Début d’une petite série d’articles sur DV que j’alimenterai (et j’encourage tout le monde à y contribuer bien entendu) sur les jeunes joueurs de talent tout autour du globe. Et on commence fort avec un attaquant de pointe Argentin du Racing Club. Encore un Martinez, Lautaro, mais cette fois dans un tout autre registre. Après avoir poli son talent en apprenant aux côtés de Diego Milito et de Licha Lopez, le joueur de 19 ans est maintenant un des prospects les plus prometteurs du football Argentin.

La carte de résumé

Profil :

  • 19 ans
  • International U20 (et probable futur International en Juillet à en croire @varskysports)

Statistiques cette saison :

  • 7 buts, 1 passe dé en 886” pour 19 matchs (12)  en Première division avec le Racing
  • 5 buts, 1 passe dé en 746” pour 7 matchs (7) en Sudamericano U20 avec l’Argentine

Points forts:

  • Sens du placement, jeu de tête, technique, peut participer au jeu et bon sens du but.

L’héritier d’une tradition

Lautaro Martinez
Lautaro Martinez

Tout d’abord, Lautaro Martinez et le football, comme de nombreux argentins, c’est surtout une histoire de famille. Son père ayant en effet joué au niveau régional, c’est tout naturellement qu’il suit les traces de son père et qu’il est remarqué plus jeune au niveau régional par l’académie Tita Mattiussi du Racing Club.

Car Lautaro Martinez, c’est avant tout la dernière pépite de l’académie du Racing. Une académie qui ces dernières années a produit de nombreux gros talents. Comme Milito, Lopez, Vietto, Claudio Yacob, Sergio Romero, Gabriel Mercado, Maxi Moralez et même le bien connu Roger Martinez, qui sont tous partis jouer dans les plus gros championnats Européens (sauf Roger). D’ailleurs, le coordinateur du centre, Leo Tarrio, déclarait en 2015 : « le futur gros talent à venir, c’est Lautaro Martinez ».

Le joueur, qui pour sa première année au centre de formation du Racing a inscrit 26 buts en autant de matchs, n’a depuis cessé de gravir les échelons du club à toute vitesse. Sept buts en six matchs à l’échelon supérieur ont convaincu ses formateurs de l’intégrer tout de suite à la réserve de l’équipe pro et c’est ainsi que dès l’année suivante il faisait ses premiers pas en professionnel. Et ce en remplaçant un monstre sacré du Racing: Diego Milito.

Construit au contact des plus grands

Comme Riquelme

On dit souvent que c’est au contact des grands joueurs que l’on apprend le plus dans sa vie de footballeur. Et en parfait exemple Juan Roman Riquelme, monstre sacré de la Bombonera, a partagé ses premiers pas aux côtés du grand Diego Maradona, a qui il a ensuite succédé en n°10 de Boca Juniors. Et par la suite Riqueleme a lui même assuré la transmission des années après auprès d’un jeune et flamboyant Carlos Tevez.

Lautario Martinez lui a pu grandir auprès de deux grands joueurs historiques du Racing, car il n’a pas seulement appris de Lisandro Lopez, l’actuel capitaine du Racing et ancienne star de Porto et de Lyon. Mais déjà dès son intégration à la réserve puis au groupe pro il a eu le privilège d’observer au plus près puis d’apprendre aux côtés d’un Diego Milito en fin de carrière. Et ses premières minutes en pro en 2015 en remplacement d’El Principe sont un symbole de cette forme de passation.

« Je rêve de jouer dans un Cilindro rempli et de jouer comme Milito »

— Lautaro Martinez au site officiel du club après ce premier match

« Je rêverais de jouer en Europe et je rêve aussi de jouer en équipe Nationale ».

A double tranchant

Lautaro Martinez

Bien sûr, jouer auprès de telles star est à double tranchant, avec un attaquant de pointe indéboulonnable et intouchable comme ont pu l’être Milito et ensuite Licha, Lautaro Martinez n’a pendant longtemps pas eu le temps de jeu qu’il aurait pu avoir dans un autre club, souvent remplaçant et jouant régulièrement à un autre poste qu’attaquant de pointe. Mais la blessure de Lisandro Lopez dans le 2e moitié de saison 2016-2017 lui a permis de devenir titulaire par la force des choses et lui a permis de confirmer qu’il était bien un attaquant de pointe de grand talent en devenir.

Martinez est un 9 naturel, un attaquant de pointe mobile à la manière d’un Higuain ou d’un Luis Suarez, tout étant capable d’assurer la distribution si nécessaire, ce qu’il a montré en jouant à une grande variété de postes cette saison. Ses statistiques récentes avec le Racing que ce soit à l’académie ou en première division mais aussi en sélection U20 d’Argentine, démontrent sa capacité à marquer de façon régulière lorsqu’il est placé dans sa position « naturelle » de numéro 9 et lorsque son équipe en a le plus besoin. Un joueur au profil assez complet et suffisamment doué pour jouer à une variété de postes qui pourraient intéresser de nombreux clubs européens.

