Milan Bisevac : « J’attends encore plus de moi »

Milan Bisevac
Milan Bisevac

L’ancien lyonnais Milan Bisevac est désormais un joueur à part entière du FC Metz. Il s’est exprimé, retrouvons ses propos avant cette nouvelle saison.

Milan, contrairement à la saison dernière, vous êtes présent dès la reprise. Un plus ?
Milan Bisevac : « Oui, c’est très important pour moi. L’an passé, ce n’était pas le cas et j’ai mis un certain temps à me mettre dans le rythme. Cette phase de préparation est l’un des moments clés de la saison. Franchement, même si c’est dur physiquement, je prends beaucoup de plaisir. Mais ce n’est que le début. Nous avons encore beaucoup de travail devant nous. »

Comment avez-vous vécu la semaine de stage dans le Morbihan ?
Milan Bisevac : « C’est la première fois que je venais dans cette région. C’est un endroit sympa et le temps, malgré quelques gouttes de pluie, était idéal pour travailler. Le club a vraiment bien fait les choses afin de nous permettre de bosser dans les meilleures conditions : que ce soit en termes d’hébergement ou pour le terrain d’entraînement. »

Durant ces premiers jours de préparation, vous sembliez à la fois très ouvert, concentré et impliqué. Rester à Metz était une évidence ?
Milan Bisevac : « Je ne me suis pas posé la question d’un éventuel départ. J’ai bien profité de mes vacances en famille. Je me suis vidé la tête et je suis revenu à Metz l’esprit tranquille. Je suis sous contrat et je me plais vraiment ici, c’est un vrai plaisir. Je l’ai déjà dit, mes six premiers mois, pour diverses raisons, ont été un peu compliqués. Mais c’est du passé. Aujourd’hui, je suis heureux à Metz, ma famille également. D’ailleurs mes enfants jouent aussi au FC Metz. »

Envisagez-vous prendre plus de responsabilités au sein du groupe ?
Milan Bisevac : « Le fait d’avoir été présent dès le début de la préparation m’a permis d’être tout de suite dans l’action, au milieu de mes coéquipiers. Ça change pas mal de choses. Je m’entends bien avec tout le monde et même si d’autres joueurs ont aussi une certaine expérience, je peux envisager de prendre plus de responsabilités. Ma carrière me laisse à penser que je peux y prétendre, je ne m’en cache pas. Après, je suis d’abord là pour faire le boulot sur le terrain et donner l’exemple. »

Même si la campagne de recrutement est loin d’être terminée, le FC Metz a d’ores et déjà réussi à retenir des garçons comme Ivan Balliu et Benoît Assou-Ekotto. Un bon signe ?
Milan Bisevac : « Oui, car il s’agit de cadres de l’équipe. Ivan a fait une excellente seconde partie de saison et il est en pleine progression. Quant à Benoît, on connaît ses qualités… Les dirigeants vont sans doute encore recruter quelques joueurs et j’ai le sentiment qu’ils veulent vraiment faire les efforts pour qu’on puisse disposer d’une équipe performante. »

Justement, comment envisagez-vous la saison à venir ?
Milan Bisevac : « Il faut être honnête : au moins la moitié des équipes du championnat va jouer le maintien. Le FC Metz est dans ce bateau. Cela dit, je pense que nous avons un peu plus d’expérience et même les plus jeunes ont pu réaliser quel était le niveau d’exigence en Ligue 1. Evidemment, l’objectif c’est de se maintenir et le plus vite possible sera le mieux. Je sais que les supporters ont envie d’entendre un discours plus ambitieux, mais il ne faut pas s’emballer d’autant qu’aujourd’hui, même si on dispose déjà d’un groupe de qualité, on ne connaît pas encore les contours définitifs de l’équipe. »

Et à titre personnel ?
Milan Bisevac : « J’attends encore plus de moi. Je vais donner le meilleur de moi-même. Si je suis en forme et performant, l’équipe s’en portera sans doute mieux. »

Propos de Milan Bisevac via Républicain Lorrain
A propos NSOL 412 Articles
“La liberté d'écrire et de parler impunément marque soit l'extrême bonté du prince, soit le profond esclavage du peuple : on ne permet de dire qu'à celui qui ne peut rien.” (Diderot)
  • Cette illustration est très perturbante.