Le mercato français s’est clôturé jeudi dans la nuit, les autres devraient finir d’ici la fin de la semaine. Point sur les enseignements que nous apporte ce mercato désormais clôturé.

Du côté des journalistes

Du côté des journalistes, les principaux enseignements tournent autour des sources. La palme d’or revient à Bilel Ghazi. Toujours bien informé, que ce soit sur les petits transferts ou sur les très gros, il nous a fait vivre un mercato de folie. Avec notamment des exclus sur le transfert d’Ousmane Dembélé. Il confirme d’année en année que l’on peut sans aucun danger croire les rumeurs que Bilel Ghazi nous apporte. Et si la rumeur ne s’est pas concrétisée, ce n’est pas parce qu’elle n’était pas fondée, mais bien parce qu’elle a échouée.

Surtout, il a toujours fait preuve d’une grande humilité sur les sources et sur son travail. D’autant qu’il est assez clairvoyant. Le 5 août, voici ce qu’il disait sur Fékir : «C’est un joueur qui est débarrassé de ses soucis physiques, et qui va prendre ses responsabilités». Bilel évoquait même pour lui un possible «retour en Equipe de France».  Entre ça et les #BilelBomb, et bien l’été est quasiment parfait pour lui !

Les enseignements négatifs sont cependant plus nuancés. Chacun a fait preuve de plus ou moins de clairvoyance. La palme quand même pour Gilles Favard, qui avait annoncé “conclu” les transferts de Chicharito ou encore Denayer. Mais aller dans le négatif ne nous fait que peu progresser, alors retournons dans le positif.

La grande découverte de l’été, cela a été le journaliste de la BBC David Ornstein. Le journaliste anglais de la BBC est en effet particulièrement apprécié outre-manche. En témoignent les nombreux montages que l’on peut découvrir sous ses tweets. On a notamment pu le découvrir en France avec les informations qu’il a apporté sur le transfert d’Alexandre Lacazette à Arsenal. D’autant plus que ses informations ont l’air relativement fiables. C’est donc la révélation de l’été.

Du côté des joueurs

Mbappé ne portera plus la tunique monégasque, un des enseignements du mercato
Mbappé ne portera plus la tunique monégasque, un des enseignements du mercato

Du côté des joueurs, nous n’avons pas de réels enseignements. D’enseignements, il n’y a que le fait que le mercato est toujours aussi fou. Ce mercato nous a quand même offert les trois plus grands transferts de l’histoire du football. Ou devrait-on dire les trois plus gros gaspillages d’argent de l’histoire du football. On a donc appris cet été qu’un joueur qui totalise 16 buts en Ligue 1 peut valoir 180M€. Et que Yannis Salibur avait failli signer pour 10M€ à Saint-Étienne. Soit le même montant que Bertrand Traoré à Lyon. C’est peut-être une bonne chose pour Saint-Etienne que de n’avoir pas réussi à faire signer le Guingampais. Ou plutôt une excellent de la part des gones que d’avoir réussi à faire signer l’ailier qui jouait à l’Ajax la saison passée.

On a également eu quelques enseignements sur les mentalités des joueurs. Et certains sont un peu plus tête à claque que d’autres. Notons en bazar le forcing de Dembélé pour aller au Barça, les insistances de Séri pour ce même club et les pressions de Mbappé pour le Paris Saint-Germain. Mais aussi le fait que Kamil Grosicki n’a pas changé de club cet été dans les dernières heures du mercato ! Et cela n’a pas manqué de surprendre les experts. Pour une fois que le joueur reste calme dans les dernières heures du mercato… Toujours chez les polonais, notons également le départ de Krychowiak à WBA. Étonnant tant on connaît l’amour du joueur formé à Bordeaux et Reims pour la Fashion Week.

Ce mercato est surtout ENFIN FINI. Deux mois de pressions incessantes. Et deux mois de bilan mercato journaliers sur DemiVolée. Pour au final voir que le Champions Project n’a pas réussi à attirer Jovetic/Dybala/Messi. Bon, quatre mois de pause avant l’hiver !

A propos NSOL 762 Articles
« Quand un vrai génie apparaît en ce bas monde, on le peut reconnaître à ce signe que les imbéciles sont tous ligués contre lui ». (Jonathan Swift, 1667-1745)