Dans ce nouvel épisode de La Chasse Aux Pépites, le quarantième depuis la création de la série, nous partons à nouveau direction le Mexique. Après Diego Lainez, pour ne citer que lui, le Club América a la main sur une autre pépite. Son nom ? Edson Alvarez.

La fiche d’identité de Edson Álvarez

Club : Club América
Age : 21 ans (né le 24 octobre 1997)
Physique : 187 cm – 73 kg
Poste : défenseur central, arrière droit, milieu défensif
Pied fort : droit
Points forts : technique, jeu aérien, ambidextre, passes, engagement, tacles, lecture du jeu, interception, placement, sang froid
Points à améliorer : physique, engagement

Le début d’une histoire qui commence à Pachuca

Edson Omar Álvarez Velázquez est né le 24 octobre 1997 dans la municipalité de Tlalnepantla dans l’Etat de Mexico. Au sein d’une famille passionnée de football qui possède une magasin de confection d’affaires de football, le jeune Edson va vite se tourner vers le football.

C’est à l’âge de 10 ans qu’il rejoint l’académie de Pachuca. Une première étape franchie afin de poursuivre ses ambitions, une séparation difficile pour la famille. Le jeune Edson poursuit donc ses espoirs dans les catégories jeunes de Pachuca.

Un premier coup dur

Après 4 ans passés, Edson qui est jugé trop petit par le club se voit contraint de quitter Pachuca. Un moment très dur pour lui et sa famille, Edson a même pensé à arrêté de jouer au football.

« Mon plus gros coup dur, ça a été quand ils m’ont chassés de Pachuca. Parce que je savais que c’était le rêve de toute la famille. J’ai dit ‘je ne joue plus au football’, j’ai été très déçu »

K.O, Edson a pu compter sur le soutient de sa famille, notamment son père qui l’a poussé à ne rien lâcher même lorsqu’il évoluait dans les divisions amateures. Un de ses anciens entraîneur de Pachuca va lui permettre d’effectuer des tests au sein du Club America. Des tests qui s’avèrent concluant.

Un espoir retrouvé

A l’âge de 16 ans, après sa période d’essais réussis Edson intègre donc Club América. Après sa période difficile, Edson profite de cet opportunité, n’hésitant pas à faire face aux difficultés qui semblent légères au vue des ambitions du jeune mexicain. Il effectue plusieurs heures dans les transports en commun. Et il dépense près de 70% de son salaire afin de s’entraîner avec son club. Des efforts nécessaire pour que Edson voie ses ambitions arriver à termes:

« C’était et c’est toujours difficile, puisque les trajets ne sont pas courts, j’habite vers Tlanlnepantla (nord du district fédéral). Dans le métro, je peux passer jusqu’à une heure vingt. Je voyage toujours dans le métro, parfois je pense que c’est un peu dangereux. Je travaille pour améliorer les choses et je pourrait penser à acheter une voiture plus tard. Tout se fait étape par étape, l’important est de ne pas se précipiter »

Il poursuit sa progression et l’année suivant son arrivée il rejoint les U20 pour poursuivre son évolution.

Les efforts récompensés

Dès l’année 2016, il commence à être régulièrement appelé avec l’équipe première. Et c’est le 24 août 2016 en Copa MX contre  Mineros de Zacatecas qu’il joue son premier match. Après quelques apparitions, Edson va tirer son épingle du jeu lors de la demi-finale contre Chivas. En effet, lors de la séance de tirs-au-but, alors que plusieurs joueurs refusent de tirer, Edson prend ses responsabilités et transforme son penalty:

« Ce fut un grand moment, une journée rêvée. Je n’ai jamais cessé de me faire confiance et c’était le moment de faire quelque chose de différent dans ma vie de footballeur et je pense que c’est ce que j’ai fait »

Cette prise de responsabilité a dû plaire à Ricardo La Volpe puisqu’après ce match le jeune Edson s’est vu intégrer le 11 comme titulaire. Sa première titularisation se fait donc le match suivant contre Santos Languna le 29 octobre 2016. Le reste de la saison Ricardo de La Volpe lui accorde sa confiance et montre élogieux envers son jeune joueur:

« Edson Álvarez est un défenseur central spectaculaire, car en plus d’être au marquage, il offre une solution de sortie, il passe devant un milieu de terrain défensif, un joueur comme Franz Beckenbauer. »

Lors de cette première saison il participe à 29 matchs dont 22 comme titulaires. Il sera même récompensé en connaissant sa première sélection avec le Mexique en janvier 2017. Une évolution fulgurante pour Edson.

