Après quatre années d’attente interminable, le coup d’envoi de la Coupe du Monde en Russie arrive à grand pas. En attendant de connaître le nom de la nation qui aura le privilège de soulever le Graal en Juillet prochain, l’équipe de www.demivolee.com vous propose de jeter un œil attentif au groupe G !

Les quatre équipes

Belgique/Angleterre, pour passer un cap

Des parcours internationaux qui laissent sur leur faim les supporters, étant donné le potentiel du réservoir. Voilà qui résume bien la situation de ces deux équipes depuis des années. La dernière édition étant synonyme d’élimination en 1/4 face au futur-finaliste argentin, c’est avec l’envie d’enfin atteindre le dernier carré que les Diables Rouges vont entrer dans cette compétition. Avec 9 victoires et 1 nul en qualification, la Belgique est passée toute proche du Grand Chelem. Une performance (limitée étant donné la facilité du groupe) qui les place désormais à la 3ème position du classement FIFA.

Les anglais, pour obtenir leur ticket, ont également su écraser un groupe assez facile. Huit succès, deux matchs nuls et seulement trois buts encaissés durant la dizaine de matchs disputés. Seuls l’Écosse et la Slovénie auront su prendre un point face aux hommes de Gareth Southgate, à domicile dans les deux cas. Une phase de poule opposant donc deux équipes invaincus en éliminatoires (et c’est pas fini).

La Tunisie, en outsider

Dans le groupe A de la zone africaine, la Tunisie n’avait que le Congo comme réel opposant. Vainqueur du groupe en devançant ces derniers d’une unité, les tunisiens auront également largement distancés la Libye et la Guinée. La Tunisie peut également se vanter de ne jamais avoir été vaincue durant les qualifs. Leur bilan ? quatre victoires pour deux matchs nuls (et aucun revers). Grand artisan de cela, Youssef Msakni sera cependant absent de cette Coupe du Monde, blessé aux ligaments en avril.

Le Panama, comme dans un rêve

D’abord qualifié dans une poule à quatre composé d’équipes modestes de la zone CONCACAF, le Panama a crée l’exploit. Car c’est lors de l’étape suivant, lors de la phase éliminatoire finale, que les hommes de Hernan Dario Gomez (colombien) ont su devancer le Honduras, les États-Unis et Trinité-et-Tobago. Une troisième place obtenue finalement, dans une course finale au coude-à-coude. Tout cela sur un but qualificatif intervenu à la 88ème minute de la dernière rencontre du groupe. Sur un nuage depuis ce fameux but, c’est tout le Panama qui va devoir prier pour espérer aller chercher ne serait-ce qu’un point.

Les listes

Belgique

Gardiens : Koen Casteels (Wolfsbourg), Thibaut Courtois (Chelsea), Simon Mignolet (Liverpool)

Défenseurs : Toby Alberweild (Tottenham), Dedryck Boyata (Celtic), Vincent Kompany (Manchester City), Thomas Meunier (PSG), Thomas Vermaelen (Barcelone), Jan Vertonghen (Tottenham)

Milieux : Yannick Carrasco (Dalian Yfang), Nacer Chadli (West Bromwich Albion), Kevin De Bruyne (Manchester City), Moussa Dembélé (Tottenham), Dries Mertens (Naples), Youri Tielemans (Monaco), Axel Witsel (Tianjin Quanjian), Leander Dendoncker (Anderlecht), Marouane Fellaini (Manchester United), Thorgan Hazard (Borussia Mönchengladbach), Adnan Januzaj (Real Sociedad)

Attaquants : Michy Batshuayi (Borussia Dortmund), Romelu Lukaku (Manchester United), Eden Hazard (Chelsea)

Angleterre

Gardiens : Jack Butland (Stoke City), Jordan Pickford (Everton), Nick Pope (Burnley)

Défenseurs : Trent Alexander-Arnold (Liverpool), Gary Cahill (Chelsea), , Phil Jones (Manchester United), Harry Maguire (Leicester), Kevin Trippier (Tottenham), Kyle Walker (Manchester City), John Stones (Manchester City), Danny Rose (Tottenham)

Milieux : Jordan Henderson (Liverpool), Dele Alli (Tottenham), Eric Dier (Tottenham), Ruben Loftus-Cheek (Crystal Palace), Ashley Young (Manchester United), Fabian Delph (Manchester City)

Attaquants : Harry Kane (Tottenham), Raheem Sterling (Manchester City), Jamie Vardy (Leicester), Danny Welbeck (Arsenal), Marcus Rashford (Manchester United) ; Jesse Lingard (Manchester United)

