L’ogre bavarois file vers un huitième titre consécutif en Bundesliga, après sa victoire contre le Borussia Dortmund mardi dernier. Mais le Rekordmeister a des ambitions bien plus lointaines que son championnat domestique.

Une enveloppe de 200 millions d’euros

Selon l’Equipe, dans son numéro du vendredi 29 mai, le Bayern Munich disposerait de 200 millions d’euros pour se renforcer cet été. Malgré une équipe solide et doublée à presque tous les postes, le club de la Bavière veut ajouter encore plus de qualités à son effectif. Plusieurs noms circulent depuis quelques mois, tour d’horizon :

La superstar, Leroy Sané

Il ne fait aucun doute que l’ancien pensionnaire de la Veltins Arena rejoindra le Bayern l’année prochaine. Le transfert était programmé l’année dernière, mais, malheureusement, sa blessure au genou lors du Community Shield a reporté la transaction. L’avantage pour le club munichois, c’est qu’il peut désormais s’accaparer les services de Sané à moindre coût par rapport à l’année passée. En effet, le joueur n’a pas joué depuis plus de 9 mois, et s’ajoute à cela la crise sanitaire et financière en cours. De fait, l’international allemand coûtera environ 60 millions d’euros, au lieu des 120 millions demandés par City l’été dernier. Le Bayern compte aussi sur ses bonnes relations avec Pep Guardiola pour faciliter la transaction.

Uli Hoeness, avant de quitter le club en novembre dernier, déclarait : « Pour rester compétitifs au plus haut niveau européen, nous n’aurons pas d’autre alternative que de nous aligner sur les prix appliqués en Angleterre et en Espagne. » Bien que le Bayern fût contre cette politique de transferts à plus de 100M, il devra passer par là s’il veut rester compétitif en Ligue des Champions.

Kai Harvertz, la pépite qui valait 100 millions

S’il y a bien un joueur qui a explosé cette saison, c’est Kai Harvertz. Et le confinement n’a en rien altéré l’engouement dont il est à l’origine, puisqu’il est, depuis la reprise, l’un des joueurs les plus décisifs en championnat. Le natif d’Aix-la-Chapelle enchaîne les buts et les passes décisives match après match, ravissant entre autres les joueurs le possédant dans Fantasy Bundesliga. Plus sérieusement, le Bayern lorgne sur le joueur de Leverkusen depuis la saison dernière. Mais les pensionnaires de la BayArena ne veulent pas lâcher leur joueur à moins de 100 millions d’euros. Somme que Rudi Völler a à nouveau confirmé lors de la reprise du championnat le 16 mai. Le Bayern sait que s’il ne s’attache pas ses services, il quittera forcément la Bundesliga pour l’Angleterre. Affaire à suivre.

Le problème de l’arrière droit

Depuis le départ de la légende Phillipp Lahm, le Bayern a du mal à trouver un arrière droit du même niveau que son ancien capitaine. C’était un peu le même soucis dans les années 2000 mais sur le côté gauche. Après le départ de Lizarazu, il a fallu attendre 2012 et l’émergence de David Alaba pour trouver un indiscutable à ce poste. Si Joshua Kimmich a été performant à droite depuis le départ de Lahm, Hansi Flick veut en faire son nouveau Bastian Schweinsteiger dans son milieu de terrain.

Benjamin Pavard a aussi été très performant cette saison. L’heureux international français témoigne d’une progression vertigineuse et se montre souvent décisif (4 buts et 4 passes). Mais avec le possible départ de Boateng, Flick le verrait bien dans l’axe pour faire tourner sa charnière central. En comptant le retour de Niklas Süle et de Hernandez, il faut dire que l’équipe disposera d’une défense de fer. Le Bayern chercherait donc un latéral droit pas très cher. On parle de Henrichs (AS Monaco), Dest (Ajax Amsterdam), et de Semedo (FC Barcelone), mais ce dernier coûte cher et ses prestations avec le Barça ne sont pas très convaincantes. Álvaro Odriozola ne sera pas conservé et retournera à Madrid. Sans oublier, un certain Upamecano qui reste dans les petits papiers du club.

Hasan Salihamidžić déclarait dernièrement :

« S’attacher chaque été les services d’un grand joueur étranger et d’une pépite, telle est la nouvelle stratégie du Bayern pour les prochaines années. »

Le club blinde ses cadres

Le Bayern a profité de la période de confinement pour prolonger la plupart de ses cadres, à commencer par l’entraîneur, Hansi Flick, qui n’est officiellement plus un intérimaire. Neuer, Müller, Davies ont été prolongés, Thiago Alcantara et David Alaba ne devraient pas tarder à les suivre.

Des possibles départs

Côté départs, nous citions évidemment Jérôme Boateng, mais avec Hansi Flick, la donne a changé. Cela poussera-t-il le champion du monde à rester en Bavière ? À voir. Corentin Tolisso ne devrait quant à lui pas être conservé. Depuis sa grave blessure en 2018 et sa nouvelle blessure actuelle, il commence à perdre du crédit envers son coach. Un départ à l’Inter ou Manchester United serait possible. Pareil pour Coutinho, le Bayern n’ayant pas levé l’option d’achat inclue dans son prêt. Et avec la possible arrivée de Kai Harvertz et Leroy Sané, on a du mal à y voir une place pour le Brésilien, même si la rumeur d’un nouveau prêt est sur la table.

Enfin, le sort d’un joueur est actuellement dans le doute, il s’agit d’Ivan Perisic. Le Croate est apprécié par Hansi Flick et souhaiterait le conserver, l’Inter n’en veut plus : sur le papier, tout est au vert pour la finalisation de son achat. Néanmoins, son option d’achat est estimée à 20 millions d’euros, un prix que le Bayern souhaiterait revoir à la baisse de moitié. Un échange avec Tolisso est également envisagé. Quoi qu’il en soit, les bonnes relations entre les deux clubs devraient faciliter les négociations.

L’avenir est assuré

Le Bayern Munich est connu pour être une équipe ne faisant pas trop de folies durant les mercatos. C’est un club qui cherche de la qualité et non la quantité, en passant par des transferts d’un ou deux joueurs pour renforcer un effectif en place. Le club peut voir l’avenir sereinement avec autant de jeunes talents dans son effectif. Et l’arrivée d’autre jeunes stars lui permettra d’être compétitif, surtout en Europe. C’est le cas d’un certain Alexander Nübel , qui rejoindra gratuitement le club en fin de saison. Le gardien de Schalke 04 est vu comme le digne successeur de Manuel Neuer.

Uli Hoeness déclarait la semaine dernière au micro de BR Radio:

« Je crois que nous sommes à l’aube d’une nouvelle et grande génération. Avec Joshua Kimmich, Niklas Süle, et espérons-le David Alaba, Thiago et aussi Leroy Sane, nous aurons une équipe jeune et viable. J’imagine bien, si tout va bien, que le Bayern ne fait que commencer une nouvelle ère. »

Vous l’aurez compris, L’Europe est prévenue.

A propos Tarik Boulouh 7 Articles
Chroniqueur Sportif chez Radio Campus Montpellier. Chroniqueur dans l’émission Sport'N'Chill (RCM). Rédacteur NouvelleVue.com Rédacteur Demivolee.com