuser les onze millions qu’offre le VfB Stuttgart. C’est donc en Janvier 2019 que Ozan Kabak quitte son club formateur pour rallier l’Allemagne. Il devient par la même occasion l’un des joueurs Turcs les plus cher. Tout juste arrivé en Allemagne, Ozan s’installe déjà comme un titulaire dans sa nouvelle équipe. Un nouveau challenge qui pourrait lui ouvrir les portes de la sélection.

Quel avenir?

Tout s’est passé très vite pour Ozan : en seulement 6 mois il est passé de joueur d’avenir à titulaire régulier. Ses performances et les besoins financier de son club formateur ont accéléré son départ. Aujourd’hui en Allemagne, le jeune a toujours eu une attention particulière pour la Premier League :

« En Europe, j’aimerais jouer en Premier League si l’occasion se présente. Parce que j’aime regarder le combat dans cette ligue et que les matches se jouent toujours devant des tribunes remplies. J’ai une sympathie particulière pour Manchester United en Premier League. »

Ozan affiche déjà une certaine maturité malgré son âge, ce départ précipité peut avoir un impact positif dans sa progression. En cas de réussite il pourrait même rapidement connaître des débuts en sélection.

Style de jeu

Plus jeune il jouait dans les positions avancées du terrain, arrivé à Galatasaray il recule en défense. Cette position lui permet d’ajouter une touche de technique et puissance sur la ligne de défense. Son physique lui donne un avantage naturel dans les duels et dans le domaine aérien. Ozan est un défenseur solide qui se sert de sa bonne lecture du jeu pour trouver le positionnement juste afin d’optimiser ses interventions. Il anticipe et se montre très efficace quand il faut tacler.

C’est un joueur technique, cela lui permet de garder son calme même dans face au pressing adverse. Ce sang froid lui permet de se défaire de son adversaire afin de ne pas se précipiter et ainsi relancer proprement. Il dispose d’une bonne lecture du jeu qui lui permet de ressortir la balle sur des phases de jeu court et long. Il affiche beaucoup de maturité dans son jeu mais peut par moment avoir des sauts de concentration qui peuvent le mettre en difficulté.

A propos Mycki 29 Articles
Grand passionné de football, je passe mon temps libre à analyser et observer les futurs grands du football à travers le monde.