Ce nouvel épisode de la Chasse aux pépites nous emmène à la rencontre d’un cow-boy qui peut occuper tous les postes de l’attaque. Oui, oui.

La fiche d’identité de Gabriel Veron

Club : Palmeiras
Age : 17 ans (né le 2 septembre 2002)
Physique : 176 cm, 70 kg
Poste : ailier gauche, ailier droit, soutien d’attaquant, Buteur
Pied fort : droit
Points forts : Technique, dribble, vitesse, flair, finition, placement, tir, créativité, contrôle de balle
Points à améliorer : contribution défensive, jeu aérien

Le Veron de Rio Grande do Norte

Gabriel Veron Fonseca de Souza est originaire de Assu dans l’Etat de Rio Grande do Norte au Brésil. Son nom « Veron », qui rend hommage à Juan Sebastian Veron, est l’œuvre d’un voisin de la famille fan du joueur :

« Ce voisin avait toujours voulu avoir un fils, mais il avait eu trois filles. Mes parents n’avaient pas encore choisi mon prénom, ils hésitaient. Alors mon voisin a proposé Veron et ils ont aimé. »

Un nom que Gabriel Veron se dit honoré de porter.

De cow-boy à footballeur

Fils de cow-boy, Gabriel Veron avait songé, avant de devenir footballeur, à suivre les traces de son père :

« C’est la vie de mon père. C’est un cow-boy. Il s’occupe de la vache, du cheval, il travaille dans les champs. J’ai essayé d’être un cow-boy avec lui, mais je n’ai jamais réussi. Ma mère a toujours soutenu ma vie dans le football, car il y a plus d’avenir, non ? Je pense. »

Comme de nombreux Brésiliens, les premiers pas de Gabriel Veron se font à l’ombre d’un gymnase, en futsal. Il tâte d’abord le ballon dans l’école de foot de son oncle avec laquelle il participe à divers championnats et réussit même à décrocher une bourse d’étude pour rejoindre l’une des meilleures écoles privées de sa ville. Veron se fait remarquer et rejoint Santa Cruz de Natal, où il ne reste qu’une saison puisqu’une période d’essai concluante lui ouvrira les portes de Palmeiras.

L’arrivé à Palmeiras

Nous sommes alors en 2017 lorsque Gabriel Veron rejoint Palmeiras. Surclassé, il lui suffit d’un an pour parapher son premier contrat professionnel. Ce contrat porte jusqu’en 2021 avec une clause d’achat de soixante millions d’euros. Malgré son jeune âge, il s’est distingué lors du mondial des clubs U17 en inscrivant 9 buts en 6 matchs. Impressionnant dans les catégories jeunes, il participe de fait aux entraînements de l’équipe professionnelle :

« Ce fut une bonne expérience de pouvoir m’entraîner avec les professionnels. J’espère un jour atteindre le niveau pro, c’est le rêve de tous les joueurs de l’académie. Celui à qui j’ai le plus parlé était le Papagaio. Luan et Gomez m’ont aussi parlé, m’ont donné confiance pour rester calme et faire de mon mieux »

Lors de la saison 2019, il alterne entre l’équipe U17 et U20 de Palmeiras, prend part à 33 matchs et inscrit 10 buts. S’il est toujours en attente de faire ses débuts professionnels avec Palmeiras, il s’est imposé comme un joueur important de la Seleçao U17. En 2019, il est du voyage pour le Sudamericano au Pérou et participe à 4 matchs et pour un but. Plus tard, on lui renouvelle sa confiance à la Coupe du monde qui se déroule au Brésil. Titulaire à 4 reprises, Gabriel Veron est l’auteur de deux réalisations.

Quel avenir ?

Aujourd’hui, l’une des premières difficultés pour Gabriel Veron est d’évoluer dans une équipe de Palmeiras qui laisse peu de place aux jeunes. En effet, le club privilégie le prêt de nombreux joueurs sans les intégrer à l’équipe première. Cette saison, Palmeiras ne compte qu’un joueur de moins de 21 ans dans son effectif (Matheus Fernandes) et il n’est pas un produit de l’académie. Une situation paradoxale étant donné que les différentes catégories jeunes se montrent très performantes dans leurs catégories d’âge. Il serait intéressant pour Palmeiras d’intégrer en 2020 Gabriel Veron pour qu’il puisse participer au championnat d’Etat qui se déroule en début d’année. Avec une clause d’achat élevée, un départ semble compliqué. De fait, un prêt pourrait être une solution qui satisfait chaque partie.

Style de jeu

Gabriel Veron use de ses caractéristiques physiques et techniques pour faire preuve d’une grande polyvalence sur la ligne offensive. Capable de varier son activité et son positionnement, il offre cette flexibilité s’adaptant aussi bien sur l’aile que l’axe. De quoi favoriser encore plus son intégration.

Il s’agit d’un joueur doué techniquement, capable de faire les différences sur ses premières touches avec ce contrôle de balle et ses dribbles précis qui le rendent difficile à marquer. Il peut partir d’une position reculée pour faire les différences en se servant de sa vitesse pour contre-attaquer, puis s’associer avec ses partenaires pour activer les combinaisons et progresser dans le camp adverse. Veron sait conserver la balle afin de se mettre en position pour créer le danger. Sa capacité à fixer et à profiter des décalages engendrés en fait un cauchemar à défenseur.

Un travail de fond a été réalisé dans l’académie de Palmeiras pour le rendre plus redoutable dans sa prise de décision. Un travail efficace qui lui a permis de se montrer décisif à plusieurs reprises dans les équipes de jeunes. Gabriel Veron est donc devenu ce joueur avec une activité débordante qui lui permet d’impacter le jeu à la création, déséquilibre et finition.

A propos Mycki 58 Articles
Grand passionné de football, je passe mon temps libre à analyser et observer les futurs grands du football à travers le monde.