Ada Martine Stolsmo Hegerberg. Plus connue sous le nom d’Ada Hegerberg, cette joueuse de l’OL est en train d’imprimer en très gros son nom dans le Hall of Fame de l’OL. Je vous explique pourquoi.

La norvégienne

Comme son nom et son physique le laissent penser, Ada Hegerberg est née en Norvège, dans la commune de Sunndal.

Elle fait ses classes et ses premières expériences de WCL avec des clubs norvégiens (dont la liste nous importe peu, de toute façon, ils sont imprononçables pour nous). En 2012 elle est recrutée « en lot » par Potsdam, alors l’un des meilleurs clubs Allemands, et donc l’un des meilleurs clubs du monde. Pourquoi en lot ? Car Potsdam recrute trois joueuses norvégiennes d’un coup, dont Ada et sa sœur ainée Andrine, qui a deux ans de plus. Ironie de l’histoire, Andrine joue actuellement chez LE concurrent de l’OL sur la scène nationale : le PSG.

Deux ans plus tard, en 2014, Potsdam et l’OL s’affrontent en huitième de finale de WCL. Ce match restera dans les annales car il marquera l’élimination la plus précoce de l’OL dans cette compétition ces dernières années, avec notamment une défaite à domicile 2-1. C’est sur cette double confrontation que les recruteurs olympiens jetteront leur dévolu sur la cadette des Hegerberg. Le transfert se fera rapidement, en fin de saison.

Prolifique

Et donc, depuis la saison 2014-2015, cette attaquante fait les beaux jours de l’OL !

Buteuse très prolifique, elle affole les compteurs, tant en D1 qu’en WCL et en coupe de France. En effet, à ce jour (15/03/2018), elle compte 118 matches avec l’OL, et déjà 153 buts, soit un ratio d’environ 1.3 buts par match. Les meilleurs joueurs masculins peuvent aller se rhabiller, un tel ratio n’est atteint, à ma connaissance que par un seul joueur : Josef Bican (*) (pour mieux connaitre ce joueur, demandez à NSOL, il nous fera un article sur lui) qui avait un ratio de 1.5. Des légendes telles que Pelé, Puskas, Romario, Muller, ou même les actuelles stars Ronaldo (le faux) et Messi ont un ratio inférieur à un.

Actuellement, la meilleure buteuse de l’OL est depuis peu Eugénie Le Sommer, comme nous en avons parlé ici, avec désormais 228 buts au compteur. Ada se classe pour l’instant à la cinquième place, en seulement 3 saisons et demie. Le Sommer a eu besoin de 7 saisons et demie pour atteindre son total actuel.

Ada Hegerberg n’ayant a priori aucunes velléités de départ, on peut espérer qu’elle restera encore quelques années avec le maillot de l’OL sur le dos, et donc qu’elle continuera à nous régaler et à permettre à l’OL de briller de mille feux.

Ah, au fait, je vous ai dit qu’elle n’a que 22 ans ?

Merci à MOI pour sa contribution. Vous pouvez également nous envoyer vos propositions par mail.

(*) Note de NSOL : En réalité, Poul Nielsen, co-meilleur buteur de l’histoire de la sélection danoise avec 52 buts en 38 sélections fait encore mieux, avec un ratio de 1.37 but par match. Mais c’était entre 1910 et 1925…

A propos Demivolée.com 80 Articles
Compte officiel de Demivolée.com.