Le football est aujourd’hui bien trop institutionnel. Aucune place n’est laissé à des initiatives innovantes. Ou presque… Et c’est ce que Tour du Monde s’escrime à montrer. Dans ce nouvel épisode, direction l’Angleterre pour découvrir un club qui voit le football différemment. Attachez vos ceintures, éteignez vos mégots, car voici l’histoire des Forest Green Rovers FC.

Une longue histoire

1889, Nailsworth, Gloucestershire. Le révérend E. J. H. Peach, attaché à la paroisse de Forest Green, décide de fonder un club de football. Quatre ans plus tard, le club prend le nom de « Rovers ». Et en 1894, le club fonde, avec d’autres de la région, la ligue du mid-Gloucestershire. Peu de temps après, en octobre, les Forest Green Rovers disputent leur première partie de football officielle, contre Brimscombe. Ce match, conclu sur un score de 1-1, sera le premier d’une saison qui les verra terminer à la troisième place du championnat.

Pendant ce temps-là, la ville grossit peut à peu. Nailsworth devient un district urbain, et tout est fait afin de donner un club de football représentatif à la ville. Mais par la même, le club prend le nom de Nailsworth Association FC. Surtout, nombre de joueurs de l’équipe d’origine sont remplacés par des habitants de la ville. Cependant, l’institution continue d’évoluer à Lawn Ground. Ces changements affectent sportivement le club, qui déclare forfait au cours de la saison 1896-1897.

La phase de naissance recommence en 1898. Le Forest Green Rovers est donc recréé, et absorbe les clubs de la région, comme le Nailsworth Thursday. Au cours de la saison 1899-1900, le club s’engage dans deux championnats : celui du Dursley et District, ainsi que celui du Mid-Gloucestershire. Ils quittent rapidement le second, pour rejoindre en 1902-1903 celle du Stroud & District. Un championnat qui ne leur réussiront pas réellement… En effet, en 1906-1907, le Forest Green Rovers termine dernier avec aucun points… mais une victoire. Simplement, les Rovers ont subi deux points de pénalité pour avoir aligné un joueur non-éligible.

Fusion

En 1911, Forest Green fusionne avec Nailsworth et crée le Nailsworth & Forest Green United, tout en continuant à jouer au Lawn Ground et dans la Stroud & District League. Le club nouvellement créé remporte dès sa première saison le championnat, ne perdant qu’une seule partie. Après la première guerre mondiale, les résultats restent en dent de scie. Notamment avec des défaites en play-offs dans les championnats régionaux. Mais aussi avec un doublé Northern Junior Cup – North Gloucestershire League. Malgré ces bons résultats, les pensionnaires du Lawn Ground décident, en 1922-1923, de revenir dans la Stroud & District League.

Forest Green termine vice-champion en 1924-1925 et 1925-1926, avant de rejoindre à nouveau la North Gloucestershire League en 1926. En 1926-27, ils terminent vice-champions… avant de quitter à nouveau le championnat pour disputer la nouvelle Stroud Premier League. Après avoir terminé quatrième de la ligue, le club retourne en Premier League du Nord à la fin de la saison, tout en conservant une équipe en Stroud Premier League. Le club s’en retire en 1930. Et pour une troisième fois, en 1934, rejoint  la Stroud Premier League.

Les Forest Green Rovers terminent champions de Stroud Premier League pendant trois saisons successives en 1934-35,1935-36 et 1936-37, avant de réintégrer la Ligue Senior du Nord en 1937. Une ligue dont ils gagnent le titre de champion en 1937-1938. Après avoir terminé vice-champion en 1948-1949, ils remportent successivement les titres de champions en 1949-1950 et 1950-1951. Petit anomalie, bien que le club ait terminé deuxième en 1952-53, il se voit relégué en division deux à la fin de la saison 1954-1955. Cependant, ils  en terminent champion, et remontent rapidement.

