D’un Uruguayen à un autre, de Juan Manuel Gutiérrez à son compatriote Matias Arezo, il n’y a qu’un pas que nous effectuons cette semaine dans notre soixante-treizième Chasse aux pépites.

La fiche d’identité de Matias Arezo

  • Club : Atletico River Plate (Montevideo)
  • Age : 17 ans (né le 21 novembre 2002)
  • Physique : 180 cm / 75 kg
  • Poste : Avant-centre
  • Pied fort : droit
  • Points forts : technique, placement, finition, contrôle de balle, vitesse, agilité, tir, dribble, flair
  • Points à améliorer :  concentration

Du Baby Futbol à River Plate

Comme beaucoup de jeunes footballeurs uruguayens, Matias Arezo débute le football en jouant au baby football dans le club de « Tres de Abril ». Fait surprenant, à ses débuts, il évoluait comme gardien de but avant de très vite de tourner vers le cœur du terrain. Très jeune, il jouait déjà dans des catégories d’âge supérieures à la sienne. Il rejoint le club Atlético de River Plate à ses 8 ans et fera toute sa formation au sein de ce club.

Des débuts précoces

En 2018, il rejoint l’équipe première sous les ordres de Pablo Tiscornia. Il ne débute pas de matchs mais est présent sur le banc dès l’âge de 15 ans. Il faudra attendre l’arrivée de Jorge Fossati, qui le fera débuter en juillet 2019 en le mettant titulaire contre Progresso. C’est un mois plus tard que Matias Arezo marque son premier but en championnat.

Des débuts précoces mais bien gérés par Matias Arezo et Jorge Fossati :

« Quand il m’a dit qu’il allait jouer, j’ai ressenti une grande nervosité. Mais ensuite, je me suis calmé et j’ai réalisé qu’il me faisait confiance. Il m’a dit que si je montais, c’était parce qu’il savait que j’étais prêt et c’est là que j’ai commencé à me calmer. » – Matias Arezo

Impliquer si tôt le jeune Matias Arezo fut une décision bien étudiée et travaillée par l’ensemble de l’équipe technique :

« Je l’ai mis car avec les quelques ajustements que nous faisions, je l’ai vu très adulte dans la tête malgré son jeune âge. Et physiquement très bien armé pour jouer en première division. (…) Gonzalo (Gutiérrez), mon assistant, l’avait déjà remarqué pour moi. Et aussi Pocha (Leonardo) Martins qui l’avait vu en U17. Nous l’avions préparé à tout. Et grâce à Dieu, avec sa performance, il a montré qu’il était prêt. S’il ne l’avait pas vu comme ça, il ne l’aurait pas risqué, ni pour l’équipe ni pour lui, car c’est un gamin. Mais je le répète, il a la tête d’un adulte et c’est sur cette base que nous avons pris la décision. Et je pense que c’est ce qui a attiré le plus l’attention, qu’il a joué comme un footballeur à part entière. Qu’il n’a pas du tout montré son âge. » – Jorge Fossati

La confirmation

Lors de cette saison 2019, il cumule 20 titularisations sur 22 matchs, pour 6 buts inscrits. C’est en 2020 qu’il confirme et repart sur la même dynamique. En étant titulaire à 9 reprises en 13 matchs, il a marqué 4 buts et cherchera à battre son record de buts de la saison passée.

Présent avec les sélections jeunes de l’Uruguay, il se distingue avec l’équipe U17 lors du Sudamericano en comptabilisant 5 buts en 7 matchs et 437 minutes de jeu. En 2020, il inaugure son maillot avec l’équipe U23 à 17 ans. Il n’a pas encore été titulaire mais compte déjà un but en 62 minutes de jeu.

Quel avenir ?

Matias Arezo est l’un des attaquants les plus prometteurs du pays. Il impressionne par sa maturité malgré son jeune âge. Plus récemment, l’entraîneur de Peñarol, Mario Saralegui, avait déclaré son intérêt pour le jeune attaquant mais aurait découvert que River Plate l’avait déjà vendu pour 18 millions de dollars. Toujours aucune officialisation depuis cette annonce, mais reste à savoir les modalités de ce transfert si cela se confirme. Il est encore très jeune et finir cette saison de championnat avant de rejoindre l’Europe semble le plus logique pour le prometteur attaquant uruguayen.

Style de jeu

Matias Arezo est un attaquant qui peut s’adapter à différents systèmes de jeu pouvant partager la pointe de l’attaque ou jouer seul. Une flexibilité qui lui permet d’élargir les solutions tactiques pour l’équipe.

C’est un attaquant dynamique qui ne reste pas immobile sur le front de l’attaque. En effet, il varie sa position et offre des solutions entre les lignes et sur la largeur. Arezo ajuste ses mouvements en fonction des besoins de l’équipe afin de se démarquer et d’amener une solution aussi bien en pivot que dans la profondeur. Dos au jeu, il peut tenir sa position pour protéger la balle ou chercher la remise. Bref, il fait preuve d’une bonne utilisation de son corps à la réception qui lui donne un avantage pour conserver et dominer la balle face à son adversaire direct.

Son jeu sans ballon lui permet de surgir dans les bonnes zones et dans le bon timing. Pour finir le travail, sa bonne conduite de balle lui permet de gagner des mètres et d’éliminer son vis-à-vis pour entrer dans les zones clefs afin de trouver la passe ou le tir. D’ailleurs, il n’hésite pas non plus à déclencher dans des positions reculées. Sa bonne frappe de balle est effectivement un danger non négligeable à mi-distance. En outre, sa science du mouvement et son flair valent aussi dans la surface pour se mettre en position de conclure.

Un joueur qui montre une maturité dans son jeu. Matias Arezo n’a que 17 ans mais il sait dominer la pointe de l’attaque seul. Cerise sur le gâteau, il n’hésite pas à initier la première phase de pressing pour perturber les premières relances adverses.

A propos Mycki 78 Articles
Grand passionné de football, je passe mon temps libre à analyser et observer les futurs grands du football à travers le monde.