Au départ, ce n’était qu’une simple idée, anodine, née d’une discussion ayant déviée de son sujet initial, comme souvent chez nous. Et la voilà aujourd’hui devant nous, réelle comme la vie, vivante autant que nous le sommes.

Une petite idée devenue grande réalité, c’est un peu comme ça que notre monde s’est construit. Alors il y a ces idées qui emportent leur auteur dans une euphorie productive, menant à une réussite admirable en vitesse et amplitude. Et puis il y a ces victoires lentes, ces succès arrachés à l’endurance. Parce que oui, le monde bouge, mais visiblement pas assez vite pour faire passer tout le monde.

Mais où nous situons-nous aujourd’hui, par rapport à tout cela ? Seules les heures de réflexion, les séances de codage, les périodes de doutes et les litres de sueurs sont en mesure de répondre à cette question.

C’est pourquoi, après des mois de préparation, voici enfin entre vos mains le tant attendu DV2.0 .

Maintenant, pour avoir suffisamment parlé littérature, pour un design graphique sur un site sportif, il serait peut-être convenable d’ouvrir une petite parenthèse technique, expliquant ce qui a changé pendant ces quatre heures de maintenance de la nuit passée :

     – Nous prêtons le plus grand intérêt à vos feed-back. Nous avons donc procédé à une refonte profonde de l’interface graphique, ainsi que de la disposition des éléments sur les différentes pages du site. Ces changements devraient augmenter les performances du site d’une manière remarquable, sur PC mais surtout sur mobile

     – En tant que site web spécialisé dans un domaine particulier, à savoir le football (Disqus ? C’est quoi?), nous faisons partie d’un système en perpétuelle évolution. Afin de continuer, non pas à grandir, mais seulement à exister, nous n’avons d’autre choix que de suivre ces règles du jeu, malheureusement aussi fixes que les clubs de cœur de Bafé Gomis. Nous avons donc fait en sorte de nous mettre, dans les limites de notre possible, dans les meilleures conditions, afin d’assurer le présent, et préparer le futur de ce grand projet qu’est Demivolée.com .

     – Cette mise à niveau nous a permis d’adopter officiellement et définitivement, le nouveau logo du site, inspiré de notre formidable communauté (que l’on remercie fort dans ce grand jour), en le baignant dans un environnement qui lui ressemble.

 

Maintenant, place au cœur de s’exprimer.

Je suis très heureux de pouvoir, enfin, vous présenter cette nouvelle version du site. Pour moi, ça aura été un immense challenge, puisqu’il s’agit tout simplement de la première fois où je m’attaque à un projet de développement -mais aussi à un test de patience et d’abnégation- aussi conséquent.

Il va de soi qu’il n’y a pas que le développeur à remercier, mais également toute l’équipe de rédaction derrière, qui était dans le secret depuis de nombreux mois et qui n’a jamais manqué de m’aiguiller dans ce projet.

Enfin, merci à Yaman de m’avoir accordé sa confiance pour rendre à son enfant une seconde jeunesse. Bien que pas si vieux, mais il avait tout de même besoin d’un petit coup de pinceau, afin de le rendre encore plus agréable qu’il ne l’était.

Alors certes, l’installation est récente, et nous sommes donc en phase de test. C’est-à-dire que certaines choses pourraient être amenées à être modifiées. D’autres éléments pourraient ne pas fonctionner comme prévu sur certains appareils.

 

Nous comptons donc sur votre coopération afin de nous signaler toute anomalie sur le site, en contactant l’un des membres de l’équipe du site (de préférence, Yaman ou moi-même). Vous pouvez nous mentionner sur Disqus, ou nous contacter par mail à l’adresse suivante : admin [a] demivolee [.] com. Le type d’appareil et les captures d’écran sont des éléments importants du diagnostic et donc du traitement du problème. N’hésitez pas à nous les joindre si possible !

Merci à tous, et bonne visite sur Demivolée.com 2.0 !

 

Maestrojuni (révisé par Yaman)
A propos maestrojuni 1 Article
La réussite est une succession d'échecs Sauf pour Génésio pour qui l'échec n'est qu'une succession de manque d'humilité