La tradition de l’Ajax et des jeunes joueurs n’est plus à prouver. Alors, qui sait, peut-être découvrirez-vous Jeppe Kjær un soir de Champions League dans pas si longtemps. À moins que vous ne le découvriez aujourd’hui, avec nous ? 

La fiche d’identité de Jeppe Kjær

Club : Ajax
Age : 16 ans (né le 1 mars 2004)
Physique : 175 cm, 70 kg
Poste : milieu offensif, ailiers
Pied fort : gauche
Points forts : Technique, dribble, vitesse, flair, placement, tir, créativité, contrôle de balle
Points à améliorer : contribution défensive, jeu aérien

Vitesse et précipitation

Éminent membre de la génération 2004, Jeppe Kjaer est originaire de la ville de Horsens au Danemark. Il fait ses débuts à l’âge de 4 ans dans le club de Hatting/Torsted IF, qui est affilié à l’AC Horsens. C’est à 13 ans qu’il rejoint l’AC Horsens où il y poursuit sa formation dans l’académie du club et va connaître ses débuts avec l’équipe première à l’âge de 16 ans. Il est devenu le plus jeune joueur à avoir joué et marqué dans le championnat danois. Ainsi, pour sa première saison, il connaît en tout 3 titularisations en 9 matches (1 but / 2 passes décisives).

Et s’est dans la foulée qu’il rejoint l’Ajax pour un montant de deux millions d’euros. Le club ajacide est évidement réputé pour mettre en avant les jeunes joueurs et les faire progresser. Rejoindre ce club lui permettra d’évoluer dans l’une des meilleures équipes des Pays-Bas, en espérant à terme pouvoir jouer des matches de coupe d’Europe. Même si, pour l’instant, il n’a joué qu’avec l’équipe U18 de l’Ajax.

Quel avenir ?

Son départ vers un grand d’Europe – malgré la qualité du championnat qui reste intermédiaire – peut être jugé comme précipité, mais l’Ajax est un club qui, conformément à sa tradition, pourra lui fournir la formation et l’attention nécessaires pour l’aider à se perfectionner. S’il lui faudra peut-être un peu de temps pour espérer jouer avec l’équipe première, pour peu qu’il y parvienne, l’Ajax est un club qui lui offrira une mise en avant hors du commun aux yeux de l’Europe pour espérer un transfert dans un gros club des cinq grands championnats.

Style de jeu

Jeppe Kjær est un milieu offensif polyvalent que l’on a surtout retrouvé sur le côté droit. Une position qui lui permet de rentrer à l’intérieur en sollicitant plus facilement son pied gauche pour créer le danger. Cependant, il reste libre dans son activité, dézonant et variant sa position sur la largeur.

Sur l’aile droite, il ajuste sa position en fonction des différentes phases du jeu. Sur les phases de relance, on peut le trouver dans une position ample, offrant la verticalité pour sortir. Et dans cette position, bien qu’il se trouve dos au jeu, il peut, avec sa qualité technique et son agilité, se défaire du marquage du défenseur sur sa première touche, s’orientant face au jeu pour soit accélérer balle au pied soit orienter le jeu à différente hauteur du terrain. Une bonne conduite de balle et un pied gauche précis sont autant de cordes à son arc. Au cours du match, on le retrouve à différentes positions, aussi bien sur la largeur qu’à l’intérieur. La variation de rythme de ses courses lui permet de prendre l’avantage sur son adversaire direct, pour conduire et progresser aussi bien dans des espaces ouverts ou pour s’infiltrer dans des petits périmètres.

Des axes de progression au niveau physique

Bien sûr, à 16 ans, c’est encore un jeune joueur qui va voir son physique évoluer dans les prochaines années. Aujourd’hui, cet aspect lui fait défaut, ce qui peut être normale pour un joueur de cet âge. Toutefois, il compense dans une moindre mesure cet aspect par son agilité et sa bonne occupation des espaces qui lui confèrent un avantage par sa position que ce soit entre les lignes ou sur l’aile.

Pour défendre, il se montre léger dans les contacts physiques. Kjær défend surtout en jouant sur sa bonne lecture du jeu, tout en anticipation et en interception. Avec le ballon en revanche, il dynamise les phases de possession de l’équipe et se montre influent dans les phases de conclusion. Il occupe correctement les zones clés qu’il peut dominer avec son pied gauche, afin de prendre l’avantage sur son adversaire direct et trouver une position de tir ou profiter de sa bonne vision de jeu pour faire la passe qui va surprendre. Vous l’aurez compris, son pied gauche est un énorme atout, tant et si bien qu’il joue essentiellement avec celui-ci et peut manquer de précision sur son droit. Ça peut être un aspect de son jeu à renforcer s’il ne veut pas devenir trop prévisible et se faire isoler par son défenseur.

A propos Mycki 97 Articles
Grand passionné de football, je passe mon temps libre à analyser et observer les futurs grands du football à travers le monde.