Vingt ans que la France a connu son premier – et pour le moment unique – sacre en Coupe du Monde. Les différents médias s’intéressent aux chances de victoire de la France en fonction des effectifs et des matchs amicaux. Mais chez demivolee.com, nous avons décidé de voir la chose autrement. Quels ont été les résultats des champions du monde vingt ans après leurs sacres ?

L’Uruguay en modèle

En 1930, l’Uruguay organise la première Coupe du Monde de l’histoire. Un mondial où figurent relativement peu d’équipes, et où la France arrive en demi-finale. Elle est battue par l’Uruguay, qui triomphera en finale de l’Argentine de Luis Monti, elle-même tombeuse des Etats-Unis de Bartholomew McGhee. Au cours de l’édition 1934, la celeste ne parvient pas à conserver son titre, et échoue à faire de même en France quatre ans après. Guerre oblige, les éditions de 1942 et de 1946 sont annulées, et la quatrième édition de la Coupe du Monde se tient chez le voisin brésilien en 1950. Et au terme d’un final épique, l’Uruguay parvient à remporter son deuxième titre mondial. Vingt ans après, l’Uruguay a donc fait ce dont la France rêve. Mais l’Uruguay ne parvient pas à réaliser l’improbable en 1970, où le pays échoue à une belle quatrième place.

Des décevants italiens

Du côté de l’Italie – non qualifiée pour l’édition 2018 -, on est relativement décevant. En effet, la Squadra Azzura parvient à réaliser le premier back to back de l’histoire en remportant consécutivement l’édition de 1934 à domicile et de 1938 en France. Elle a donc deux opportunités de marquer l’histoire : en remportant soit l’édition 1954, soit l’édition 1958. Elle ne parviendra à aucun des deux, laissant le premier trophée à l’Allemagne de l’Ouest et le second au Brésil. En 1982, l’Italie remporte son troisième trophée mondial. Vingt ans plus tard, elle ne parvient pas à accrocher sa quatrième Coupe du Monde en Corée et au Japon. Il faut attendre quatre ans pour cela. L’édition 2006 termine en effet dans la poche de Fabio Grosso et consorts.

Un Brésil jamais loin

C’est vers le Brésil que devrait se tourner tout naturellement le destin. En effet, le peuple brésilien a connu cinq fois la victoire en Coupe du Monde… mais jamais le #20YearsLater. En effet, le Brésil remporte la Coupe du Monde en 1958 face à la Suède, et l’édition 1962 au Chili, conservant son trophée. Elle en ajoute même un troisième en 1970 au Mexique. Mais l’édition de 1974 arrive dans les bras allemands, et le Brésil échoue à la quatrième place… comme l’Uruguay avant lui. En 1978 non plus, le Brésil ne parvient pas à faire comme vingt ans plus tôt, et termine à la troisième place. Et pour le sacre de 1970, 1990 les voit terminer loin du titre… contrairement à 1994 et 2002 qui terminent dans l’escarcelle des canarinhas. En 2014, le Brésil souhaitait à domicile faire comme l’Uruguay avant lui… mais une terrible désillusion, allemande, les attendait. Le Brésil n’a jamais été très loin, mais n’a jamais réussi.

De la RFA à l’Allemagne

Mélangeons bien fort la RFA et l’Allemagne unifiée… et nous obtenons un beau succès en 1954. Et les allemands parviennent vingt ans après à conserver le trophée, puisqu’ils triomphent en 1974 des Pays-Bas. En 1990, ils s’offrent leur troisième victoire, mais ne parviennent pas à fêter le quarantenaire du premier trophée en 1994 comme il se doit. En 2010, leur compétition s’arrête à la troisième place, et ils manquent également l’occasion de réaliser pour la deuxième fois le #20YearsLater. Pas grave, en 2014, après avoir triomphé du Brésil, ils obtiennent leur quatrième sacre mondial, cinquante après le premier et trente ans après le second.

L’Argentine pas au rendez-vous des vingt ans

L’Argentine a triomphé deux fois en huit ans en Coupe du Monde. En effet, ils s’imposent en 1978 contre les Pays-Bas et en 1986 contre la RFA. Deux éditions sont à cocher sur le calendrier : 1998 et 2006. Mais ces deux années là sont plus françaises qu’Argentine. En effet, en 1998, les magouilles de Michel Platini et le talent de Zinédine Zidane viennent à bout du Brésil, et en 2006, la France échoue à la deuxième place derrière les hommes de Marcello Lippi. Mais pas trace d’Italie au rendez-vous des vingt ans.

Angleterre, France et Espagne, vingt ans d’espoir ?

Trois nations n’ont remportées qu’une seule Coupe du Monde : la France tout d’abord, qui fêtera les vingt ans en Russie cet été et dont le résultat sera à scruter. L’Espagne, ensuite, pour qui il faudra attendre 2030 pour connaître les résultats vingt ans après le premier sacre. Et l’Angleterre, enfin, souvent décevante lors des grands évènements internationaux. Le seul succès anglais remonte à 1966 où les hommes du mythique Alf Ramsey avaient triomphé à domicile de la RFA. Mais vingt ans plus tard, en 1986, l’Angleterre se fait sortir en quarts par l’Argentine, futur vainqueur du trophée. Sa Majesté se consolera sans doute en voyant Gary Lineker finir meilleur buteur de la compétition avec six réalisations.

Au final, seules deux nations sont parvenus à l’exploit de conserver leur titre vingt ans après en vingt éditions. L’Allemagne et l’Uruguay sont donc des exceptions. Du point de vue historique, il serait donc très étonnant de voir les coéquipiers d’Hugo Lloris triompher en Russie. Mais en football, tout est possible.

A propos NSOL 762 Articles
« Quand un vrai génie apparaît en ce bas monde, on le peut reconnaître à ce signe que les imbéciles sont tous ligués contre lui ». (Jonathan Swift, 1667-1745)