Qu’on les aime ou qu’on les déteste, les statistiques ont pris une part importante dans le football actuel et l’engouement semble toujours en pleine croissance, aussi bien chez les professionnels que chez les supporters. Pas un jour ne passe sans que l’on analyse les performances collectives mais aussi individuelles sur la base de chiffres, tantôt très simples, tantôt plus obscurs. Demivolée.com vous propose donc ce quiz afin de vérifier vos acquis et, pourquoi pas, d’en apprendre un peu plus.

Questionnaire :


Cliquez ici si le questionnaire ne s’affiche pas !

Découvrez ce que dit votre score :

  • 0 à 2 : Vous aimez le foot à l’ancienne. Les chiffres, ça vous passe le plus souvent par-dessus la tête : vous êtes ce qu’on appelle plus communément… un boomer. Plus sérieusement, vous avez fait l’effort de venir tester vos connaissances en la matière ce qui montre que ça vous intéresse quand même un minimum. Continuez à vous informer et vous verrez que si l’on peut faire dire beaucoup de choses aux chiffres, ils ont également beaucoup à nous transmettre.
  • 3 à 6 : Vous avez les bases et votre présence sur ce quiz montre que vous voulez en savoir plus. Ne lâchez pas l’affaire et résistez à la tentation d’aller trop vite. Continuez à bien vous renseigner, vous avez déjà fait le plus dur : vous y intéresser.
  • 7 à 9 : Vous avez de très bonnes notions, bien joué. Ne vous arrêtez pas en si bon chemin, il y a encore beaucoup de choses à découvrir. Les prochains dossiers statistiques de demivolee.com devraient vous plaire, restez dans le coin.
  • 10 : Vous êtes un expert. Sam Green, c’est vous ? Non, sérieusement, bien joué mais ne vous reposez pas sur vos lauriers, on n’en sait jamais assez. Suivez de près les prochains dossiers en matière de statistiques sur notre site : on aura besoin de vous pour repérer les coquilles.

 

Si vous vous sentez encore d’humeur joueuse, n’hésitez pas à aller tester nos derniers quiz.

Sources : opta.fr understat.com cotestats.fr statsbomb.com

A propos Lexie Najas 3 Articles
Les hommes mentent mais pas les chiffres.