Les réactions des différents acteurs de la demi finale retour d’Europa League entre l’OL et l’Ajax

Via sports.orange.fr et lequipe.fr

 

La réaction de l’entraîneur de l’Ajax Amsterdam

Peter Bosz (entraineur de l’Ajax)

“C’était une soirée bizarre, qui avait bien commencé, a confié le coach amstellodamois en conférence de presse. Nous avons eu le contrôle du ballon en première période. Et puis, il y a eu ce premier tournant du match avec ce penalty et le but que les Lyonnais ont inscrit juste avant la mi-temps. C’était un coup dur pour mes joueurs, qui étaient tête baissée dans les vestiaires. Nous avions pourtant bien joué durant la première période. Après la mi-temps, c’était très difficile. Lyon a exercé un fort pressing et a obtenu des occasions jusqu’à la fin. Et finalement, nous nous sommes repris. Sur les deux matches, je pense que la qualification est méritée.”

Les réactions lyonnaises

Alexandre Lacazette (attaquant de l’OL)

“Il y a de la déception, forcément. On a réussi à gagner ce match, à les bouger et à les embêter, à marquer des buts dans un stade incroyable. Je reste fier de mes partenaires parce qu’on a fait quelque chose de grand. Quand on passe si proche du but, c’est dur à encaisser, mais ça fait partie de la vie d’un footballeur. Il a manqué de sérieux et de rigueur défensive au match aller, ça c’est toute l’équipe. En entamant le match retour, on savait la difficulté. C’est dommage, parce qu’on aurait pu faire quelque chose de grand. On a envie de mieux faire et d’apprendre de nos erreurs. Ce genre de double confrontation va aider chacun d’entre nous à avancer.”

Maxwel Cornet (attaquant de l’OL)

“Ça fait mal, parce qu’on fait le match qu’il fallait ce soir, notamment sur les occasions. Il fallait mettre trois buts, on l’a fait, mais on a pris ce but qui nous empêche d’accéder à la finale. On est tristes. C’est un collectif, on doit tous faire mieux défensivement. On prend un but, celui qu’il ne fallait pas. Il nous a mis dedans, c’est dommage. (Sur sa dernière occasion) Il y a un beau travail de Rachid (Ghezzal) sur le côté. Elle me vient, je fais contrôle et je la frappe. Malheureusement, elle passe à ras du poteau. Il fallait la mettre au fond. Dans ce genre de compétitions, des détails font la différence. On a montré un beau visage, c’était un autre Olympique lyonnais qu’à l’aller. On avait à cœur de faire mieux, devant notre public en plus. On a encore manqué de réussite, c’est dommage pour l’équipe, parce que je pense qu’on a fait un gros match.”

Bruno Genesio (entraîneur de l’OL)

“J’ai eu des mots de réconfort pour mes joueurs, mais je les ai aussi félicités. Sur le match de ce soir, on a fait le maximum. On est très déçus et frustrés, parce qu’on est éliminés. Le plus important était d’aller en finale et on n’y sera pas. Mais je leur ai dit que j’étais quand même fier de ce qu’ils avaient montré. On est passé au travers à partir du premier but qu’on a encaissé là-bas et l’absence d’Alex au match aller nous a pénalisés, il nous aurait donné un pouvoir offensif supérieur. Peut-être que ça aurait suffi, mais le foot est comme ça, il y a des aléas et il faut l’accepter. Ça donne envie de revenir, mais ce qui nous anime le plus, c’est une grosse déception. Ce n’est pas tous les jours qu’on a l’occasion de disputer une finale.”

Valbuena 

“C’est une grande tristesse et déception parce qu’il y avait la place. On avait fait le plus dur en marquant deux buts avant la mi-temps alors qu’il menait au score. On a l’occasion de marquer le quatrième et on le met pas alors qu’ils étaient à dix. On a fait le match qu’il fallait. La qualification, on ne la perd pas ce soir. On savait qu’il ne fallait pas prendre de but. Je pense qu’il est évitable. On a continué à jouer et on a eu l’occasion de marquer ce 4e but qui nous aurait emmené en prolongation. On perd la qualification sur le match aller. Peu de monde nous imaginait en demi mais je pense que c’était l’année où jamais pour aller gagner ce trophée. Bravo à l’Ajax qui a été fort à l’aller.”

