C3 : Lopes et Genesio après le match

Olympique Lyonnais, ol, kalulu
Olympique Lyonnais

Les réactions d’après match du gardien et de l’entraîneur Lyonnais

Via lequipe.fr

Anthony Lopes

Des regrets ?
« Les seuls regrets qu’on peut avoir, c’est de repenser au match aller et c’est tout. Ce soir, on a eu tous les ingrédients pour essayer de renverser la situation. On n’était pas loin de le faire. On savait que ça allait être compliqué. »

La différence entre deux matches ?
« Je ne peux pas l’expliquer. Ça va nous permettre de grandir encore et d’apprendre de nos erreurs. On a vécu une belle campagne européenne. On a essayé d’amener le club en finale, on n’a pas réussi. On reste vraiment sur ce gros point négatif sur notre match aller en demi-finale. »

La fin d’une génération ?
« Non, pas du tout. Il faudra déjà se tourner sur le match de dimanche, gagner. On aura le temps de penser à la nouvelle saison. »

Les supporters  ?
« On savait qu’ils allaient être au rendez-vous avec tout ce qui a pu se passer dans la semaine. On savait qu’ils répondraient présents. On connait la ferveur dans ce stade. On sait que l’ambiance est toujours présente, ce soir c’était énorme. Ils nous ont transcendés. »

La fin de match ?
« C’était très compliqué. On est impuissant. On voit nos vagues à fond sur la cage adverse. On a espoir que le ballon entre. On est tous abattus. On ne s’est pas mis dans les meilleures conditions à l’aller. Il manquait un but de plus ou alors encaisser un but de moins aujourd’hui ou à l’aller. Il faut relever la tête. »

 

Bruno Genesio

Le match 
« Très déçu, très frustré. Je suis fier de ce que mes joueurs ont fait ce soir même s’il y a énormément de déception. On se dit que le scenario était idéal, comme on en avait rêvé. Il y a 3-1 à dix minutes de la fin, à 11 contre 10 avec une équipe en face qu’on sentait au bord de la rupture. On a eu les occasions pour mettre le 4e but et les emmener en prolongations mais on n’a pas su les concrétiser. Peut-être par manque d’efficacité et de réussite »

Un match  étrange ?
« On fait une entame assez catastrophique, avec beaucoup de déchets, une agressivité un peu déplacée, désorganisée. Il y avait beaucoup d’envie mais aussi beaucoup de crispation. Et puis en deux minutes, on inscrit deux buts, cela nous a donné beaucoup de force pour repartir en seconde période. Malheureusement, on vient mourir à un but de la prolongation et, je pense, de la qualification. »

Le bilan de cette compétition ?
« La première chose c’est de digérer cette forte déception. Tous les joueurs étaient déçus, voire abattus. Il faut relever la tête, ils peuvent être fiers d’eux. Ils ont tout donné. Il n’y a pas grand-chose à leur reprocher. C’est une déception, car on avait l’ambition d’aller au bout. On vient mourir aux portes de la finale. On a fait aussi de grands matches, comme face à la Roma, ils doivent nous faire grandir. »

A propos Prince Owski 301 Articles
Heureux propriétaire du suffixe -Owski. Supporteur du PSG depuis plus de 20 ans. Qu’importe : on pourra même me traiter de fou, il n’y a que ces couleurs Parisiennes qui illuminent mon cœur. Et à chaque blessure, il saigne ce cœur-là. Mais il s’enflamme encore. » Francis Borelli