En Allemagne, on tremble de voir un club historique être relégué en deuxième division, le Hambourg SV. Le club de la deuxième plus grande ville allemande est en grande difficulté en championnat et voit les fantômes de la relégation les hanter. Une situation malheureusement amorcée depuis plusieurs saisons.

Hambourg SV, un club historique

Le Hambourg SV est une vraie institution importante en Allemagne. Son palmarès parle en sa faveur. Cinquième club le plus titré du pays, Hambourg a remporté à six reprises le championnat, dont trois fois depuis 1963, date de création de la Bundesliga, en 1979, 1982 et 1983. L’on peut ajouter trois coupes d’Allemagne et deux coupe de la ligue. Mais le club a également brillé sur la scène européenne en s’adjugeant la Coupe des Coupes en 1977 et surtout la Ligue des Champions en 1983.

Désormais, si les titres ne sont plus à l’ordre du jour, une statistique fait la fierté de tout un club. Celle relatant le nombre d’années passées en première division allemande sans interruption. C’est simple, le HSV figure en Bundesliga depuis ses premiers jours en 1963 et demeure le seul club allemand à réussir pareille performance. Au sein du Volksparkstadion, une horloge décompte même le temps passé depuis. Un patrimoine qui pourrait bien s’effondrer en cas de descente cette saison.

24 Août 2013, l’horloge du stade s’apprête à passer le stade des 50 ans (Getty Images)

Car depuis plusieurs saisons, Hambourg lutte pour sa survie en Bundesliga. Déjà, en 2013/2014, les hambourgeois s’étaient sauvés lors des barrages face à Greuther Fürth grâce au but à l’extérieur (0-0, 1-1). La saison d’après, c’était un nouveau barrage qui s’offrait au HSV. Cette fois-ci, ce fut Karlsruhe qui tomba après prolongations (1-1, 1-2). Si en 2015/2016, le club est parvenu à accrocher une dixième place finale, de nouvelles frayeurs sont apparues la saison dernière en finissant 14e à un petit point du barragiste.

Une saison compliquée

Avant-dernier de Bundesliga, Hambourg n’a inscrit que 18 points en 26 matchs et pointe à six longueurs de Wolfsbourg, quinzième, et Mayence, barragiste. Pire attaque du championnat avec 18 buts marqués, les hommes de Bernd Hollerbach sont à la peine offensivement. En témoigne le réalisme des buteurs du club. Uniquement trois joueurs sont parvenus à inscrire au moins deux buts en championnat : Kostic (4), Hahn (3) et Arp (2). Autre élément inquiétant pour les pensionnaires du Volksparkstadion, leurs prestations loin de leur base. Car si à domicile Hambourg parvient à engranger quelques points, les matches sont plus compliqués à l’extérieur. En effet, Hambourg n’a scoré que huit fois en déplacement et glané seulement 5 points. Les quatre dernières rencontres de la saison à l’extérieur à Stuttgart, Hoffenheim, Wolfsbourg et Francfort s’annoncent dans la lignée des treize autres, à savoir corsées.

Des menaces internes

Ce week-end, Hambourg s’est lourdement incliné (6-0) sur la pelouse du futur champion d’Allemagne, le Bayern Munich. Agacés de voir leur club fondé en 1897 couler, certains supporters du HSV ont installé des croix funérares devant le Volksparkstadion, accompagnées d’un message : “Votre temps est écoulé ! Nous vous aurons tous !”. Des menaces adressées aux joueurs et dirigeants du club prises très au sérieux par la police allemande. Celles-ci font en effet suite à d’autres messages haineux. Le 17 février dernier, alors que Hambourg s’inclinait face au Bayer Leverkusen (1-2), les joueurs avaient déjà reçu des intimidations : “Avant la fin de l’horloge, nous vous traquerons à travers la ville”. Un avertissement en guise de référence au symbole du club. Les relations se tendent donc entre le club et ses propres supporters, alors que la quête du maintien s’annonce périlleuse.

A propos Ohpack 589 Articles
Entretiens une relation à distance avec l'Olympique Lyonnais. Suiveur de l'actu foot pour demivolee.com.