Toujours à la recherche de nouvelles lois dans le but d’améliorer la qualité des matchs football (rires au fond de la salle), les grandes fédérations et notamment la FIFA sont toujours à la quête d’idées. Afin d’apporter notre pierre à l’édifice, voici quelques petites propositions qui partiront dès aujourd’hui sur la boite mail de Gianni Infantino (lechauvedestiragesausort@fifa.com).

Sanctions sur les touches

On ne va pas se mentir, il y a très peu de choses plus chiantes que les ballons qui partent en touche. Une perte de temps énorme suivie, pour la plupart des moments, d’un duel aérien bidon qui fait perdre le ballon à l’équipe possédant la touche. Pour régler cela, vous imaginez bien qu’on possède la solution : l’interdiction des touches.

Évidemment, qui dit interdiction dit sanction. Chaque joueur emmenant le ballon en dehors des limites horizontales du terrain se verra infliger un carton jaune (pouvant devenir rouge en cas de touche idiote ou forcée) ainsi qu’une amende dépendant du joueur concerné (les fichiers ethniques du PSG pourraient notamment être utilisés). On s’emmerde à tracer un terrain, c’est pas pour jouer en dehors.

Apparition du « cul-rouge » pour les perdants

Souvent pratiqué par les jeunes, le cul-rouge est une discipline consistant à frapper dans le postérieur d’un autre joueur (ce dernier étant en position de cambrage) à la suite d’une défaite dans un jeu quelconque. Clairement synonyme d’humiliation, le joueur subissant la frappe perd toute dignité au moment du geste. Bien évidemment diffusé à la fin des matchs, cette stipulation donnerait au football un côté enfantin et aux joueurs une détermination supplémentaire pour ne pas perdre !

Une VAR pour la VAR

L’apparition récente de la VAR (Video Assistant Referee, Assistance vidéo à l’arbitrage pour ceux qui n’ont pas voté Macron) n’a pas réglé la totalité des problèmes d’arbitrage. Pas utilisée tout le temps et parfois mal utilisée, cette technologie mériterait complètement de connaître elle aussi un arbitrage. Pour cela, l’apparition de la VARATVAR (Vidéo Assistant Referee At The Video Assistant Referee) semble totalement indispensable au football moderne.

En termes de logistique, il s’agirait d’installer une camionnette semblable à celle utilisée pour la VAR, composé d’arbitres observant avec minutie le travail des arbitres vidéo. Ainsi, plus aucun problème de ce type ne devrait intervenir au fil des matchs. En cas d’échec, la VARATVARATVAR reste une solution également valable, et ainsi de suite.

Interdiction de gardien sur les pénaltys

Parce que rater un pénalty, c’est comme jeter la fin d’un cornet de glace, nous pensons intéressant de rendre l’exercice plus facile. Ainsi, interdire au gardien de se présenter face au tireur pourrait augmenter quelque peu les chances de réussite de ce dernier, et donc le nombre de buts par match. Afin de rajouter un peu de piment, le tireur se verrait – en cas de raté – infliger une peine de prison à perpétuité. On veut bien être gentils mais faut pas déconner non plus.

But annulé en cas de mauvaise célébration

Le dab de Pogba, les bras-croisés de Mbappé, la déception de Higuain apprenant qu’il est hors-jeu… de plus en plus originales et médiatisées, les célébrations qui suivent les buts prennent aujourd’hui une place forte dans le football et dans son image.

Désormais, un joueur qui ne proposera pas de célébration originale une fois qu’il aura poussé le ballon à l’intérieur des filets pourrait se voir refuser le but, après le jugement et les notes artistiques d’un jury spécialisé. Le football, c’est avant tout un spectacle Monsieur Infantino !

En vous souhaitant une bonne Coupe du Monde en hiver.

A propos François 127 Articles
Rédacteur pour demivolee.com et fier de lettre.