Bien connu des joueurs de Football Manager, Jann-Fiete Arp pourrait bien être le futur de la Mannschaft et du Bayern München. Zoom sur ce buteur de 19 ans attire tous les regards depuis ses performances en U17.

Icare

Si Robert Lewandowski maintient match après match son grade d’un des meilleurs buteurs du monde – il a notamment inscrit son dixième but en six matchs de Bundesliga ce week-end, une première – son règne ne sera pas éternel. Mais pour pallier son futur départ ou déclin, le Bayern pourrait ne même pas avoir à recruter. En effet, il compte déjà en ses rangs, depuis cet été, une pépite venue d’Hambourg, un attaquant complet à la lecture du jeu hors du commun : Jann-Fiete Arp.

Il pourrait bien être le successeur du Polonais, mais peut-être dirait-on qu’il a rejoint le Bayern un peu trop tôt. Alors que l’accord entre le Bayern et Hambourg, s’élevant à 2,5 millions d’euros, lui permettait de rester à Hambourg durant cette saison 2019-2020, le natif Bad Segeberg choisit de rallier la Bavière dès l’été 2019 pour deux raisons. La première, c’est que le nouvel entraîneur du HSV ne lui accordait pas la même confiance que son prédécesseur, et son temps de jeu a fondu. La seconde, c’est que Le Dinosaure n’en est plus vraiment un : après une longévité record dans l’élite, le HSV rempile pour une deuxième saison en 2.Bundesliga.

S’il effectue correctement ses débuts contre Arsenal puis le Real Madrid et inscrit son premier but face à Tottenham lors des amicaux estivaux, il y a peu de chance de voir Niko Kovač donner beaucoup de temps de jeu cette saison à l’attaquant allemand. Blessé depuis le début de la Bundesliga, il est trop tôt pour savoir s’il se brûlera les ailes. Mais il est dommage de ne pas voir un diamant se polir à des sphères plus permissives, alors qu’aucun prêt n’a été conclu contrairement à ce qui se murmurait. Mais parlons plutôt de son jeu, qui est Jann-Fiete Arp sur le rectangle vert ?

Plusieurs cordes

Nous la citions ci-dessus, sa compréhension tactique est la clef du style de Arp. Elle lui permet de dicter le jeu, de libérer les espaces et de lire le pressing adverse. Elle lui octroie en outre une excellente polyvalence, puisque Jann-Fiete est capable de jouer sur tous les fronts de l’attaque, bien que numéro 9 reste sa spécialité. Il a de plus déjà évolué au poste de milieu offensif, et même défensif. Cela témoigne donc d’un grand sens du positionnement et de l’utilisation de l’espace. Ainsi, il sait quand descendre proposer ses services dans les intervalles et quand intervertir avec l’ailier pour attirer quelques joueurs sur lui, créant de l’espace pour les autres attaquants, et le tout sans marcher sur les pieds de ses coéquipiers. À 19 ans, faire preuve d’une telle vision de jeu et de tels déplacements semblables à ceux des plus grands neufs est déjà exceptionnel.

Ajoutez à cela une technique chirurgicale et vous comprendrez pourquoi beaucoup cèdent à l’engouement autour du grand espoir allemand. Son jeu de dribbles aventureux pour pénétrer les lignes adverses s’élève un à des meilleurs totaux de dribbles réussis de sa catégorie. Quand Robert Lewandowski et Harry Kane accomplissent respectivement 3,6 et 4,6 dribbles par match, Arp en cumule 6. Également doué à la passe, Jann-Fiete Arp se montre donc particulièrement efficace en combinaisons pour perforer la défense. Et ce, alors que ce n’est pas tellement le registre d’Hambourg, trop peu enclin à ce genre d’intentions, contrairement aux sections jeunes allemandes. C’est pourquoi une rapide observation de Arp vous offrira un échantillon complet de polyvalence dans les registres, que l’on parle d’attaques placées ou de transitions.

Complet mais…

Paradoxalement, la seule ombre au tableau Arp n’est pas la défense. Son intelligence tactique vaut effectivement autant offensivement que défensivement. Il est de fait doté d’une très bonne anticipation des circuits de passe et applique honorablement le pressing. Non, le point faible de l’international espoir allemand réside dans sa finition. Quand les tirs ne manquent tout simplement pas de qualité, il tergiverse trop devant le but et opte souvent pour la mauvaise décision. Jann-Fiete Arp tourne à un régime de 1,4 tir et 0,2 but par match. Des statistiques qui sont donc peu valorisantes en Bundesliga et en 2.Bundesliga, et le seul aspect – mais pas des moindres – qui le retient d’être un grand joueur.

Arp reste un attaquant typique des temps modernes, où l’on demande à tout le monde de marquer, créer et défendre. S’il doit effectivement s’améliorer sur la qualité prioritaire d’un buteur, une telle complétion à 19 ans vaut toutefois largement une surveillance étroite de ce joueur.

A propos MatthiasT 49 Articles
"Le joueur de football est l'interprète privilégié des rêves et sentiments de milliers de personnes." César Luis Menotti.