Alors que le mercato d’hiver s’ouvre dans quelques jours, l’Olympique lyonnais va focaliser son attention dans le sens des départs. En effet, l’effectif des gones est bien fourni. Et quelques joueurs pourraient prendre leur envol vers diverses destinations.

Mapou, l’option turque ?

Le premier gros dossier concerne Mapou Yanga-Mbiwa. Le central international français a beau avoir été présent dans les premières listes de Didier Deschamps, il ne s’est jamais imposé à Lyon. Critiqué à ses débuts, ce n’est qu’avec Samuel Umtiti a ses côtés qu’il a affiché un niveau ravissant les supporters lyonnais. Surtout, en cette saison 2017-2018, il n’a disputé que trois petites rencontres. Trop peu pour un joueur payé plusieurs millions d’euros par an. Son principal apport est sans doute sa contribution au non-départ d’Houssem Aouar. Mais Mapou est un compétiteur, et l’Olympique lyonnais, bien que n’ayant rien contre lui, ne serait pas contre s’en séparer.

Parmi les pistes les plus évoquées, deux conduisent vers l’Italie et une vers la Turquie. D’abord, il a été dit que Walter Sabatini – qui l’avait fait venir à la Roma – voudrait le récupérer à l’Inter Milan. Et dans un montage avec son club chinois, parvenir à le faire jouer. Mais le nom  de la Fiorentina est aussi sorti. Cependant, l’option qui semble la plus réaliste conduit vers la Turquie. En effet, l’Istanbul Basakeshir est très intéressé par le cas Mapou. Et selon l’Equipe, l’OL est près pour le laisser partir pour 5M€.

Grenier & Cornet, deux cas distincts

Dans les deux autres dossiers chauds, Clément Grenier. Lui aussi ancien des listes de Deschamps, il est devenu indésirable à l’Olympique lyonnais, ne comptant que cinq minutes en Ligue 1 Conforama cette saison. Soit le plus faible total des 24 joueurs de champ alignés par Bruno Génésio cette saison. Là aussi, des pistes s’ouvrent, notamment vers la Turquie. Mais c’est encore des équipes italiennes que l’on retrouve à la baguette : on a vu le nom de l’Inter et de la Fio, mais aussi de plus petites équipes comme l’Atalanta Bergame. Mais encore faut-il pouvoir payer le conséquent salaire de l’ardéchois…

Concernant Maxwel Cornet, il s’agit avant tout de solutions alternatives. Car l’avant-centre international ivoirien n’est pas indésirable à l’OL. Seule doublure offensive expérimentée, il permet d’offrir, quoiqu’en disent certains, une certaine sérénité au poste d’ailier. Et même si à droite, il n’excelle pas, il reste relativement percutant. Et contrairement à Myziane, son comportement est exemplaire. Ses offres sont d’ailleurs plus huppées ; Tottenham, Dortmund et la Turquie ont été évoquées, alors que lui-même a refusé de venir jouer les pompiers de service en prêt à Benevento. Quoiqu’il en soit, ces trois dossiers restent à suivre.

A propos NSOL 764 Articles
« Quand un vrai génie apparaît en ce bas monde, on le peut reconnaître à ce signe que les imbéciles sont tous ligués contre lui ». (Jonathan Swift, 1667-1745)