Salto, Uruguay, ce nom ne vous dit peut être rien, sauf pour les fans de Suarez et/ou Cavani. Un peu comme ton équipe favorite qui emballe le match en marquant deux fois en 3 minutes, cette ville de 80 000 habitants a vu naître en l’espace de 3 semaines deux attaquants. Ainsi, Salto accouche d’un petit Suarez le 24 janvier, puis s’offre un doublé le 14 février grâce à un petit Cavani. Nous sommes en 1987, personne dans cette ville du nord ouest ne se doute de l’avenir de ces deux rejetons. Suarez et Cavani, voici donc leurs parcours.

L’enfance cette belle période

Commençons par l’enfance de l’aîné, Mister Suarez. A l’age de 7 ans, Luis et sa famille déménagent à Montevideo, la capitale du pays. Là bas il commence l’apprentissage du foot, d’abord dans la rue, puis à 11 ans au Nacional. Entre temps ses parents divorcent, ce qui laisse maman seule pour élever la marmaille qui s’élève à 7.

De son coté, Edinson Cavani, passe une enfance plutôt sereine. Le foot, il le découvre au Salto FC où il y joue jusqu’à ses 15 ans et son déménagement, lui aussi, à Montevideo. Faut dire que Salto, ville de plus de 90.000 âmes en 2000 est à « seulement » 500 kilomètres de la capitale Montevideo et son million d’habitants.

Les débuts professionnels

Suarez joue son premier match professionnel en 2005 à l’age de 18 ans. Son premier match, il le joue en Copa Libertadores contre les requins colombiens du Junior de Barranquillar. Lors de cette saison avec le Nacional, Luis inscrit 12 buts en 34 matchs. Suffisant pour taper dans œil de l’Europe.

En parallèle, Edinson débute lui aussi en 2005, mais au Danubio FC. Au contraire de Suarez, il lui faudra 18 mois et 29 matchs pour inscrire ses 12 buts et être repéré.

Le grand voyage pour l’Europe

Suarez rejoint donc la Hollande et le club du FC Groningue en 2006 pour seulement 800 000€. Là bas, il y reste aussi qu’une année. Malgré des problèmes d’intégration dus à la langue et au style de vie européen, il y inscrit 15 buts en 37 matchs. Grace à un gros travail, il permet au club de terminer 8ème et tape dans les mirettes de l’Ajax. Apres un mini bras de fer, il est transféré en 2007 contre 7,5m€

Cavani, lui, rejoint le pays de ses grands parents, l’Italie et le club de Palerme en janvier 2007 contre 5m€. Apres 1 mois d’adaptation, le transfuge du Danubio entre en jeu pour Palerme le 11 mars 2007. Son équipe est menée 1-0, il rentre à la 56è et 15 minutes plus tard, il égalise. Malgré cela, il peine à s’imposer à la pointe de l’attaque contre Miccoli et Amauri. Mais la saison 2008 sera la bonne, Amauri bouge chez la Vieille Dame, Cavani plante 14 pions, El Matador est né. Lors de sa dernière saison, Cavani est associé à Passe d’or Pastore, cette association permet à Palerme de se qualifier pour la C3. Mais le « Matador » ne la dispute pas, en effet, il signe à Naples contre 17m€ à l’été 2010.

La confirmation européenne 

Suarez, machine à marquer

Du haut de ses 22 ans, Suarez signe donc à l’Ajax Amsterdam pour 5 ans. Après de piètres éliminations en barrage de la C1 et au premier tour de la C3, Suarez confirme son talent. En effet, lors de sa première saison, en 07/08, il inscrit 22 buts et délivre 14 assists, le tout en 44 matchs. Malgré ses buts, l’Ajax fini 2ème. Lors de sa deuxième saison, Luis prend son temps. Il attend tranquillement la fin septembre pour marquer son premier but et surtout les enchaîner. Lors de sa deuxième année, 43 matchs, 28 buts, 16 assits, propre le mec. Mais l’Ajax ne peut finir qu’à la 3ème place.

La saison 2009-2010 verra Suarez dépasser le stade de Super Saiyajin, tel Gohan qui se déchaîne sur Cell, nommé capitaine, l’uruguayen impressionne. Triplé contre Waalwijk pour son premier match de la saison. Quadruplé 12 jours plus tard contre Bratislava en Ligue Europa. Sextuplé en coupe nationale contre une équipe amateur. Entre doublés, triplés et quadruplés, Suarez prend le temps de remporter la coupe des Pays-Bas. Lors de cette confrontation Aller-Retour, contre le rival du Feyenoord, Luis inscrit un doublé lors du match retour. Mais encore une fois, l’Ajax n’arrache pas le titre et Suarez se consolera avec une quatrième place lors du mondial 2010. Alberto finira la saison avec 49 buts en 48 matchs. Et même 55 pions en 63 matchs si on compte la sélection.