Un espoir confirmé

Bien qu’il ait fait ses débuts avec la Tri, Edson participe à la CONCACAF U20 et CDM U20 2017. Compétitions durant lesquels il joue cinq matches et tous en tant que titulaire. A la suite de la CDM U20, il a rejoint la sélection mexicaine pour participer à la Copa Oro de 2017 aux Etats-Unis, ou il participe aussi à cinq rencontres dont quatre comme titulaires. Juan Carlos Osorio, sélectionneur du Mexique en pense le plus grand bien:

« Très semblable à Diego Reyes, il peut jouer dans trois positions (central, latéral, milieu défensif). Il a un très bon présent et un avenir prometteur »

De retour en club pour la saison 17/18, Club América connaît un changement d’entraîneur. En effet Ricardo La Volpe est remplacé par Miguel Herrera. Un changement qui va peu impacter la position de Edson au sein de son club. Lors de cette saison il participe à 39 rencontres dont 32 comme titulaires. Lors de cette saison, Edson s’est vu intégré de plus en plus avec la Tri et c’est tout logiquement qu’il se voit convié à participer à la CDM 2018 en Russie, une compétition ou il participe à 4 matches dont 3 comme titulaires.

Un talent qui arrive à maturité

Pour la saison 2018-2019, Edson toujours titulaire va se faire remarquer lors de la finale de l’Apertura contre Cruz Azul, en offrant la victoire à son équipe en marquant les deux buts du matches. Plus le temps passe et plus le départ du Mexique semble inéluctable venant d’un joueur qui s’est imposé en Liga MX. Pour l’instant Edson a participé à 44 matchs dont 38 comme titulaires. La suite logique pour le jeune Mexicain semble être hors du Mexique.

Quel avenir?

Edson Álvarez a fait ses preuve au Mexique avec son club mais aussi en sélection gagnant de plus en plus de temps jeu. Les rumeurs sur son probable départ pour le mercato estival 2019 sont de plus en plus insistantes. D’ailleurs même son entraîneur semble d’accord et résigné à voir son joueur partir:

« Je vois Edson chaque jour plus fort, plus mature, avec 21 ans, il est un référent dans l’équipe nationale, il est un starter dans mon équipe et il ira sûrement en Europe en juillet pour continuer à grandir »

Tout semble confirmer que Edson va voir son futur en Europe, plusieurs club semble s’intéresser dont l’Ajax et le PSV.  Quand on voit la réussite des derniers mexicains qui ont rejoint l’Eredevisie (Hirving Lozano, Erick Gutierrez) cela semble être la destination idéale pour s’adapter et faire ses premiers pas en Europe.

Style de jeu

Un joueur polyvalent capable d’occuper différent poste défensif. Il peut évoluer devant la défense comme milieu défensif, mais aussi comme arrière droit mais il s’est surtout imposé dans un rôle de défenseur centrale.

Son physique lui donne un avantage naturel dans le domaine aérien ainsi que dans les duels. Il dispose d’une bonne lecture du jeu cela lui permet de trouver la position la plus juste pour effectuer ses interventions défensif. Il défend debout n’hésitant pas à allez au duel pour récupérer la balle au pied de l’adversaire. En cas de besoin, malgré sa taille il démontre une efficacité dans les tacles qui le rend complet défensivement. Il met de l’intensité dans ses contact mais peut parfois se laisser emporter.

Techniquement très propre, il peut calmement résister au pressing et se défaire seul pour faire monter le bloc. De plus, dans une position plus reculé il peut profiter de sa vision pour réorienter le jeu par son jeu court/long. Dans un rôle de milieu, il peut venir en soutient et être présent offensivement dans ou aux abord de la surface.

Edson dispose d’un profil assez complet qui lui permet de gagner du temps jeu à différent poste. De par sa personnalité forte et qualité technique, il a toute les qualités pour être l’un des futur patron du Mexique.

 

Commentaire post-edition

Entre le moment de rédaction de cet article et sa publication, le joueur a prolongé auprès de Club America jusqu’en 2022. A en croire la presse locale ça ne ferme pas la porte à un départ pour autant (à l’inverse, son prix s’en retrouve augmenté) cela néanmoins pourrait refroidir l’intérêt de certains clubs.

A propos Mycki 52 Articles
Grand passionné de football, je passe mon temps libre à analyser et observer les futurs grands du football à travers le monde.