Onze type, c’est le moyen d’aligner sur un terrain de football onze joueurs qui ont une caractéristique en commun. Aujourd’hui, nous restons en France et nous vous proposons un onze type des anciens du Havre A.C. Et promis, le centre de formation du club doyen est bien représenté.

Note : Afin d’à la fois faciliter notre sélection et de permettre à nos lecteurs de connaître les joueurs présentés, nous nous limiterons aux joueurs ayant évolué au Havre A.C. ces vingt dernières années.

1 | Gardien : Steve Mandanda

Dans la cage, on retrouve le gardien emblématique de l’Olympique de Marseille, Steve Mandanda. Dans un onze qui compte quand même trois champions du monde avec l’équipe de France en 2018, Steve Mandanda est donc titulaire. Lui qui détient le record de match disputés avec le club phocéen a été formé au Havre. Et ce tout comme son éphémère doublure Brice Samba. Aujourd’hui très contesté à l’Olympique de Marseille, Mandanda a quand même été pendant plusieurs années un des meilleurs gardiens du championnat.

2 | Arrière droit : Ferland Mendy

Deuxième joueur de cette équipe et on commence déjà à tricher. En effet, en alignant le gaucher Ferland Mendy à droite, on ne respecte pas le vrai poste du lyonnais. Sauf que Ferland Mendy a un des meilleurs pieds droits de Ligue 1, droitiers y compris. Meilleur latéral gauche de Ligue 2 en 2016-2017, le joueur formé au Havre a également été élu meilleur latéral gauche de Ligue 1 en 2017-2018. Une ascension fulgurante pour un gamin qui aurait pu ne jamais devenir professionnel. Aujourd’hui, il est bien parti pour s’inscrire dans la durée en équipe de France.

4 | Défenseur central droit : Jean-Alain Boumsong

Jean-Alain Boumsong aurait bien failli ne jamais avoir sa place dans le onze. En effet, le cousin de David Ngog était à deux doigts de ne pas signer au Havre A.C. Car il avait chois le Stade Malherbe de Caen au moment de signer son premier contrat en centre de formation. Heureusement pour les supporters du Havre A.C., Boumsong a, au dernier moment, eu un mauvais feeling avec le responsable du centre de formation caennais. Et du coup, on retrouve en défense centrale le défenseur passé par Lyon et la Juventus de Turin.

5 | Défenseur central gauche : Souleymane Diawara

Souleymane Diawara est une personnalité de la Ligue 1. Formé au Havre A.C., comme beaucoup des joueurs de ce onze, sa carrière peut se résumer par une anecdote qu’il raconte lui-même à l’Équipe en janvier 2017. « Mon agent m’avait dit de me calmer : ”Souley, là c’est Bordeaux, c’est Laurent Blanc, c’est du lourd, donc on ne déconne pas, O.K. ?” Je lui réponds qu’il n’a pas à s’inquiéter, que je vais me calmer. Les quatre premiers mois, je suis nul, mais nul… Jean-Louis Gasset  me convoque, me demande ce qui se passe. »

« Moi, je lui dis que tout va bien, au contraire je ne sors plus du tout, je suis nickel. Et là, avec sa voix cassée, il me dit : ”Écoute-moi bien : tu vas vite reprendre ta vie de bâtard. Le changement, le cocon, c’est pas pour toi. On est jeudi, c’est soirée étudiantes. Donc, demain, je veux te voir mort à l’entraînement, tu m’as compris ?’’ »

« Je le regarde : ”Vous êtes bien sûr ?” En plus, on jouait le PSG le dimanche. Donc, je fais une bringue de chez bringue : la musique, les femmes, les verres, la totale. Le lendemain, je suis K.-O. complet. Dimanche, on gagne 3-0, je finis homme du match. Gasset vient me voir et me dit : ”Voilà, c’est ça ta vie à toi ! Donc, tous les jeudis soir, je veux te voir dehors !” »

3 | Arrière gauche : Benjamin Mendy

A gauche de notre défense et en pendant de Ferland Mendy, on retrouve Benjamin Mendy. Le défenseur latéral gauche à l’hygiène de vie douteuse évolue actuellement à Manchester City mais se fait surtout remarquer par ses saillies sur les réseaux sociaux.

