PLUS QUE 3 JOURNÉES. Et oui, c’est triste à dire, mais la saison 2017-2018 de Ligue 1 connaîtra son terme suite aux trois prochaines journée. Ceci étant, rien n’est encore joué et le suspense, toujours présent dans les grands rendez-vous, sera de mise. Que nous réservera-donc cette 36ème journée, au programme un peu particulier ?

 

L’entrée

Pour bien débuter ce long week-end (pour les chanceux adeptes des ponts), Paris (1er, 91 points) se déplacera du coté d’Amiens (13ème, 41 points). Les amiénois, qui restent sur 3 matchs sans défaites à domicile en Ligue 1, tenteront d’imiter des guingampais tout proche de l’exploit la semaine passée.  En face, le PSG essaiera sans doute de garder en ligne de mire un objectif très symbolique…la barre des 100 points. Une barre qui s’est légèrement éloigné après le nul de dimanche mais restant largement envisageable pour l’ogre parisien. Si ce n’est cela, deux équipes qui n’ont plus rien à jouer donc, mais un match qui peut tout de même s’annoncer sympathique. Ensuite, va falloir attendre dimanche.

Comme vous le savez, aucun match n’a lieu en France les 5 mai. C’est pour cela que le multiplex aura lieu dimanche après-midi (on s’échauffe pour 2020). Avant cela, deux affiches seront proposées, qui plus est dans la même région. Aux alentours de 15h, Saint-Étienne (5ème, 52 points), défendra sa cinquième place dans le Chaudron en réception de Bordeaux (9ème, 46 points). Alors qu’un fossé s’est creusé dans la course pour la C3, ce sont les verts qui détiennent actuellement le gros-lot. Notamment grâce à une excellente année 2018 (8 victoires, 5 nuls, 2 défaites), ils sont pour le moment détenteurs d’une place que Bordeaux ne peut sans doute plus espérer. Car même si les bordelais restent sur 3 succès sur les quatre dernières rencontres, le wagon européen semble bien trop loin…rendant la fin de saison peu attractive. Sainté partira donc grandement favori.

 

Le plat principal

Trente petites minutes avant le multiplex se déroulera un coup d’envoi. Ce sera celui du match opposant Lyon (2ème, 72 points) et Troyes (18ème, 32 points). Un match avec énormément d’enjeux, mais qui semble pourtant si déséquilibré. Les lyonnais, ayant empoché les 21 DERNIERS POINTS possibles en Ligue 1, reçoivent des troyens qui n’en auront obtenu que 4 sur la même période. Les deux formations seront dans l’obligation de gagner, l’une pour rester dans l’élite…et l’autre pour jouer une compétition plus belle l’année prochaine.

Ensuite viendra le multi…et là aussi de chaudes rencontres. Parlons-donc des deux plus importantes. Pour débuter, Caen (15ème, 37 points) accueillera Monaco (3ème, 71 points). Deux équipes aux horribles formes, qui devront se reprendre pour ne pas trop chuter. Les caennais ne sont qu’à 5 points de la zone rouge, et devront jouer Nice et Paris lors des deux ultimes rencontres. Un succès serait donc synonyme de vraie bouffée d’oxygène pour les normands. De l’autre coté, l’ASM a abandonné la seconde place. Rattrapé par un OL en pleine forme, c’est aussi l’Olympique de Marseille qui pourrait leur passer devant, et les exclure du podium. Un Monaco sans Ligue des Champions, chose quasi-inimaginable il y a même pas deux mois…

Une lutte pour la survie

En bas de tableau, nous assisterons sans doute à LA rencontre la plus importante de la semaine. Lille (19ème, 32 points) fera le voyage à Toulouse (17ème, 34 points) et ce qui est inscrit entre les parenthèses devrait suffire pour décrire l’importance de ces 90 minutes. Deux effectifs qui tentent de grappiller quelques précieux points, ce qu’ont parfaitement réalisé les Dogues la semaine passé face à Metz. Le problème, c’est que les derniers résultats à l’extérieur sont calamiteux (avec au moins deux buts encaissés à chaque sorties). D’autant plus que Toulouse est légèrement plus solide à domicile…

Les autres affiches du Multiplex : Dijon – Guingamp, Metz-Angers, Nantes-Montpellier et Rennes-Strasbourg.

Le dessert

Pour conclure cette 36ème journée, derby du Sud entre Marseille (4ème, 70 points) et Nice (7ème, 51 points). Grosse affiche en perspective, opposant des marseillais essoufflés mais toujours en course pour la Ligue des Champions, ainsi que des niçois également à la lutte, dans le but d’accéder à l’autre compétition européenne. Les phocéens, de retour d’Autriche, connaitront les résultats lyonnais et monégasques et devront se relancer après un match inquiétant à Angers la semaine passée. Marseille est tout de même serein à domicile, eux qui n’ont perdu que deux matchs chez eux cette saison. Nice, lancé dans une course des plus serrées, possède l’espoir de se qualifier une nouvelle fois en C3. Ceci étant, les aiglons devront relancer la machine offensive, eux qui n’inscrivent qu’un seul but par match depuis un mois. Un match qui risque d’être disputé, à voir si les marseillais arrivent à tenir le coup physiquement.

Le programme

PS : N’oubliez pas vos pronos en cliquant ici !

A propos François 128 Articles
Rédacteur pour demivolee.com et fier de lettre.