Au bout du bout du temps additionnel, qui n’est décidément pas inutile, l’Olympique lyonnais est parvenu à s’imposer face à l’Amiens SC, au Stade de la Licorne. Retour sur la palpitante rencontre entre gones et amiénois.

Le résumé

Avec une pelouse désastreuse, un vent à décorner des licornes, un stade qui tombe en ruine et un speaker exaspérant, la rencontre partait sur de mauvaises bases. Les lyonnais vont se faire surprendre très tôt dans la rencontre, tout partant d’un très bon renversement d’un jeu et d’une intervention exécrable de Marcelo. Serge Gakpé parvient à ouvrir la marque pour Amiens dès la neuvième minute de la partie.

Mais Lyon pousse, et croit même égaliser, suite à un coup-franc touché par personne de Memphis. Cependant, l’arbitre refuse le but pour un hors-jeu de position pas vraiment évident.

Et les deux équipes se séparent à la mi-temps sur un score de 1-0, avec une pelouse qui se détériore de plus en plus, et un vent qui se calme légèrement. Les lyonnais prennent un peu plus le jeu à leur compte, mais peinent à trouver la faille, souvent la faute à Prince Gouano et ses défenseurs.

Mais l’entrée en fin de partie de Tanguy Ndombélé va décanter la rencontre. Il trouve d’abord magnifiquement Houssem Aouar, qui lui redonne, puis le lance à nouveau. A la suite de ce long une-deux, Lyon va parvenir à égaliser.

Mais, avec un pénalty causé par Lucas Tousart, le nul semble s’éloigner pour Lyon. Heureusement, Gaël Kakuta, excellent jusque là, le loupe.

Et, en toute fin du temps additionnel, bien servi par Mariano, Houssem Aouar s’offre un doublé. Génésio, exclu quelques secondes plus tôt, peut savourer sa victoire, obtenue avec les tripes plus qu’avec la tactique.

Les notes

Amiens SC

  • Gurtner : 4
  • El Hajjam : 6
  • Gouano : 7
  • Avelaar : 6.5
  • Dibassy : 4
  • Zungu : 5.5
  • Monconduit : 7
  • Gakpé : 6 (1 but)
  • Kakuta : 8
  • Manzala : 6
  • Konaté : 3

Olympique Lyonnais

  • Lopes : 5.5
  • Tete : 3
  • Marcelo : 3
  • Morel : 5.5
  • Marçal : 6
  • Tousart : 2
  • Aouar : 9 (2 buts)
  • Memphis : 6 (-> Ndombélé, 8)
  • Fékir : 5
  • Cornet : 4
  • Mariano : 6

Elements extérieurs

  • Arbitre : 4.5
  • Pelouse : 1
  • Météo : 0
  • Public : 5
A propos NSOL 756 Articles
« Quand un vrai génie apparaît en ce bas monde, on le peut reconnaître à ce signe que les imbéciles sont tous ligués contre lui ». (Jonathan Swift, 1667-1745)