D’Urbano : “Avec l’OL, une aventure d’un an au Liban”

Académie Olympique Lyonnais au Liban
Académie Olympique Lyonnais au Liban

Stéphane D’Urbano, qui était entraîneur en CFA à Villefranche, va rejoindre l’OL. Mais le poste qu’il va occuper est très différent de simple entraîneur. En effet, il va faire un tour au Liban, le pays du mythique Roda Antar. Là bas, il s’occupera de l’académie de l’OL. Retrouvons des extraits de son interview au site Actufoot.

Stéphane D’Urbano, pour commencer, pouvez-vous nous dire quelques mots sur votre départ du FC Villefranche ?

« Je voulais passer à autre chose. Trois ans au FCVB, c’était bien ! J’ai quelques regrets sur la fin de l’aventure car nous avions créer quelque chose de fort avec le groupe, nous n’étions pas loin de réussir. Villefranche restera un club important pour moi. On a fait notre pot de départ avec Landry, il y avait un peu de monde, c’était très sympa. Je retiendrai beaucoup de choses positives et je suis heureux de quitter le club en bons termes »

Aujourd’hui, vous êtes dans le Rhône, dans un mois vous serez au Liban en mission pour l’OL. Pouvez-vous nous raconter comment cette nouvelle aventure s’est orchestrée ?

« Cela faisait un moment que je voulais partir à l’étranger mais je n’en avais jamais eu la possibilité. L’OL est en train de développer pas mal d’académies à travers le monde (Sénégal, Chine, Liban..), et après de multiples échanges avec eux, on est parti sur le principe de débuter une aventure d’un an au Liban, en tant que directeur de l’académie »

Pouvez-vous nous expliquer en quoi vont consister vos missions au sein de cette académie ?

« On peut découper mon travail en deux parties. Ma première mission sera la formation des éducateurs. Avec cinq sites et près de quarante entraîneurs, il y à de quoi faire ! Les formations des entraîneurs au Liban ne sont pas aussi poussées qu’en France, il s’agit donc de les former sur notre modèle. Mon deuxième chantier touchera directement les programmes sportifs des jeunes, programmes qu’il faudra améliorer. Concrètement, je suis rattaché à l’Athletico Beyrouth, club partenaire de l’OL au Liban et donc siège de l’académie ».

Qu’est-ce que cela fait de se dire que l’on travaille pour l’Olympique Lyonnais ?

« C’est une énorme fierté de représenter l’OL, d’avoir cette étiquette. Depuis tout petit, je vais à Gerland, je suis un pur lyonnais. Je rentre dans une grande famille, à moi d’être bon. Mais c’est une petite pression ! »

Interview complète de Stéphane D’Urbano par Actufoot
A propos NSOL 456 Articles

“Vous qui aimez dans l’écrivain l’absence des facultés descriptives ou instructives, je vous détache ces quelques hideux feuillets de mon carnet de damné.” (Arthur Rimbaud, Prologue d’Une Saison en Enfer, 1873)