A la veille du match ultime de cette année 2016 où l’OL reçoit l’ASCO, Bruno Génésio s’est exprimé devant les journalistes présents pour la traditionnelle conférence de presse d’avant-match.

“Coco Tolisso est forfait, touché au ménisque interne. Pour Gonalons, ça devrait aller. Angers à joué vendredi, ils bénéficient donc de 48h de récupération de plus que nous. On a pas de regrets quant à notre début de saison. Dans le meilleur des cas, on pourrait être à 5 points de Monaco. Les derniers matchs avant la trêve sont toujours difficiles à préparer. Il faut pas être en vacances avant le match. On partira au vert dès ce soir pour bien être être concentrés sur le match de demain, qui sera difficile. Le match contre l’ASM est un match référence, on a joué contre une équipe en grande forme.

Je suis habitué maintenant aux polémiques. Quand on gagne c’est l’arbitrage ou je sais pas quoi… y’a qu’en France qu’on voit ça. Faire 7 pages sur l’arbitrage. 7 pages ! Quelles erreurs d’arbitrages y a-t-il eu ? Le seul fait de jeu sur lequel il peut y avoir polémique c’est la main. Les monégasques s’en sortent même bien. Les monégasques auraient pu finir à 9 ou même à 8. Le vice-président de l’ASM est dans son rôle. Mais que derrière on face un dossier dessus plutôt que sur le match… bon… 

Ce qui a changé c’est qu’on a été disciplinés et rigoureux, tous. On a su faire déjouer cette équipe qui avait l’habitude de dominer. C’est aussi ce qui les a énerver. La performance est collective, même si il y a des individualités qui en ressortent.

Quand on a 4 joueurs offensifs de ce talent, c’est une force. Maintenant, il faut avoir l’équilibre. Quelque soit le système, il y a toujours un équilibre a respecter entre les 2 phases, défensive et offensive. Sur le match de Rennes, on avait laissé beaucoup de forces contre Séville.

Le 4-3-3 est aussi un système qui marche bien. On est sur une série de 6 victoires sur 7 en championnat. C’est différent de l’année dernière ou on avait pris 1 point sur 18. L’aspect psychologique et mental est très important dans ce genre de match.

Lorsque le président nous avait fixé cet objectif (les 31 points à a trève, ndlr) on se disait qu’on pouvait faire mieux. On en a la possibilité. Cet objectif était à l’époque un petit peu utopique pour certains, maintenant on l’a fait.

Lucas Tousart a été monstrueux ! Il montre depuis quelques temps, non seulement à l’entrainement mais en match de solidifier le milieu et d’avoir une première relance très intéressante. Il a fait beaucoup de progrès sur la lecture du jeu. Il met beaucoup d’investissement. Maintenant il y a des choix à faire. Il y a une vraie concurrence dans ce secteur. C’est un très jeune joueur, il a 19 ans. L’Euro avec l’EDF lui a servi.

Jallet et Rafael sont 2 joueurs avec des profils différents. Il faudra gérer la forme des 2, la prendre en compte. D’ici là on aura le temps de se pencher là dessus.

Il faut toujours être prudent dans les jugements hâtifs. On est pas la meilleure équipe du championnat. Il faut toujours rester prudents et mesurés dans les jugements qui suivent les matchs. Aujourd’hui même si rien n’est réglé, on a retrouvé des forces.

Maxime Gonalons ,depuis le mois de septembre, à un très très bon niveau.

Mathématiquement, on peut être au podium à la mi-saison. Mais on en parle pas, on s’occupe de nous et pas des adversaires. Si on reproduit ce qu’on fait ces derniers temps, c’est sur qu’on sera sur le podium à la fin de saison. Il y a un niveau qui augmente en Ligue 1. Il y a une qualité de jeu, des buts et du spectacle. C’est plutôt bon signe pour notre championnat qui a beaucoup été décrié. A juste titre parfois il est vrai.”

 

A propos Yaman 223 Articles
Un quart de siècle sur Terre. Pharmacien, étudiant, et plein d'autres trucs. Fondateur de Demivolée.com, le 14 décembre 2016.