Déjà un pilier de sélection

Ainsi, ses 5 buts dans le Sudamericano U20 l’ont couronné co-meilleur buteur de la compétition, et avec 4 buts dans les 3 derniers matchs dont certains dans les toutes dernières minutes des matchs ont permis à son équipe très décevante d’arracher la qualification à la Coupe du Monde U20

Car de la médiocre récente campagne de la sélection U20 d’Argentine dans le Sudamericano, un des rares points positifs que les fans Argentins ont pu trouver c’est l’explosion de Lautario Martinez en héros de cette sélection qui n’a impressionné personne.

Et les observateurs seront attentifs à ce qu’il montrera lors de la CDM U20 – s’il arrête d’être expulsé – et ce à peine revenu d’un grave choc à la gorge qui a failli lui faire déclarer forfait de la compétition

Un joueur déjà bien pisté

Un départ possible…

Ses talents ne sont pas passés inaperçus. Le Real Madrid a été le premier gros club Européen à officialiser un intérêt pour le joueur, pendant qu’il faisait des merveilles au championnats Alcudia U20 en 2016 (finaliste malheureux et MVP du tournoi).

« Nous avons eu des discussions informelles avec le Real Madrid, le projet était de l’envoyer en prêt à Madrid avec une option d’achat très élevé » a déclaré le président du Racing Victor Blanc, cependant l’incertitude autour de l’interdiction de recruter du Real Madrid a empêché ces contacts initiaux de se concrétiser.

L’agent de Martinez est Rolando Zarate, l’ancien attaquant de Velez, passé par le Real étant plus jeune, ce qui pourrait être un avantage pour le Real dans la lutte pour signer le joueur s’ils décidaient de s’y joindre.

Arsenal est un autre club intéressé officiellement par Lautaro, « Arsenal a demandé des informations sur Lautaro, mais il n’y a rien de concret pour le moment », a déclaré Zarate à AM970, tout en assurant que Valence était aussi dans la course.

En effet Los Che ont un avantage supplémentaire sous la forme d’une option prioritaire sur Martinez acheté lors de la vente de Rodrigo Paul au club de Mestalla. Le Racing est ainsi obligé d’informer Valence de toute offre venue d’Europe et de leur permettre de faire une offre égale ou meilleure.

… mais pas une priorité

Cependant, Blanco devrait tout faire pour retenir son jeune prodige, et insistera pour récupérer le moindre centime de la clause libératoire (9M€) de Martinez avant d’autoriser une vente. Une somme qui peut sembler importante dans ce championnat qui s’explique par le talent et le potentiel d’un joueur qui n’a jamais échoué à marquer à tous les niveaux et qui n’a fait que confirmer le bien qu’en pensent les observateurs.

L’avis du scout DV

Rapide, solide, grand finisseur et adepte des courses à la limite du hors jeu, Martinez a un futur brillant devant lui. Il a su prendre sa chance lorsqu’il en a eu l’occasion. Et si en plus il éclate au grand jour en CDM U20, nul doute que son nom reviendra à de multiples reprises les rumeurs mercato de cet été. Et que d’autres clubs européens autres qu’Arsenal ou le Real se joindront à la lutte pour arracher ce nouveau talent du foot Argentin. Avec peut être des garanties de temps de jeu supérieur. La presse Argentine parle elle déjà d’une prise de renseignement de l’Atletico auprès de ses agents au soir du premier match de la CDM U20.

Une des plus grosses pépites que le foot Argentin a sorti ces dernières années, avec un très gros potentiel et qui a en plus le mérite d’éclater plus jeune que d’autres ne l’ont fait. Et d’appartenir à un club qui a l’habitude de vendre à des prix raisonnables les fruits de son académie.

Mise à jour

Depuis la rédaction initiale de cet article, la CDM U20 de l’Argentine s’est arrêtée de manière anticipée. Au final Lautaro Martinez a claqué un doublé à son retour de suspension pour le dernier match de son équipe. De plus de nombreux clubs ont commencé à faire part de leur intérêt pour le joueur, avec Porto en exemple le plus récent. Et surtout Valence qui aurait des vues importantes sur le joueur si d’autres dossiers ne se concrétisaient pas. Et avec un retour express dans un Racing bien content de récupérer sa pépite offensive pour suppléer à la blessure de Bou,  il pourrait même être aligné dès vendredi en Colombie pour un match de Sudamericana. Nul doute qu’il aura encore l’occasion de montrer son talent dans les derniers matchs de la saison avec notamment un match contre River Plate dans 10 jours.

Point Vidéo

Prochain article : Ante Ćorić – Le nouveau diamant croate

 

A propos betse 20 Articles
Nabil Fekir est était notre sauveur. (mise à jour 2019)