Amine Harit : “Il y a toujours des coups à jouer”

Le FC Nantes
Le FC Nantes

Amine Harit était conférence de presse d’avant-match. Les Canaris affronteront  l’Olympique Lyonnais, dimanche, en 36ème journée de Ligue 1. 

Via www.fcnantes.com

Amine Harit  – Milieu de terrain : 20 ans – 28 matchs en L1 – 1 but

L’Olympique Lyonnais ?
“Ça a toujours été une bonne équipe du championnat de France. Ils ont fait un très bon parcours européen. Ils ont plus de difficultés en championnat, dues aux grosses performances de Nice et Monaco. Ca reste une équipe compliquée à jouer. Lyon fait partie des quatre ou cinq clubs qui se battent pour les premières places. Il faudra se méfier et être très performants pour faire un résultat là-bas.”

Le match aller
“C’était très compliqué, un cauchemar. Nous ne sommes plus la même équipe. C’est un match qui reste en travers de la gorge de plusieurs joueurs. Il y a forcément un petit esprit de revanche.”

Le match face à l’Ajax ?
“Évidemment. J’ai été impressionné par le niveau de l’Ajax. Ce n’était pas facile pour Lyon, face à une excellente équipe de l’Ajax.”

Un coup à jouer ?
“Il y a toujours des coups à jouer, contre n’importe quelle équipe. Mais après une défaite comme ils l’ont connu mercredi, ils reviennent forcément avec une rage pour faire un bon match avant le match retour.”

Lyon plus fort?
(sourire) “C’est une équipe qui a beaucoup de joueurs à disposition. Leur budget leur permet d’avoir des joueurs plus reconnus. Nous faisons avec ce que nous avons et je trouve que ça se passe très bien. Ils ne sont pas plus forts. On n’a rien à craindre. Aujourd’hui, je pense que nous faisons peur.”

Sa saison ?
“J’ai connu un très bon début de saison. J’ai eu une baisse de régime qui fait que j’ai moins joué. Mais je reste satisfait de ma première saison. La deuxième partie de saison est mitigée parce que je joue moins, mais c’est le collectif qui prime. Le coach nous a apporté une qualité tactique, sa rage de vaincre et les émotions. Il n’a pas fini de nous faire progresser. Comme tous les joueurs, c’est en jouant qu’on progresse. J’ai besoin de jouer pour progresser encore. On a discuté avec le coach. J’ai encore des choses à apprendre. Je suis satisfait de ma première saison. Je me sens bien moralement. Il y a une concurrence rude dans le secteur offensif. Le coach demande du travail à tout le monde.”

La Coupe du Monde U20 ?
“Je suis très impatient de voir la liste du sélectionneur pour voir si je suis dedans. C’est quelque chose à quoi je tiens énormément.”

La saison prochaine ?
“Je n’ai pas envie d’en parler. J’ai une Coupe du Monde en tête. Je veux partir l’esprit libre pour être à 100% de mes capacités. Mon avenir, on verra ça plus tard. Il me reste 3 ans de contrat après cette saison. J’ai l’esprit tranquille.”

A propos Prince Owski 310 Articles
Heureux propriétaire du suffixe -Owski. Supporteur du PSG depuis plus de 20 ans. Qu’importe : on pourra même me traiter de fou, il n’y a que ces couleurs Parisiennes qui illuminent mon cœur. Et à chaque blessure, il saigne ce cœur-là. Mais il s’enflamme encore. » Francis Borelli
  • ηïяσ69

    Je le voudrait bien a Lyon se jeune 😉
    Bien Prince l’article 🙂

  • Vous inquiètez pas : vous étés favvori s a Nantes !