Petit à petit

Par la suite, le Forest Green devient l’un des fondateurs de la Gloucestershire County League en 1968, où ils jouent jusqu’ à ce qu’ils rejoignent la première division de la Hellenic League de 1975 sous les ordres de Peter Goring. Cette première saison dans la ligue régionale sera ponctuée d’une belle quatrième place. Cependant, les deux saisons suivantes seront passées dans l’anonymat du milieu de tableau. L’année 1982 sera pour les Forest Green Rovers celle de l’aboutissement. En effet, le club anglais va atteindre et remporter la finale du FA Vase – une espèce de sous-coupe d’Angleterre – et surtout remporter le championnat. Cette victoire leur ouvre les portes de la Southern League des Midlands. Devenant un club du ventre mou du championnat, les Rovers sentent qu’un changement doit venir. C’est pour cela que le club prend en 1989 le nom de Stroud Football Club.

Mais le choc psychologique attendu n’advient pas, puisque le club termine dans le bas de tableau. L’expérience Stroud FC est donc abandonnée. Les Rovers sont vite de retour. Mais cela ne change rien : le club continue à avoir du mal en championnat. En 1995, le club du Gloucestershire, emmené par Frank Gregan, rejoint la Southern Division, qu’il remporte la saison suivante. Après une nouvelle promotion en 1998, les Forest Green Rovers disent bonjour à la Football Conference. Et leur première saison est de bonne facture : une douzième place en championnat, une défaite en finale du FA Trophy.

Cette promotion en championnat national permet au club d’attirer des grands noms. Ainsi, l’ancien international anglais Nigel Spink devient entraîneur du club en novembre 2000. Mais lui aussi échoue en finale du FA Trophy.

Petit poucet

Les saisons suivantes alternent entre le bon et le très moyen. Ainsi, les Forest Green Rovers sont repêchés grâce au forfait du Northwich Victoria pour cause de stade pas au normes. De même en 2009-2010, Salisbury City étant jugé instable financièrement par l’instance dirigeante du football anglais. Et c’est dans cette saison que le club prend des décisions géniales. Dale Vince, un ancien camé au LSD, businessman de gauche revendiqué, devient président du club et actionnaire majoritaire. Dès le mois de février 2011, il prend des décisions radicales. La viande rouge est bannie des repas des joueurs pour des raisons de santé. En effet, rappelons que l’OMS – Organisation Mondiale de la Santé – a diagnostiqué la viande rouge comme cancérigène (groupe 1 pour la viande transformée, soit comme l’amiante ou le tabac, groupe 2A pour la viande rouge).

Quelques semaines plus tard, Dale Vince décide également de bannir toute viande des boutiques du club, laissant ainsi seulement des options culinaires végétariennes et pescatoriennes pour les supporters. En plus de ces décisions, Vince met en place des solutions eco-friendly dans le stade, comme par exemple des panneaux solaires à New Lawn. Surtout, les Forest Green Rovers deviennent la première équipe à évoluer sur un terrain 100% biologique.

Dans le recrutement de joueurs également, le club fait des progrès. En effet, en septembre 2015, Vince révèle à la presse que les Rovers utilisent une méthode de recrutement basée sur le modèle Moneyball, un modèle hérité du baseball. Quelques mois plus tard, les Forest Green Rovers sont certifiés 100% vegans et atteignent le meilleur résultat sportif de leur histoire. Et à l’aube de la saison 2017-2018, après une nouvelle promotion, Nailsworth devient la plus petite ville de l’histoire à accueillir un club de Football League 2 (D4) ! Retenez bien ce nom à l’avenir…

Retrouvez nos précédents épisodes de Tour du Monde en cliquant sur les liens ci-dessous :

A propos NSOL 537 Articles
"L'homme passe la moitié de son temps à se forger des chaînes, et l'autre moitié à se plaindre d'avoir à les porter." (Eugène Ionesco)