Après le match nul entre les girondins de Bordeaux et les foréziens de Saint-Etienne, différents acteurs se sont exprimés.

Loïc Perrin

«Christophe Galtier n’a pas évoqué son avenir avec nous. Tant qu’on ne sait pas ce qui va se passer la saison prochaine, nous ne l’aurons pas en tête. L’annonce sera peut-être faite après la saison. Nous sommes dépendants de ce qu’il se passe. Il faut bien finir pour lui mais pour nous aussi. Nous avons passé de belles années. Il a pris le club dans une situation très compliquée. De plus, il a fait franchir à l’ASSE des paliers. Il n’était pas seul aussi, il y avait la direction également, les joueurs également. Peut-être que le club est à un croisement. Cela fait partie de la vie d’un club. Si l’entraîneur doit partir, il faut préparer la saison suivante du mieux possible pour avoir l’objectif de se qualifier de nouveau pour une Coupe d’Europe.»

Jocelyn Gourvennec

«Ce résultat nous arrange nous, un peu. Nous prenons un point de plus. Après le match, une fois que c’est joué, on peut regarder le classement. C’était un minimum d’aller chercher un point ici. Cela laisse Saint-Etienne, qui avait l’obligation de gagner, à distance. Nous restons sur deux résultats nuls de suite à l’extérieur. C’est dommage de mener deux fois à l’extérieur et de se faire reprendre.

Nous avons été trop timorés en première période. C’est bien, car nous avons su être costauds à la fin pour résister à dix contre onze après l’exclusion logique de Nicolas Pallois. Nous aurions pu mieux finir des situations importantes pour mettre un troisième but. Après avoir éliminé le milieu de Saint-Etienne, on allait presque au bout.

C’est globalement un résutlat positif pour nous même si dans le contenu nous pouvons faire largement mieux.

 Nous avons joué dans une ambiance de huis clos très particulière. Le public a été plus réactif quand le match s’est emballé en seconde période. C’était un match à enjeu mais il n’y a pas eu d’excès d’engagement comme c’est souvent le cas dans ce type de rendez-vous. Maintenant, nous recevons Marseille au Matmut Atlantique pour une finale. Nous avons fait ce que nous avions à faire ce (vendredi) soir. J’aurais préféré gagner mais nous prenons un point de plus.»

Christophe Galtier

«C’est une mauvaise opération. La saison n’est pas finie car nous avons des matches intéressants contre le PSG, Monaco et à Nancy. L’Europe, c’est fini. Pour espérer, il fallait l’emporter. Nous n’avons pas eu cette réussite. Les joueurs méritaient beaucoup mieux sur ce match.

Nous sommes tombés sur une équipe qui fait un très bon Championnat et qui mérite l’Europe. Sur la fin de partie, nous aurions mérité une victoire qui nous échappe depuis quelques temps à Geoffroy-Guichard.

Nous nous serons beaucoup dépensés pour atteindre l’objectif d’être européen pour la cinquième année consécutive. Car nous jouions quand même notre 50e match. Nous avons laissé beaucoup de points à domicile. C’est dommage. Il faut quand même rester le plus haut possible au classement car cela a une valeur financière.

(Sur l’arbitrage) Sur de tels matches, il faut sûrement désigner les meilleurs arbitres. Le penalty bordelais, je dis O.K. pour être très correct mais le nôtre… Si nous transformons le penalty, cela fait 3-2. Cela a une incidence énorme sur la rencontre. Ce sont des faits de match qui nous sont contraires.»

A propos NSOL 762 Articles
« Quand un vrai génie apparaît en ce bas monde, on le peut reconnaître à ce signe que les imbéciles sont tous ligués contre lui ». (Jonathan Swift, 1667-1745)