Alors que la trêve internationale a mis un terme temporaire aux championnats nationaux, il est temps de faire un point sur les classements du big 5.

Calcio A

En Italie, la bataille pour le titre fait encore rage. En effet, le Napoli n’a pas abdiqué face à la Juventus dans le combat au Scudetto. La vieille dame n’a que deux points d’avance à neuf journées de la fin, tout est encore possible. La Roma et l’Inter sont tous deux décrochés. En bas, le Benevento semble promis à la deuxième division. Mais les autres sont tous en lutte intensive. Seuls huit points séparent le Hellas (19e) du Genoa (13e).

via Wikipedia

BundesLiga 1

En Allemagne, le Bayern de Munich est promis à un nouveau titre. Le Rekordmeister devance Schalke largement. Plus bas, l’institution Hambourg SV semble en bien mauvaise posture. Cologne devrait les accompagner, et Wolfsbourg et Mayence se disputeront une place de barragiste.

via Wikipedia

Premier League

Dans le championnat le plus cher du monde, c’est Manchester City qui a fait le trou, loin devant son rival de United. En bas, WBA est en bien mauvaise posture, mais seulement neuf points séparent Bournemouth (10e)  de Stoke City (19e).  Tout est donc encore possible pour la relégation.

via Wikipedia

Conforama Ligue 1

En France, Paris file vers un nouveau titre. Le cinquième en sept ans depuis l’arrivée de QSI. Mais Emery devrait cependant quitter le bateau parisien. C’est derrière que le combat entre Marseille et Lyon est acharné. En bas, Metz est en mauvaise posture, mais Lille n’est pas beaucoup mieux. Cependant, le barrage offrira peut-être une solution de la dernière chance.

via Wikipedia

 

Liga

Liga

Peu de suspens également en Espagne, où le FC Barcelone de Samuel Umtiti et Lionel Messi fait la loi. Le bon retour du Real Madrid n’est pas suffisant, mais la lutte pour le podium est rude. En effet, l’Atletico n’est que sur un fil. En bas, Malaga prépare la descente, alors que cela sent le roussi pour Las Palmas et la Corogne.

via Wikipedia
A propos NSOL 762 Articles
« Quand un vrai génie apparaît en ce bas monde, on le peut reconnaître à ce signe que les imbéciles sont tous ligués contre lui ». (Jonathan Swift, 1667-1745)