Thomas Choinard : « J’aurais aimé être un athlète »

Stade Rennais FC
Stade Rennais FC

Thomas Choinard, 28 ans seulement, a rejoint la cellule médicale du Stade Rennais cet été et s’est livré sur le site officiel du club breton.

« C’est un plaisir de rejoindre ce club, une structure sérieuse et ambitieuse. C’est un peu retour aux sources car j’ai pratiqué le football étant jeune avant de découvrir de nouvelles disciplines par le biais de la kinésithérapie. »

À 28 ans, Thomas Choinard devient le plus jeune élément de l’équipe médicale dirigée par Rufin Boumpoutou.

« On me dit souvent que je suis jeune pour la profession. J’ai un parcours complexe mais riche. Je pense comme un joueur. C’est en pratiquant qu’on acquiert de l’expérience. Je ne vais pas me jeter des fleurs mais depuis que je suis jeune j’ai toujours travaillé avec des athlètes de haut niveau nationaux ou internationaux. Cela m’obligeait d’avoir une certaine prestance et du caractère. »

Une expérience acquise donc très jeune et un caractère bien trempé qui lui ont permis de travailler dans des établissements de renom.

« J’ai une licence STAPS que j’ai complétée avec une formation de préparateur physique. Ça m’a amené en Belgique où j’ai travaillé dans le milieu de l’haltérophilie. Je trouvais qu’il me manquait quelque chose, j’avais cette volonté de mieux connaitre la mécanique du corps ainsi que le côté préventif. Alors j’ai repris les études en Belgique (un Master en kiné). À la sortie, je n’étais pas comme un étudiant lambda sans expérience au contraire. J’avais déjà 3-4 ans d’expérience en préparation physique derrière moi, ça m’a permis d’intégrer l’équivalent du CERS en Belgique avant de rejoindre le CERS de Capbreton. J’y ai pratiqué au côté du Docteur Puig, un médecin reconnu. Ensuite, j’ai volé de mes propres ailes, j’ai suivi des athlètes à l’étranger. De là, ça m’a emmené à reprendre une formation aux Etats-Unis ».

En parlant des États-Unis, qu’ont-ils de plus que nous ?

« Les Américains sont hyper pointilleux. Ils sont sans cesse à la recherche de nouvelles techniques, de nouvelles méthodes, pour rendre leurs athlètes encore plus performants. Il y a une vraie culture de la performance. En arrivant au Stade Rennais F.C., je n’ai pas été dépaysé, seulement surpris par l’organisation du service et par le fait que l’équipe vive très bien. Elle est super bien organisée. »

Revenu des Etats-Unis avec plein d’idées en tête et l’envie de transmettre, Thomas Choinard désirait vivre une expérience dans une équipe professionnelle française. Quand l’occasion s’est présentée il n’a pas hésité.

« J’en avais fait part au Docteur Puig lorsque j’étais à Capbreton. Quand il m’a dit que le Docteur Boumpoutou recherchait quelqu’un d’investi, sérieux, je ne me suis pas posé de question, j’ai candidaté. Ce qu’il m’a proposé correspondait parfaitement à ce que je cherchais. »

Au côté d’Eric Gontier, il assurera la récolte et l’analyse des données GPS, et l’assistera sur la phase de réathlétisation.

« Mon rôle n’est pas de gagner ou de marquer des buts mais de faire en sorte que nos athlètes soient dans les meilleures dispositions possibles. »

En s’engageant avec le Stade Rennais F.C., l’ancien pensionnaire du CERS de Capbreton fait son retour dans le milieu footballistique.

« J’ai pratiqué le football de nombreuses années, j’ai notamment porté les couleurs de l’Aviron Bayonnais. Je suis très impressionné et admiratif des jeunes joueurs qui sont arrivés à ce niveau-là. Avec du recul, j’aurais aimé être un athlète de haut niveau, j’aurais aimé me lever tous les matins pour chercher à progresser. Ça je le retrouve dans mon métier. »

 Propos de Thomas Choinard via Stade Rennais
A propos Ohpack 258 Articles
Supporter lyonnais malgré la distance et suiveur de l'actu foot pour demivolee.com.
  • Comme beaucoup !