6 | Milieu défensif : Lassana Diarra

Lassana Diarra est un joueur énigmatique, et il suffit de retracer son parcours pour s’en convaincre. Formé au Havre A.C., le natif de Paris rejoint très vite Chelsea avant de passer une saison à Arsenal. S’il ne s’y plaît pas, il reste en Angleterre et réalise une saison pleine à Portsmouth. Il est alors acheté par le Real Madrid, et y prend le numéro 10. Mais après des imbroglios, il récupère le numéro 24 et part la saison suivante à l’Anji, en Russie. Peu après, il se retrouve au Lokomotiv de Moscou. Empêtré dans des embrouilles contractuelles, Lassana Diarra signe à l’Olympique de Marseille en 2015 et retrouve l’équipe de France. Mais après deux années marseillaises, il signe aux Émirats… avant de venir en surprise au PSG, où il résilie son contrat après un peu moins d’une année calendaire.

8 | Milieu relayeur : Gueïda Fofana

Gueïda Fofana est un des joueurs les plus frustrants de ces dernières années. Alors qu’il était promis à une très belle carrière et qu’il commençait à montrer l’étendue de son talent sous le maillot de l’Olympique Lyonnais, le frère de Guessouma Fofana se blesse gravement à la cheville et est contraint d’arrêter sa carrière. Pourtant, son niveau de jeu pendant ses quelques années lyonnaises lui permet de rentrer dans ce onze à son poste privilégié.

10 | Milieu offensif : Paul Pogba

Paul Pogba est le joueur le plus contestable de ce onze. En effet, il n’a jamais évolué en équipe première avec le club doyen. Cela ne l’empêche pas malgré tout d’être un des meilleurs joueurs passé par le Havre A.C.. Aujourd’hui indiscutable aussi bien à Manchester United qu’en équipe de France, il est à la fois extrêmement écœurant pour les havrais qui ne l’ont jamais vu jouer, et à la fois source de fierté pour les formateurs qui l’ont repéré en 2006 à l’US Torcy.

7 | Ailier droit : Riyad Mahrez

Riyad Mahrez s’est véritablement révélé avec le Havre. Repéré par le club doyen alors qu’il évolue sous le maillot du Quimper KFC, il signe d’abord avec l’équipe réserve, avant de passer deux saisons et demi en équipe première. Là, il signera à Leicester City où il se révélera aux yeux de la planète. Désormais à Manchester City, le gaucher algérien est un atout précieux dans notre onze.

11 | Ailier gauche : Vikash Dhorasoo

Vikash Dhorasoo est un pur produit du centre de formation du Havre A.C.. Natif de Harfleur, le milieu offensif français, que l’on fait ici jouer à gauche, à marqué pendant cinq ans l’histoire du Havre, avant de passer six saisons à Lyon dont une en prêt à Bordeaux. Après ça, Vikash a passé un exercice au Milan AC, puis un autre au Paris S.G. avant de terminer sa carrière à Livourne. Mais surtout, il a représenté l’équipe de France dans quatre catégories : en plus des espoirs et des A, il s’est illustré en équipe de France Olympique mais surtout en équipe de France militaire !

9 | Avant-centre : Alain Caveglia

Décidément, on va finir par croire qu’il faut avoir joué dans un Olympique pour figurer dans ce onze : c’est en effet le cas de neuf des onze joueurs, dont Alain Caveglia. Celui qui a glané le surnom de « Cavegoal » à Lyon a passé deux saisons au début de sa carrière au Havre, avant d’y terminer son époque de joueur. Au total, plus de cent-soixante matchs et près de soixante-quinze buts.

En image

Vous aussi, réalisez votre composition d’équipe avec notre outil de création !

A propos NSOL 651 Articles
"L'homme passe la moitié de son temps à se forger des chaînes, et l'autre moitié à se plaindre d'avoir à les porter." (Eugène Ionesco)