La saison, 2010-2011 sera mitigée pour l’idole d’Amsterdam. En début de saison, il dépasse la barre des 100 buts avec l’Ajax lors d’un tour de préliminaire de C1 contre le PAOK. Mais en novembre 2011, Suarez se découvre une toute nouvelle passion… le cannibalisme. Lors d’un match contre le PSV, il mord Bakkal, la morsure sera sans gravité. Fâché, l’Ajax lui colle 2 matchs de suspension et la fédé lui en met 7. En cette fin d’année, Suarez ne joue que la C1, suffisant pour aller battre le Milan AC et se faire transférer à Liverpool. Apres 159 matchs et 111 buts, Luis signe en janvier 2011 avec les Reds. A la fin de la saison, l’Ajax gagne le titre, Suarez est donc champion des Pays-Bas.

Des buts et des suspensions

Suarez signe donc les 6 derniers mois à Anfield Road. Là bas, il dispute 13 matchs marque 4 buts et distribue 3 passes décisives. A la fin de la saison, il va en argentine pour remporter la Copa America 2011 avec Cavani. Suarez fini meilleur joueur avec 4 buts et 2 assists en 6 matchs.

La deuxième saison anglaise de Suarez commence timidement, seulement 5 buts en 18 journées. Le 30 décembre 2012, il entame ses 8 matchs de suspension pour insulte raciste envers Evra + 1 autre pour un doigt envers le public de Fulham. Malgré ses déboires, Luis marque dans des matchs importants, remporte la Carling Cup et marque 17 fois en 39 matchs.

Pour sa troisième saison, Luis monte en puissance, puisqu’en 44 matchs, il plante 30 fois et distribue 13 caviars. Mais sa fin de saison est gâchée encore une fois par une sombre histoire de morsure contre Chelsea. Pour cet acte, à défaut de manger Ivanovic, Suarez mange 10 matchs de suspension. 4 pour la fin de saison, 1 en Cup et 5 pour la saison d’après.

Il ne digère pas cette sanction et commence à évoquer ses envies d’ailleurs, ce qui ne passe pas chez certains supporteurs. Faut dire qu’en l’espace de 30 mois, Suarez écopera de 19 matchs de suspension.

En 2014, pour ce qui sera sa dernière saison anglaise, Suarez met tout le monde d’accord. Comme convenue, il rate les 5 premiers matchs de la saison mais signe son retour par un doublé contre Sunderland. A partir de là, il enclenche le mode machine et porte Liverpool jusqu’à la deuxième place en championnat. Parmi ses 31 buts en 33 matchs, il signe : 5 doublés, 2 triples et 1 quadruplé. En plus des ses buts il distille 12 passes décisives. Ses performances lui permettent de finir meilleur buteur de la Premier League, Soulier d’or, meilleur joueur etc…

Suarez était sans conteste au dessus de la concurrence

 

Après la Coupe du Monde, le natif de Salto signe au Fc Barcelone contre une somme de 81M€. Malheureusement, il ne débutera pas de suite avec les blaugranas.

Mais ça c’est une autre histoire qui vous sera contée dans la deuxième partie de ce sujet.

2ème partie : Suarez et Cavani : De Salto à la C1 – Part 2

A propos Prince Owski 352 Articles
Comme Ole Gunnar Solskjær en 1999, je suis le joker de luxe de DV. Heureux propriétaire du suffixe -Owski. "Qu’importe : on pourra même me traiter de fou, il n’y a que ces couleurs Parisiennes qui illuminent mon cœur. Et à chaque blessure, il saigne ce cœur-là. Mais il s’enflamme encore." Francis Borelli
  • El Magnífico D’Alo

    ptin c est vraiment des connards les gens qui font le percent, mon sac est plein de mayo, la voiture de ma pote a le pare brise blanc et jaune de farine et d oeuf, avec la pluie ca colle elle va surement pas rentrer…

  • Minico

    ce qui est marrant c’est que suarez est arrivé en europe pour beaucoup moins que cavani

    • ? Prince Owski ?

      la somme d’achat de cavani m’a surpris aussi

  • Ohpack

    Pas mal pour une petite ville uruguayenne ^^

    • ? Prince Owski ?

      y’ a deux autres footeux qui sont né la bas aussi, mais en 1901 et 1942 xD

      • Ohpack

        Pas de quoi faire un article sur eux ? Dommage ^^

        • ? Prince Owski ?

          surement, mais pas de suite, deja que celui la j’ai du le faire en despi vendredi et samedi soir. pas pu mettre tout, sinon il aurais fait 4000 mots au lieux de 2000