Tour du Monde : Zoom sur les UWI Blackbirds

Tour du Monde - Zoom sur les UWI Blackbirds
Tour du Monde - Zoom sur les UWI Blackbirds

La Barbade, n’est, il est vrai, pas une grande terre de foot. En effet, quand on pense à ce pays perché dans la mer des Caraïbes, c’est plutôt à Rihanna que l’on pense. Pourtant, aussi invraisemblable que cela puisse paraître, il y a bien des couillons qui jouent au foot là-bas. Et ils ont même fondé des clubs ! Fort de ces informations, nous allons nous intéresser à une des équipes principales de l’île : les UWI Blackbirds. Attachez vos ceintures, éteignez vos mégots, car voici l’aventure des UWI !

Entre Taekwondo et Netball

Je vous l’ai dit, la Barbade n’est pas une terre de football. Et c’est donc tout logiquement que l’UWI Blackbirds n’est pas un club de football. Enfin, du moins, pas aux origines. En effet, quand le club naît dans les années 80, c’est le taekwondo et le netball qui sont pratiqués. Ainsi que le basketball, le tennis de table, les échecs, la gymnastique, l’athlétisme et le hockey sur gazon. Mais en fait, à l’origine, pas de trace de football. Il faut même attendre 1994 avant de voire la section football fondée au sein du club, et ce notamment sous l’action d’Hone Kingin, un immigrant des Tonga.

Ce que je ne vous ai pas encore dit, c’est que l’UWI Blackbirds n’est pas né par hasard. En effet, l’équipe est une section de l’université des West Indies, section multi-sport. C’est donc de là que vient l’aigle noir qui sert d’emblèmes aux joueurs de l’UWI. La légende veut que cet aigle noir emplisse le cœur des joueurs de courage et de détermination. Laissez-moi être relativement sceptique, bien que je soit par nature antiseptique.  Mais si cela remplit de joie les supporters, tant mieux pour eux. Car il faut du courage pour supporter les UWI Blackbirds. En effet, le palmarès des oiseaux noirs n’est pas très rempli. Heureusement pour eux, il s’est rempli très récemment : un titre de champion des Barbades a été glané l’an passé.

Ces résultats sont possibles grâce à des joueurs de très grande classe. Citons notamment le trio de milieux de terrains Andre Leslie, Ramon Manning et Amado Martinez. Ce trio fonctionne parfaitement, notamment grâce à une très grande maîtrise tactique de la part de l’entraîneur Roland Butcher. Notons d’ailleurs que ce dernier a été nommé par une femme. Car c’est Amanda Reifer qui préside le club.

Des projets pour l’avenir

Des projets pour l’avenir, c’est exactement l’idée des dirigeants des Blackbirds. Car ils ont des très grosses idées de recrutement. J’en veux pour preuve ces informations fournies par le journaliste spécialisé dans le football polonais, @OwskiMateusz.

Alors, quand on vous dit qu’il y a des projets sérieux pour l’avenir, cela n’est pas du fake. Le stade Usain Bolt devrait bientôt remplir ses 950 places à presque chaque rencontre. Car c’est l’envers de la médaille : la grande capacité du stade empêche celui-ci d’être plein à toutes les rencontres. Pourtant, le fait que les matchs ne soient pas diffusés à la télévision et que le club ne possède ni site web, ni même page Wikipédia en français devrait encourager les gens à venir. Les esprits taquins me rétorqueraient que les habitants des Barbades ne parlent pas français. Mais moi je leur répond qu’ils ont quand même internet !

Quoi qu’il en soit, les Blackbirds sont une équipe à suivre. Et si vous ne savez pas quoi faire de vos après-midis, vous saurez que vous pourrez vous intéresser à la Premier Division. Et tant pis si vous ne pourrez pas assister à un match là-bas à Bath. Car désormais, grâce aux épisodes de Tour du Monde, vous pourrez briller en société par votre connaissance du football pacifique, caribéen, eurasien, asiatique et européen !

A propos NSOL 436 Articles
"Vous qui aimez dans l'écrivain l'absence des facultés descriptives ou instructives, je vous détache ces quelques hideux feuillets de mon carnet de damné." (Arthur Rimbaud, Prologue d'Une Saison en Enfer, 1873)
  • J’ai brûlé à jamais la crédibilité de @OwskiMateusz

    • moi

      je crois aussi