Tunisie

Gardiens : Aymen Mathlouthi (Al Batin Saoudi), Farouk Ben Mustapha (Al Shabab Saoudi), Mouez Hassen (Châteauroux)

Défenseurs : Hamdi Nagguez (Zamalek), Dylan Bronn (La Gantoise), Rami Bedoui (Etoile Sportive du Sahel), Yohan Benalouane (Leicester), Syam Ben Youssef (Kasimpasa), Yassine Meriah (Club Sportif Sfax), Oussama Haddadi (Dijon), Ali Maaloul (Al Ahli)

Milieux : Ellyes Skhiri (Montpellier), Mohamed Amine Ben Amor (Al Ahly), Ghaylene Chalali (Espérance Tunis), Farjani Sassi (Al Nasr Saoudi), Ahmed Khalil (Club Africain), Seifeddine El Khaoui (Troyes)

Attaquants : Fakhreddine Ben Youssef (Al Ittifak), Anice Badri (Espérance), Bassem Srarfi (Nice) , Wahbi Khazri (Rennes), Naim Sliti (Dijon), Sabeur Khalifa (Club Africain)

Panama

Gardiens : Jaime Penedo (Dinamo Bucarest), José Calderon (Chorrillo), Alex Rodriguez (San Francisco).

Défenseurs : Felipe Baloy (Municipal), Harold Cummings (San Jose), Éric Davis (Dunajska Streda), Fidel Escobar (New York), Adolfo Machado (Houston), Michael Amir Murillo (New York), Luis Ovalle (Olimpia), Roman Torres (Seattle).

Milieux : Edgar Barcenas (Cafetaleros de Tapachula), Armando Cooper (Universidad de Chile), Anibal Godoy (San Jose), Gabriel Gomez (Atlético Bucaramanga), Valentin Pimentel (Plaza Amador), Ricardo Avila (Gand), José Luis Rodriguez (Gand).

Attaquants : Abdiel Arroyo (Liga Deportiva Alajuelense), Ismael Diaz (Deportivo La Corogne), Blas Pérez (Municipal), Luis Tejada (Sport Boys), Gabriel Torres (Huachipato)

Le joueur clé

Belgique – Kevin De Bruyne

Dans une équipe remplie de technicien, Kevin De Bruyne est clairement le maestro. Nouveau joueur depuis qu’il joue sous les ordres de Pep Guardiola, le meilleur roux du circuit sera l’élément phare du jeu offensif belge. Des attaquants talentueux autour de lui, qui n’attendent que les caviars de leur « Kev » préféré.

Angleterre – Harry Kane

Lui aussi a passé un cap cette saison en Premier League. Meilleur buteur européen de l’année civil 2017, il est aujourd’hui l’un des numéro 9 les plus cotés du milieu. Accompagné de jeunes joueurs talentueux, c’est une vraie pile de buts que peut inscrire le joueur des Spurs. Il était d’ailleurs le scoreur principal de la nation en qualifications, portant son total à cinq buts inscrits.

Tunisie – Wahbi Khazri

En l’absence de Msakni, très bon en équipe nationale, c’est Khazri qui aura le clés de l’attaque tunisienne. Auteur d’une excellente saison à Rennes, il est un des seuls joueurs titulaire dans une équipe du Top 5 européen. Un leader technique, mais également dans l’expérience pour la Tunisie, qui en aura besoin dans un groupe compliqué.

Panama – Roman Torres

Défenseur des Seattle Sounders, Torres est quasiment l’unique joueur qui connait le « haut-niveau ». Buteur magnifique lors de la dernière journée de qualifications, il sera le membre phare d’une équipe totalement regroupée durant les matchs de poule.

Notre pronostic

Il semble assez clair que la Belgique et l’Angleterre passeront au tour suivant. La Belgique possédant un petit avantage de talent pour aller chercher la place de vainqueur du groupe, elle devrait devancer des anglais en quête de sensations en Coupe du Monde.

La Tunisie, elle, semble trop faible pour les deux dernières nations citées. Cependant, elle devrait tout de même devancer le Panama, et aller chercher la médaille de chocolat. Une médaille de chocolat qui semble impossible pour le Panama, réellement trop faible pour espérer quoi que ce soit. Malgré tout, on apprécierait qu’ils nous fassent taire, et qu’ils aillent chercher ce nouvel exploit.

A propos Kick 117 Articles
Représentant de la Nation Demivolaise.