Dans ce nouvel onze type, nous partons en Ligue 1 pour effectuer une sélection des meilleurs gauchers. Et comme d’habitude, on ne prend qu’un seul joueur par équipe.

1 | Gardien : Anthony Lopes (Olympique lyonnais)

Ce onze-type des gauchers commence fort avec Anthony Lopes dans la cage ! Le gardien international portugais est assurément un des meilleurs gardiens de Ligue 1, voire même le meilleur. Pur gaucher, il montre une habileté dans le jeu au pied et assure souvent des relances compliquées souvent sur des passes pas faciles de ses défenseurs centraux.

2 | Arrière droit : Fodé Ballo-Touré (AS Monaco)

A droite de notre équipe, on trouve un… gaucher. Forcément, dans ce onze, nous n’avons que des gauchers et peu d’arrières latéraux gauchers évoluant à droite peuplent notre Ligue 1. Alors on a jeté notre dévolu sur le monégasque Fodé Ballo-Touré. Pourquoi ? Tout simplement parce que Ballo-Touré porte le numéro 2 sur son maillot quand il évolue le week-end. Et le numéro 2, c’est celui de l’arrière droit.

4 |  Défenseur central droit : Dante (OGC Nice)

Dans l’axe de notre défense, à droite, on retrouve le très expérimenté brésilien Dante Bonfim da Costa Santos. Passé par le Bayern de Munich notamment, l’international auriverde pendant de nombreuses années à déjà évolué à droite de la défense. En effet, le franco-sénégalais Malang Sarr est lui aussi gaucher, et évolue parfois associé à Dante dans l’axe de la défense niçoise.

5 | Défenseur central gauche : Timothée Kolodziejczak (AS Saint-Étienne)

De l’autre côté de l’axe, on retrouve la très bonne pioche du mercato estival des verts : Thimothée Kolodziejczak, ou tout simplement « Kolo » pour les intimes. Formé à Lens, il a fait ses débuts à Lyon, avant de partir à Nice puis au FC Séville où il s’est véritablement révélé. Mais son passage en Allemagne, à ‘Gladbach, l’a plombé. Alors il est parti aux Tigres UANL, au Mexique, avant de revenir en prêt en France cet été.

3 | Arrière gauche : Ghislain Konan (Stade de Reims)

Impossible de ne pas placer un joueur de Reims dans ce onze ! Si Reims est véritablement la révélation de cette saison en Ligue 1, Ghislain Konan y est bien pour quelque chose. Titulaire durant toute la première moitié de saison, il s’est malencontreusement blessé peu après le début de l’année. « Konan le barbare » est néanmoins une très bonne pioche pour notre couloir gauche.

6 | Milieu défensif : John Bostock (Toulouse FC)

On aurait pu penser à un joueur plus prestigieux que John Bostock devant la défense. Mais il n’y a pas foule de milieux défensifs gauchers en Ligue 1, qui plus est jouant dans des clubs pas précédemment cités. Et puis, John Bostock avait réalisé des très bonnes prestations sous le maillot du Racing Club de Lens en Ligue 2. Alors on fait confiance à son pied gauche pour assurer la récupération.

8 | Milieu relayeur : Angel di Maria (Paris Saint-Germain)

Comment ça, di Maria aussi bas sur le terrain ? Oui, mais voilà, le parisien a déjà évolué en position de milieu relayeur sous le maillot du Real Madrid. Et vu sa polyvalence et ses qualités sur le terrain, il est tout à fait capable de s’adapter à une position un peu plus basse. Et sa patte gauche peut toujours compenser une défense un petit peu laxiste.

10 | Milieu offensif : Hatem Ben Arfa (Stade rennais)

« Au niveau du football, Hatem est sans doute le joueur le plus talentueux avec lequel j’ai évolué. Il a une capacité exceptionnelle d’éliminer des adversaires. Il est adroit devant le but. Il sait faire basculer les matches. Ce qui est digne des grands joueurs. ». Cette déclaration de Valère Germain à propos de son ancien coéquipier suffit à placer l’ancien parisien dans le onze-type des gauchers de Ligue 1.

7 | Ailier droit : Nicolas Pépé (Lille OSC)

Nicolas Pépé est un joueur absolument impressionnante cette saison. Celui que l’on surnomme « Pepenalty » (il a marqué une très grande part de ses buts cette saison sur pénalty, huit cette saison sur dix-huit réalisations) est malgré tout un assez bon joueur. Relativement adroit devant le but, il est bien capable de prendre la profondeur sur son côté droit.

11 | Ailier gauche : Gabriel Boschilia (FC Nantes)

A gauche de cette attaque, Gabriel Boschilia, le joueur du Football Club de Nantes prêté par l’AS Monaco. Sa patte gauche s’est illustrée sur de nombreuses phases arrêtées cette saison, et dans le jeu, son talent est quand même très important. Avec quatre buts et quatre passes décisives cette saison, il manque un peu de profondeur dans sa ligne de statistiques, mais son jeune âge lui laisse le temps de progresser.

9 | Avant-centre : Florian Thauvin (Olympique de Marseille)

En pointe, Florian Thauvin, donc. Le gaucher de l’Olympique de Marseille est en effet habitué de ce poste, où il a régulièrement évolué, notamment dans la première partie de saison. Même s’il manque un peu de cet instinct de « tueur » d’avant-centre, « Flotov » est malgré tout bien entouré, et devrait parvenir, à la pointe de cette attaque, à avoir quelques bons ballons.

En image…

Vous aussi, réalisez votre composition avec l’outil de compositions d’équipe demivolee.com.

Le onze-type des gauchers
Le onze-type des gauchers
A propos NSOL 686 Articles
« C'est la marche funèbre des cendres que voici. À côté de celles de Carnot avec les soldats de l'an II, de celles de Victor Hugo avec les Misérables, de celles de Jaurès veillées par la Justice, qu'elles reposent avec leur long cortège d'ombres défigurées ». (André Malraux)