Mouctar Diakhaby 

“On est frustrés, très déçus dans le vestiaire. On est quand même fiers de ce qu’on a fait en étant en demi-finale de Ligue Europa. Maintenant, c’est vrai qu’on est un peu abattus par le résultat.Il y a un match dimanche. Il nous manque un point pour garder notre 4e place. On va se concentrer pour l’avoir. On est pro. On espérait aller au bout de cette compétition. Malheureusement, on n’y est pas arrivés. Par moment, on a manqué de maîtrise. C’est le jeu. Sur certaines actions ça nous a porté défaut mais on est contents de ce qu’on a produit ce soir quand même. Depuis le début de la saison, on a l’habitude de faire une bonne mi-temps sur deux. On a beaucoup tapé sur les défenseurs cette année mais il faut voir l’ensemble des actions. Défendre à quatre, c’est dur. On a essayé de rectifier ça pour avoir une place dans le Top 3 l’année prochaine.”

Maxime Gonalons 

“On a eu deux rencontres où on avait deux visages. Il faut essayer d’analyser, essayer de comprendre pourquoi on se met dans certaines situations difficiles par moment. Il faudra progresser dans ces domaines-là. On a tout donné. A l’image du public, à l’image de ceux qui nous ont soutenus. Tout me monde a été grand ce soir. Le club avait tout mis en oeuvre pour qu’on réalise cet exploit. Malheureusement, cela n’a pas marché. On a n’a pas à rougir de notre performance. Il y avait beaucoup de déception et de frustration à la fin.”

Jean-Michel Aulas (président de Lyon) :

“C’est une déception mais le football est fait d’immenses joies et de déceptions. On avait craints d’être fortement distancés par l’Ajax qui nous avait battu (1-4) au match aller et puis on a vu une formidable équipe de Lyon résister, puis revenir, et  qui a véritablement malmené cette équipe de l’Ajax. Ils nous jamais subi autant de difficulté pour élaborer leur football et gagner sur deux manches. On peut avoir le regret d’avoir perdu sur la première manche mais surtout une immense fierté d’avoir vu une belle équipe. Il faut retenir ce beau stade européen : on fera la finale de la Ligue Europa ici la saison prochaine.

On a envie de se projeter vers le futur. Pour que Dolberg soit une excellente recrue, il faudrait qu’Alexandre ait envie de s’en aller… Il pourrait aussi jouer ensemble. Il y a plus de qualité que de défaut dans cette équipe. Dolberg est intéressant. On croit que c’est facile d’être 4e du Championnat de France mais Paris et Monaco ont extrêmement bien joué. Il faut retenir une saison où on fera probablement autant de points que l’année dernière avec un meilleur niveau. C’est une saison réussie. elle aurait pu être meilleure on aurait pu aller en finale de la Ligue Europa et l’emporter. Je vois l’Ajax l’emporter. Bravo aux supporters qui ont su mettre le Parc OL au plus haut niveau des stades européens.

Le recrutement est déjà avancé. On a la capacité économique de développer et prolonger l’aventure et l’année prochaine Lyon sera présent avec la volonté de s’approcher des trois premiers en Championnat et aller loin en Ligue Europa. Les droits TV se négocient en France a des niveaux très élevés. Ce sera le deuxième plus haut niveau des droits TV avec ceux de l’Angleterre. Rachid peut partir car il est en fin de contrat. Les autres sont sous contrats. Il faudra qu’ils aient envie de partir et qu’on voit… On s’entend bien.”

 

A propos Prince Owski 354 Articles
Comme Ole Gunnar Solskjær en 1999, je suis le joker de luxe de DV. Heureux propriétaire du suffixe -Owski. "Qu’importe : on pourra même me traiter de fou, il n’y a que ces couleurs Parisiennes qui illuminent mon cœur. Et à chaque blessure, il saigne ce cœur-là. Mais il s’enflamme encore." Francis Borelli