Alors que la Mersey divise Liverpool en deux, avec d’un côté les Toffees d’Everton FC et de l’autre les Reds de Liverpool, deux nouveaux clubs ont vu le jour récemment. En effet, à l’image du FC United of Manchester, club auquel nous avions consacré un article, le football tend à retourner aux classes populaires à Liverpool. Retour sur l’AFC Liverpool et le City of Liverpool FC, deux clubs prônant le football populaire et dont la popularité ne cesse de croître.

AFC Liverpool, « The Little Reds »

En 2008, un groupe de supporters de Liverpool discutent de l’idée de créer un nouveau club. Le but est de protester contre l’essor du foot business. A cette époque (et encore actuellement), les prix ainsi que la disponibilité des billets à Anfield provoquent l’exaspération de certains fans. Un site servant de forum est créé, et c’est ainsi qu’en mars 2008, l’AFC Liverpool est officiellement fondé. Le club débute en North West Counties League Division North, soit la dixième division anglaise. Lors de cette saison 2008-2009, le club échoue au pied du podium. Toutefois, ils excellent dans le domaine des coupes. En effet, les Little Reds remportent six coupes lors de leur deux premières saison. Des trophées locaux, certes, mais qui permet à l’équipe d’engranger de la confiance et de l’expérience.

Les sept glorieuses

Alors que le club alterne entre la quatrième et la cinquième place en championnat, un surprenant évènement va venir changer le destin de l’équipe en juillet 2011. Lors de la saison 2010-2011, l’AFC Liverpool termine quatrième à la différence de but avec le troisième. Rossendale, club évoluant dans la Premier Division de la North West Counties League (D9) est exclu du championnat. La règle du championnat stipule que dans ce cas, c’est le troisième de la division inférieure qui est promue, et non un club relégué qui est repêché. C’est donc le club des Holker Old Boys qui est promu, mais celui-ci refuse l’invitation. Ainsi, l’AFC Liverpool, qui a terminé quatrième, est à son tour invité.

Le club accepte et obtient donc la première promotion de son histoire, non sans une certaine chance. Le club ne semble toutefois pas prêt à cette promotion. Leur première victoire n’intervient qu’en novembre. Finalement, le club termine à la dix-neuvième place, soit une place avant la zone de relégation. Les Little Reds finissent par la suite généralement dans le ventre mou. Leur meilleur classement est une onzième place. Cependant, lors la saison 2017-2018, le club termine à la vingtième place, soit celle de premier relégable.

Crédit Photo : ThisIsAnfield

Un mode de fonctionnement toutefois différent du FC United of Manchester

S’il est possible de comparer les projets de l’AFC Liverpool et du FC United, il faut toutefois souligner les différences entre les deux clubs. Notamment le fait que l’AFC Liverpool possède un sponsor sur son maillot : TheRedmenTv, qui est un site internet tenu par des fans de Liverpool. Leur chaine YouTube possède notamment près de trois-cent-mille abonnés. En point commun majeur, la gestion des clubs par des membres. On en dénombre un millier à Liverpool, contre près de cinq fois plus pour le FC United of Manchester. Les deux clubs pratiquent également la règle du un membre = un vote. Chaque membre à son mot à dire sur les décisions prises par le club.

City of Liverpool FC, « The Purps »

Le City of Liverpool FC est un club plus jeune que l’AFC Liverpool. En effet, le club n’est fondé qu’en mai 2015. Cependant, l’accès au championnat a été plus compliqué que pour l’AFC Liverpool sept ans plus tôt. En effet, la demande du club de rejoindre la North West Counties Football League division North pour la saison 2016-2017 est refusée par la FA (Football Association). Le club est placé en Liverpool County Premier League (onzième division), mais fait appel. Ce n’est que le 8 juin 2016 que le COL FC apprend que son appel est un succès. The Purps entrent donc en neuvième division. Le club arbore des couleurs pourpres, qui sont en réalité les couleurs de la ville de Liverpool.

Un succès immédiat

La première saison de l’histoire du club dépasse toute les attentes. The Purps finissent à la quatrième place et se qualifient pour les playoffs. C’est face à Littherland que le club va parvenir à décrocher une promotion lors de leur première saison. En plus de cette victoire en playoffs, le City of Liverpool FC est parvenu à remporter deux coupes locale. La finale de l’une d’entre elles s’est déroulé à Fleetwood, ce qui a permit au club d’accroître sa popularité. Ils ont même été élu « Non League Team of The Year. ».

Crédit Photo : coral.co.uk

La saison 2017-2018 débute par un nouveau trophée pour le City of Liverpool, qui s’impose dans la Supercoupe locale. Cette saison a la particularité de voir l’AFC et le COL présents dans la même division. Alors que The Purps ne disputent que la seconde saison de leur histoire, ils parviennent à réaliser une meilleure saison que leurs voisisn. Pendant que les Little Reds sont relégués, The Purps terminent quatrième. Au niveau des confrontations, le match aller se conclu sur un match nul (1-1). Toutefois, le match retour fut une véritable démonstration pour le City of Liverpool, qui s’impose 0-5.

A la date du 19 mai 2017, le club possédait officiellement 1414 membres, soit légèrement plus que l’AFC Liverpool. Le mode de fonctionnement est exactement le même pour les deux équipes.

Le cas du FC United of Manchester n’est pas un cas isolé dans le monde du football. En Angleterre, mis à part les deux clubs de Liverpool, d’autres clubs professionnels sont également dirigés par leurs supporters. C’est par exemple le cas d’Exeter City FC (D4), des Wycombe Wanderers FC (D4) et surtout de l’ AFC Wimbledon (D3), dont la réussite et l’histoire vaut le coup d’œil. D’où une question fondamentale : la multiplication de ces clubs créés en guise de protestation ou rachetés par les fans montre-t-elle un malaise croissant en Angleterre ? Ce qui est sûr, c’est que le foot-business perd lentement la côte auprès des fans.

A propos Rijsel 8 Articles
"Le football est un jeu simple, mais il est extrêmement difficile de jouer simplement."