Dans ce nouvel épisode de La Chasse aux Pépites, nous partons en Suisse et nous allons à la rencontre de Noah Okafor, la pépite du FC Bâle. Alors préparez vous, et n’attendez pas le départ du train pour nous rejoindre !

La fiche d’identité de Noah Okafor

  • Club : FC Bâle
  • Age : 18 ans (né le 24 mai 2000)
  • Physique : 185 cm – 84 kg
  • Poste : ailier polyvalent
  • Pied fort : droit
  • Points forts : technique, dribble, force, jeu aérien, passes clés, agilité, finition, contrôle de balle
  • Points à améliorer : concentration

Un talent précoce

Noah Okafor, de son nom complet Noah Arinzechokwu Okafor, est né le 24 mai 2000 à Binningen en Suisse. Avec son père Nigérian et sa mère Suisse, Noah peut prétendre aux deux sélections. Aussi lointain qu’il s’en souvient, Noah a toujours eu une balle à ses côtés et c’est en jouant avec ses amis qu’il devient amoureux du football. C’est donc à huit ans que Noah commence le football dans le club de sa ville, le FC Arisdorf.

Après avoir demandé à Markus Schweiser, entraîneur junior du FC Arisdorf d’intégrer l’équipe, il n’aura fallu qu’une heure pour que Noah rassemble le matériel et participe à son premier entraînement. Le talent de Noah saute aux yeux de Markus qui va très vite l’indiquer à son père. C’est en accompagnant son fils dans des tournois que son père voit la supériorité de Noah par rapport à ses pairs.

Et bien que Markus aurait voulu garder Noah un peu plus longtemps, il décide de prendre les devants en contactant le coordinateur junior du FC Bâle, Murat Yakin. A la suite d’un essai en 2009 avec le club bâlois, Noah est engagé. Seulement six mois après ses débuts, il franchi déjà une première étape pour réaliser son rêve.

L’arrivé au FC Bâle et les premières difficultés

Noah Okafor rejoint donc le FC Bâle à l’âge de neuf ans. Celui qui se démarque par son physique et sa technique franchi les paliers au sein du club. Mais à ses quinze ans, les choses deviennent de plus en plus sérieuses. Le club lui réserve une place dans un logement réservé aux joueurs provenant de l’extérieur de la région de Bâle, un geste symbolique qui pointe l’intérêt de club d’observer plus « intensément » Noah.

Cependant, alors que tous les signaux étaient positifs, Noah qui connaît une poussée de croissance subit une inflammation de l’os pubien. Le médecin lui recommande une pause d’un an qui sera prolongée à cause de petites blessures. Le chemin vers le monde professionnel semble encore loin pour Noah. Son hygiène de vie est en question.

Massimo Ceccaroni, le chef du club, retrouve souvent dans la poubelle de Noah des sachets de bonbons ou des  chocolats. Il explique à Noah qu’il doit travailler sur certains aspects même s’il n’apprécie pas cela. Toutefois, Massimo refuse d’imposer quoi que ce soit, il sait que le déclic doit venir de lui-même. Et ce déclic se réalise lors de sa longue absence, la patience du club envers Noah va être bénéfique. Noah est métamorphosé et cela se fait ressentir sur les terrains où il va exceller avec le club mais aussi les sélections jeunes de la Suisse.

Des efforts récompensés

A seize ans il signe un contrat stagiaire et connaît sa première rémunération grâce au football. En 2018, après sa participation aux séjours de FC Bâle à Marbella, Noah se fait remarquer à l’entraînement mais aussi lors du match amical contre le Tianjin Quanjian. Impressionné, le club offre à Noah son premier contrat professionnel à 17 ans. Malgré l’intérêt de clubs extérieurs, Noah souhaite faire ses classes avec son club formateur. Il intègre l’équipe première et effectue sa première apparition contre le FC Lucerne le 19 mai 2018.

Pour la saison 2018-2019, Noah voit son statut changer. Il fait désormais parti de l’équipe première, enchaînant les titularisations et les performances intéressantes. Il gagne en expérience et se perfectionne, pour sa première saison il cumule pour l’instant dix titularisations et a inscrit deux buts et fait une passe décisive.

Quel avenir?

Il vient de signer son contrat professionnel et enchaîne peu à peu avec le FC Bâle. Bien que convoité par Manchester City et Manchester United, il a décidé avant tout de s’imposer avec son club formateur :

« Si je ne m’impose pas ici, je n’ai même pas à essayer d’aller en Angleterre. Une étape à la fois. »

Il est important pour lui de continuer de progresser avec le FC Bâle qui lui offre cette possibilité de gagner en expérience dans des compétitions européennes. Son plan de carrière semble tout tracé pour Noah. Il souhaite d’abord s’imposer au FC Bâle avant de partir en Allemagne. Là, il a une préférence pour Dortmund et si l’opportunité se présente, il n’hésitera pas par la suite à partir en Angleterre.

Style de jeu

Il montre une certaine polyvalence sur le front de l’attaque, lors d’un même match on peut le voir évoluer côté droit et côté gauche. Sa qualité technique et physique lui permet également d’évoluer dans l’axe mais semble le plus à l’aise sur un côté pour créer le déséquilibre. C’est un joueur athlétique, sa force et vitesse lui donne un avantage dans les duels. De plus sa qualité technique, notamment dans son contrôle de balle lors de ses courses lui permet d’être efficace pour éliminer ses adversaires grâce à son explosivité.

C’est un joueur déséquilibrant, sa facilité à atteindre le dernier tiers lui permet de se mettre en bonne position pour amener le danger individuellement mais aussi en combinant avec ses partenaires. Il se sert de sa qualités à créer le déséquilibre pour offrir des situations dangereuses à ses partenaires. Précis à la passe, il se montre aussi précis pour tirer de loin. Évoluant sur le côté, sa participation défensive est souvent mis en avant. Ses caractéristiques physiques lui permettent d’être efficace pour participer défensivement même s’il peut parfois avoir quelque oubli qui peut exposer latérale.

Il est polyvalent, athlétique et technique. Un joueur de fixation permettant de libérer des espaces afin de développer les actions offensives. Sa capacité à répondre au challenge physique en gardant le contrôle de la balle lui permet de casser les lignes adverses. Il doit s’améliorer dans le dernier geste afin d’être plus décisif.

A propos Mycki 42 Articles
Grand passionné de football, je passe mon temps libre à analyser et observer les futurs grands du football à travers le monde.