Alors que le mercato va bientôt ouvrir ses portes, un nom est sur toutes les lèvres : Umut Bozok (21 ans). En effet, l’international jeune turc a réalisé une très grosse saison avec le Nîmes Olympique. Au point de devenir une attraction majeure du mercato à venir.

Meilleur buteur de Ligue 2

C’est avec un statut de meilleur buteur de Ligue 2 (24 buts) qu’Umut Bozok termine la saison. Il n’était pourtant pas vraiment pressenti au début de l’exercice pour succéder à Adama Niane. En effet, Bozok évoluait la saison passée à Marseille-Consolat, en National. Il avait quand même marqué un joli total de 18 réalisations en championnat. Alors que l’on pensait que la saison à venir serait pour lui une saison de transition et d’adaptation à la Ligue 2 et au professionnalisme, il a réellement prouvé qu’il avait les capacités à évoluer au très haut niveau. Formant un duo d’attaque puissant avec Rachid Alioui (17 buts), ils trustent les deux premières places au classement des buteurs.

Déjà cet hiver Umut Bozok avait été courtisé : Nantes, Lyon et l’AS Saint-Etienne s’étaient intéressé au profil du buteur nîmois, alors auteur de quatorze réalisations à la trêve. Mais le club comme le joueur avaient été catégoriques : Umut Bozok ne partirait pas à l’hiver. En effet, il était nécessaire pour lui de confirmer avec Nîmes en deuxième moitié de saison, et surtout d’aider le club gardois à accéder en Ligue 1. Car cette accession du « NO » en première division est tout sauf un hasard. Les projets du président Rani Assaf sont ambitieux, et le club est prêt à se doter d’infrastructures et de moyen au niveau, envisageant ainsi la création d’un nouveau stade.

 

Umut Bozok pas à Nîmes l’an prochain ?

Cependant, l’idylle entre le club de la ville avec un accent et Umut Bozok devrait bientôt s’arrêter. Car les performances du nîmois sont telles que des convoitises arrivent de toute la France à la charge, et ce avant l’ouverture du mercato. Si Lyon semble s’être désintéressé du dossier, surtout avec la montée en puissance de Jean-Philippe Mateta au Havre (17 buts, 3ème meilleur buteur de Ligue 2), Nantes est aussi un peu hors course, la faute à un changement d’entraîneur possible qui prive les canaris de visibilité sur la saison prochaine.

C’est donc l’AS Saint-Etienne qui revient à la charge ces derniers jours. En effet, le club du Forez est très intéressé par le profil jeune et ambitieux de l’attaquant turc. Et ce surtout dans l’optique de dynamiser une attaque un petit peu morose. En effet, les verts ont connus des difficultés en début de saison passée. Et ils ne souhaitent pas revivre la même galère sur les pelouses de Ligue 1.

Selon une source proche du club, les verts ont même entamés des négociations concrètes avec le clan Bozok. Une offre de 9M€ aurait été formulée à la direction nîmoise, qui y réfléchirait très sérieusement. Umut Bozok serait également partant pour une signature dans le Forez, tout en sachant qu’il y gagnerait une sérieuse revalorisation de son salaire. Si le deal n’est pas encore signé, il semble néanmoins en bonne voie pour aboutir. Sauf si des prétendants turcs viennent s’immiscer dans le dossier. Car Bozok n’a jamais caché ne pas être insensible aux performances de Galatatsaray notamment. Cependant, il n’est pas impossible non plus de voir Bozok rester à Nîmes : tout se décidera dans les prochains jours.

A propos NSOL 537 Articles
"L'homme passe la moitié de son temps à se forger des chaînes, et l'autre moitié à se plaindre d'avoir à les porter." (Eugène Ionesco)