Bosz : « L’OL reste une très grande équipe »

Ajax d'Amsterdam
Ajax d'Amsterdam

L’entraîneur de l’Ajax d’Amsterdam, club dont nous dressions le portrait, Peter Bosz, et son capitaine, Davy Klaasen, étaient en conférence de presse avant le match.

Peter Bosz

Peter van der Bosz, dit Peter Bosz, est l’entraîneur de l’Ajax d’Amsterdam depuis l’été 2016. S’il n’a pas évolué à l’Ajax en tant que joueur, il l’a cependant fait à Toulon. Il a en effet porté à plus de 100 reprises la liquette du club français situé dans le Var.

« Tous les joueurs sont prêts pour le match. L’OL est une grande équipe. Nous avons bien analysé leur match. Ils étaient dans une meilleure forme lorsqu’ils ont rencontré Alkmaar. Ils ont été un peu décrochés pour le titre mais ça reste une très bonne équipe… La présence de Lacazette ? On ne sait pas s’il va jouer. On a préparé les deux scénarios. Peu importe, nous sommes prêts. On a nos chances mais on devra jouer à notre meilleur niveau. Il y a deux matchs à disputer… Chaque club a son ADN. L’OL est différent de l’Ajax. Nous voulons toujours jouer l’attaque alors que l’OL peut aussi évoluer en contres. On a vraiment une bonne équipe. Il y aura de la tension mais mes joueurs ont déjà prouvé qu’ils savaient jouer dans ces conditions… On espère que Bertrand Traoré sera suffisamment remis pour jouer demain. »

Davy Klaasen

Davy Klaasen évolue depuis 2004 à l’Ajax d’Amsterdam. Il y a débuté en professionnels. Depuis 2011, il a disputé 166 matchs et marqué à 54 reprises. Aujourd’hui numéro 10 de l’équipe, il porte en plus le brassard de capitaine du prestigieux club néerlandais.

« Nos supporters sont importants pour nous, ils sont derrière nous. C’est comme si on jouait avec un 12ème joueur. On aura besoin d’eux. D’ailleurs, on veut faire la même préparation que pour les autres matchs. On ne ressent pas une tension particulière par rapport à d’habitude… C’est un grand honneur de porter le numéro 10 dans un tel club. Je dois tout au club de l’Ajax pour ce que je suis. »

A propos NSOL 306 Articles
"La première liberté de la presse, c'est de n'être pas un métier" - Karl Marx, 1842.