Face à la Moldavie et l’Islande, on n’a pas vu de nouvelles têtes en équipe de France. Didier Deschamps appliquant l’adage « on ne change pas une équipe qui gagne »…

Depuis la victoire en Coupe du Monde, Didier Deschamps mise sur la continuité. Mais la continuité n’a pas toujours du bon, regardez l’Espagne qui a coulé lors de la Coupe du Monde 2014. Vicente Del Bosque continue de convoquer des joueurs âgés comme Xavi, Iniesta, David Villa, Casillas, Xabi Alonso. D’ailleurs la France l’a payée, puisqu’elle n’a pas réussi à prendre la première place de son groupe en Ligue des Nations.

Lorsque la dernière liste est tombée, on ne s’attendait pas à du changement. Pourtant face aux blessures des habitués de la liste, on aurait pu espérer de nouveaux joueurs dans le groupe France. Mais rien de tout cela, on a même le droit à des revenants. Moussa Sissoko, disparu après l’Euro 2016, est réapparu. Kurzawa et Digne sont de retour, grâce aux blessures des deux Mendy mais aussi par un manque de joueurs confirmés à ce poste.

Umtiti, blessé depuis le début de l’année civile, en manque de temps de jeu, est préféré à son partenaire Clément Lenglet. La raison : un manque d’expérience internationale. Mais pour en avoir, il faudrait être convoqué en Equipe de France.

Allons plus en profondeur. Ce manque d’expérience internationale, le défenseur de Manchester City, Aymeric Laporte en est aussi victime. Zouma qui joue à Everton, est dans une passe compliquée où la défense des Toffees prend l’eau. Il est choisi tandis que Laporte est titulaire dans une défense solide et participe à la Champion’s League.

La méforme est aussi un critère pour le sélectionneur, du moins au début de son mandat. Djibril Sidibé dont l’état de forme n’est pas le plus beau qu’il ait connu est appelé. Son concurrent au poste, Benjamin Pavard, au VfB Stuttgart, est seizième et barragiste en Bundesliga. Ils sont devants des Dubois, Lala dont leur forme est de niveau international.

Enfin, un débat longtemps ouvert, même avant la Coupe du Monde, la place de Giroud dans le groupe France. Peu prolifique avec Chelsea en Premier League, un but en vingt et une rencontres dans le championnat anglais. Alors que l’attaquant de l’ennemi londonien, Lacazette est dans une forme étincelante avec les Gunners avec douze buts en vingt-neuf matchs de Premier League est toujours sur la touche. On pourrait ajouter Ben Yedder, avec quinze réalisations cette saison. Pourtant l’ancien lyonnais et l’ex toulousain ne sont pas appelés alors « qu’ils le mériteraient ». Si les deux prolifiques buteurs ne sont pas appelés, c’est qu’il ne peut pas prendre « trois ou quatre joueurs au même poste ». Or il n’y a qu’un seul buteur dans la liste de Deschamps, Giroud. Mbappé étant formé au poste d’ailier.

Dans les appelés de dernières minutes, afin de remplacer Anthony Martial. Thomas Lemar, dont l’entraîneur Diego Simeone lui a posé un ultimatum après de nombreuses performances peu convaincante avec l’Atlético, a été appelé.

La Moldavie et l’Islande ne sont pas des fortes oppositions. C’était l’occasion pour Deschamps de tenter quelques nouveautés malgré l’importance de prendre des points dans les qualifications de l’Euro 2020.

A propos Aloïs 299 Articles
Rien n'a changé pour le mieux. Branleur au maximal, toujours sourire amical