Ivan Franco est un milieu offensif dont vous pourriez bientôt entendre parler, en tant qu’il intéresse déjà quelques écuries européennes. Portrait de notre cinquante-et-unième pépite.

La fiche d’identité de Ivan Franco

Club : Club Libertad
Age : 19 ans (né le 16 avril 2000)
Physique : 170 cm, 66 kg
Poste : attaquant de soutien, milieu offensif
Pied fort : droit
Points forts : technique, placement, vista, créativité, contrôle/conservation de balle, passe, dribble, flair
Points à améliorer : physique, jeu aérien

Un talent d’Ybycui à la capitale

Ivan René Franco Diaz est originaire de Ybycuí au Paraguay. Lorsque lui et ses 3 frères commencent le football à l’école de foot locale, le talent de Ivan Franco va très vite se révéler, comme l’indique son père:

« Il a commencé à l’école de football à 5 ans à Ybycuí. Et à 6 ans, il dominait déjà bien le ballon, il faisait plus de 200 jongles et avait une grande rapidité. Il voulait toujours gagner, il détestait perdre. »

Roberto Paredes, scout du Club Libertad, convie Ivan Franco a passer des tests à Luque au centre d’entraînement du club. Un rêve presque atteint pour le jeune Ivan qui rêvait d’intégrer une équipe de la capitale:

« Ils l’ont vu jouer ici et nous ont dit d’aller aux tests à Luque. Nous sommes partis à 4 heures du matin pour arriver à 7 heures pour qu’il s’entraîne. C’était comme ça pendant 10 jours. Nous l’avons fait en empruntant la voiture d’amis »

Il réussit les essais mais ce rythme l’épuise beaucoup. Sans le soutien de son père, il aurait probablement renoncé. D’ailleurs, le jour de la dernière liste, n’entendant pas son nom, il est reparti tête baissée avant que l’entraîneur l’interpelle et lui affirme de vive voix qu’il avait été choisi. Une première étape de franchie pour Ivan qui rejoint l’un des clubs les plus titrés du Paraguay.

De la « cantera » à l’équipe première

Après avoir passé toute sa formation au sein du Club Libertad, la saison 2018 marque ses débuts avec l’équipe première. Il connaît sa première titularisation le 2 février face au Sportivo Luqueno et son premier but un mois plus tard face à CA. Lors de cette première saison, il participe à 39 matches dont 38 comme titulaires, durant lesquels il marque 7 buts et réalise 5 passes décisives. Franco est nominé pour le titre de meilleurs jeunes du championnat, qui sera toutefois décerné à Hugo Quintana.

La saison 2019 marque sa confirmation comme l’un des meilleurs éléments offensifs de son équipe et du championnat. Avec 9 buts et 6 passes décisives en 32 matches, Ivan réalise sa meilleur saison. Ses performances distingués lui ont permis de connaître sa première sélection en équipe nationale contre la Jordanie en Septembre 2019.

Quel avenir?

Ivan Franco est l’un des meilleurs talents du Paraguay et c’est tout à fait logique qu’il attise l’intérêt de plusieurs clubs. Lors du mercato estival, son nom fut souvent rattaché à des écuries européennes, dont le PSG. Mais avant de rejoindre l’Europe, Ivan Franco pourrait rejoindre un championnat plus compétitif d’Amérique du Sud comme l’Argentine ou le Brésil plutôt que d’essayer d’intégrer une équipe du vieux continent.

Style de jeu

Ivan Franco est polyvalent et s’est affirmé à différents postes aussi bien sur l’aile que dans l’axe. C’est un joueur qui affiche une grande mobilité sur le front de l’attaque, comme le témoigne son association avec Oscar Cardozo qui s’est souvent distinguée en championnat.

Rapide, vif et technique une fois lancé, il se montre difficile à arrêter et contraint ses adversaires direct à la faute. Franco varie bien ses courses pour se rendre imprévisible. Il sait exploiter les espaces et est également à l’aise dans des périmètres plus restreints pour se défaire du marquage adverse afin ensuite d’accélérer. Avec sa bonne appréciation du jeu, il trouve aisément ses partenaires dans les meilleures conditions ou bien intercepte les relances hasardeuses pour contre-attaquer. On le retrouve souvent sur l’aile gauche mais il passe son temps à dézoner pour offrir plus de solutions dans l’axe que ce soit dans son placement ou par ses courses intérieures. Il est le meilleur dribbleur du championnat ainsi que l’un des joueurs les plus créatifs. Son activité complète en fait un précieux atout à la construction comme à la finition.

Néanmoins, Franco doit encore se renforcer au niveau physique. En effet, il peut se montrer limité quand le challenge physique est important. Sa force est sa vitesse. De fait, quand on arrive à restreindre cet aspect de son jeu, il est parfois mis en difficulté, bien que le moindre espace laissé lui suffise pour amener le danger.

A propos Mycki 52 Articles
Grand passionné de football, je passe mon temps libre à analyser et observer les futurs grands du football à travers le monde.