Dans ce nouvel épisode de La chasse aux pépites, nous partons à la découverte du jeune talent colombien Jhon Lucumí.

L’école de la vie

Jhon Janer Lucumí Bonilla voit le jour le 26 juin 1998 à Cali en Colombie. Il commence le football dans une école de foot dans le quartier de San Luis dès son plus jeune âge. Ses qualités physiques et son habileté technique vont vite attirer l’attention d’Américo Orbes, l’un des formateurs des catégories jeunes du Deportivo Cali. C’est à l’âge de neuf ans seulement qu’il rejoint les catégories jeunes du Deportivo Cali.

A ses débuts, Jhon Lucumí jouait en position offensive, mais très vite, Américo Orbes va déceler le potentiel qu’il peut avoir dans une position plus défensive. Jhon va donc faire son apprentissage dans la « Cantera de Oro » en tant que défenseur. Cette décision s’avère judicieuse car elle va lui ouvrir les portes du monde professionnel. En effet, à dix-sept ans, il découvre le monde professionnel. Et le petit Lucumí va peu à peu gagner du temps de jeu, saison après saison. Au cours de l’année 2018, le jeune défenseur va s’imposer au sein de cette équipe et ses bonnes performances vont attirer l’attention d’équipes européennes, et après dix ans passés au sein du Deportivo Cali, Jhon Lucumí rejoint le KRC Genk en juillet 2018.

Jhon Lucumí va vite s’imposer dans le onze de l’écurie belge. Dns la continuité de ses bonne performances en Colombien Arturo Reyes va le convoquer pour intégrer l’équipe nationale colombienne pour les matches amicaux du mois de septembre.

La fiche d’identité de Jhon Lucumí

Club : KRC Genk
Age :
20 ans (né le 26 juin 1998)
Physique : 188 cm – 78 kg
Poste (secondaire) :
défenseur central (arrière gauche)
Pied fort :
gauche
Point fort :
duel, vitesse, placement, tacles, jeu aérien, agressivité
Point à améliorer :
passes, concentration

Une rencontre déterminante

Jhon Lucumí rejoint donc « la Cantera de Oro » en 2009 à l’âge de neuf ans. La Cantera de Oro ne possédant pas d’équipe pour les catégories de 1998, Jhon Lucumí va devoir évoluer avec des joueurs plus âgés. Américo Orbes va jouer un rôle important pour la future carrière de Jhon et lui-même en est conscient :

 « Le professeur est une personne très spéciale dans ma vie, il a été le premier à me tendre la main et à me former lorsque j’en avais le plus besoin. Quand j’étais ici, je pense que c’est lui qui m’a donné le feu vert, qui a cherché ma place et m’a convaincu de jouer dans la position dans laquelle je joue maintenant, il est celui qui m’a fait éclore à cette position alors je pense que je dois presque tout ce que je suis dans le football ».

Son intégration va être rapide. En effet, Jhon se démarque très viten aussi bien durant les entraînements que lors des compétitions. En 2011, Américo Orbes se voit confier la sélection jeune de la Valle del Cauca et va en profiter pour sélectionner son protégé a évoluer à un niveau départemental. Au cours de sa formation, Jhon Lucumí va connaître différents éducateurs (Michel Arango, César Hernandez et Sergio « Checho » Angulo) qui vont le façonner jusqu’à son arrivé au sein des U20 du Deportivo Cali et de l’équipe professionnelle.

Une arrivée rapide dans le monde professionnel

Le 26 septembre 2015, Jhon Lucumí va effectuer ses débuts professionnels avec le Deportivo Cali contre Cortulua. Fernando « Pecoso » Castro, son entraîneur, va offrir un cadeau empoisonné au jeune défenseu. En effet bien que le joueur évolue dans une position axiale ou à gauche de la défense, Fernando Castro va insister pour le positionner latéral droit, un poste qu’il ne maîtrise pas. Et cela ne va pas faciliter ses débuts professionnels. Sans repère, il va être vivement critiqué par les supporters déçus par ses performances.

Après un entretien avec l’entraîneur, le jeune joueur va retrouver des postes plus familiers dans l’axe et à gauche de la défense. Il va s’imposer peu à peu dans cette équipe et en 2017 il se révèle comme l’un des plus prometteurs du championnat et c’est lors de la saison 2018 qu’il s’impose comme un titulaire indiscutable du Deportivo Cali.

Les premiers pas en Europe

A la mi-saison ses bonnes performances vont attirer l’œil de KRC Genk qui va vite déclarer son intérêt pour le jeune défenseur. Les intentions du club belge sont claires : il souhaite s’attacher les services du jeune défenseur pour ensuite le laisser en prêt le reste de la saison dans son club formateur. Jhon Lucumí va donc être cédé au club belge pour un montant de deux millions et demis d’euros et rejoint la Belgique au mois de juillet.

C’est donc après avoir passé environ dix ans au Deportivo Cali et joué une quarantaine de matches avec son club formateur que Jhon Lucumí poursuit sa carrière à l’étranger.

Il rejoint la Belgique en juillet 2018 et va très vite jouer avec sa nouvelle équipe, notamment aux cours des phases de qualification en Europa League. Depuis son arrivée au sein du KRC Genk, le jeune défenseur a déjà participé à une quinzaine de matches. Dans la lancée de sa bonne saison en Colombie et de ses débuts prometteurs en Belgique, Jhon va connaître sa première convocation en équipe nationale colombienne pour les matches amicaux du mois de septembre mais il ne jouera pas.

Quel avenir ?

Avec son arrivée récente en Belgique, le jeune colombien va avoir pour principal objectif de s’adapter à son aventure en Europe et de s’imposer dans sa nouvelle équipe. C’est une étape qui peut être difficile pour un si jeune joueur quittant le seul club qu’il n’a jamais connu. Cette expérience peut toutefois s’avérer être une opportunité pour gagner en visibilité et lui ouvrir les portes de la sélection colombienne de manière plus franche.

Style de jeu

Jhon Lucumí est un défenseur possédant un gabarit imposant mais qui garde malgré tout une agilité et une vitesse dans ses mouvements. Décrit comme introverti par ses formateurs hors des terrains, son comportement sur le pré est totalement opposé. En effet, Jhon est déterminé et n’hésite pas à donner de la voix si nécessaire. Il sait s’imposer sur le terrain.

Il se montre efficace dans les un-contre-un, sa vitesse et son endurance lui permet d’exercer un marquage serré tout le long du match. Ses qualités athlétiques en font un défenseur complet qui peut défendre dans différentes situations. Malgré son grand gabarit il se montre à l’aise balle au pied, n’hésitant pas essayer de casser les lignes à travers un jeu long pour trouver ses attaquants.

Cependant, il peut parfois par manque de discernement et se précipiter sur ses interventions et s’exposer. Dès lors, il doit se montrer plus réfléchi et mieux gérer ses temps faibles. Ainsi, il doit s’améliorer lorsque son équipe est en possession de la balle, il a tendance à pratiquer un jeu direct à travers son jeu long, évitant de trouver le milieu pour construire et initier les actions.

A propos Mycki 57 Articles
Grand passionné de football, je passe mon temps libre à analyser et observer les futurs grands du football à travers le monde.