Présentation du match

Lieu : Parc OL (Décines)

Heure : Aujourd’hui, 17h00 (Heure de France)

Météo prévue :  +7°C, risque d’averses, vent faible (5km/h)

Arbitre : J. Hamel

Diffusion TV : Canal + Sport

Affluence attendue : environ 37 000 spectateurs (dont 150 supporters lillois)

Les groupes

Le groupe de Bruno Genesio (OL)

Gardiens : Anthony Lopes, Mathieu Gorgelin

Défenseurs : Rafael, Christophe Jallet, Emanuel Mammana, Mapou Yanga-Mbiwa, Jérémy Morel

Milieux : Maxime Gonalons, Corentin Tolisso, Lucas Tousart, Jordan Ferri, Sergi Darder

Attaquants : Alexandre Lacazette, Nabil Fékir, Mathieu Valbuena, Maxwel Cornet, Memphis, Rachid Ghezzal

Les absents : Mouctar Diakhaby, Maciej Rybus  (soins), Nicolas Nkoulou

Le groupe de Patrick Collot (LOSC)

Gardiens : Vincent Enyeama, Mike Maignan

Défenseurs : Sébastien Corchia, Franck Béria, Julian Palmieri, Marko Basa, Adama Soumaoro, Stoppila Sunzu, Carlens Arcus, Valentin Vanbaleghem, Youssouf Koné

Milieux : Younousse Sankharé, Ibrahim Amadou, Yves Bissouma, Éric Bauthéac

Attaquants : Eder, Yassine Benzia, Nicolas De Préville, Martin Terrier

Compositions probables

Compo de l’OL

Avec seulement 2 défenseurs centraux de métier et un défenseur gauche disponibles, Bruno Genesio n’aura pas trop le choix en ce qui concerne sa ligne défensive. Rafael devrait être aligné ce soir, alors que Jallet aura probablement sa chance mardi en coupe (contre l’OM).

Par contre, au niveau du milieu, le tacticien lyonnais a le choix, disposant cette fois-ci de 5 milieux dans son groupe. Cependant, ses 2 derniers titulaires (Gonalons et Tolisso) seront les seules alternatives à un incident dans la défense centrale ou gauche. On ne lancera donc pas tout le monde en même temps, d’où on se dirige probablement, une fois de plus, vers un 4-2-3-1.

Devant, le choix est encore plus large. Entre la semaine d’entraînement de Memphis, et le retour de sélection de Ghezzal, on a du mal à imaginer ce que Genesio compte faire. Un casse-tête, mais dans le sens positif. L’entraîneur lyonnais devrait relancer l’international algérien sur son aile droite, surtout que Cornet n’a pas su convaincre à ce poste. D’autant plus que l’ailier droit n’a pas vraiment eu le temps de se fatiguer à la CAN. Fékir retrouve progressivement ses sensations, et ne devrait pas se retrouver sur le banc. A gauche, Valbuena est -enfin!- en bonne forme, et il est connu qu’à l’OL, on ne change pas une compo qui marche. Dommage pour Memphis, qui se contentera donc probablement d’une demi-heure de jeu. Il aura normalement sa chance en coupe, dès mardi, au Vélodrome.

Compo du LOSC

L’anecdote de NSOL

Lisandro Lopez. Rémy Vercoutre. Un jour, ces deux hommes nous ont offert un match de folie face à Lille. C’était lors de la saison 2012-2013, Vercoutre, alors gardien titulaire, et Lisandro, pour une fois avant-centre. Rémy Vercoutre sort alors un match de haute volée, claquant des frappes de Martin, Kalou ou encore Balmont, sortant à trente mètres de ses buts pour dégager. Lisandro, lui, en égalisant pour Lyon, d’une frappe surpuissante de 30m à 90km/h . Vous aurez une pensée pour ces deux joueurs, emblématiques chacun à leur façon, de l’OL, ce samedi à 17h.

NSOL et l’équipe de rédaction
A propos NSOL 756 Articles
« Quand un vrai génie apparaît en ce bas monde, on le peut reconnaître à ce signe que les imbéciles sont tous ligués contre lui ». (Jonathan Swift, 1667-1745)