Mercato hivernal : Les transferts avortés de 2018 !

Le mercato hivernal de 2018 est clos, après vous avoir offert un point mercato quotidien, DemiVolee vous propose de faire place aujourd’hui aux transferts qui ne se sont pas fait !

Riyad Mahrez (27 ans Leicester > Manchester City)

Lorsqu’il a prolongé son contrat en 2016 avec Leicester, Mahrez eut la promesse de ses dirigeants qu’il pourrait quitter le club dés 2017.  Pour cela les dirigeants attendent une offre de plus de 45M€. De belles offres, le joueur n’a cessé d’en recevoir, l’été dernier l’AS Roma de Monchi aurait proposé jusqu’à 38M€. Le Chelsea d’Antonio Conte aurait lui proposé jusqu’à 48M€.  Cet hiver, ce sont Arsenal et City qui auraient offert respectivement plus de 50M€ et jusqu’à 74 millions d’euros plus un joueur…

Leicester a refusé cette ultime offre de City, réclamant… 112M€ selon la presse anglaise. France Football de son coté croit savoir que Leicester, espérant un “panik buy” de City a réclamé 80 à 90M€ + Eliaquim Mangala ou Yaya Touré. Bien que depuis cette dernière offre refusée, le natif de Sarcelles a séché l’entraînement plusieurs jours pour faire connaître son mécontentement, il a toujours tout donné pour Leicester. En témoignent ses huit buts et autant de passes décisives en 24 apparitions en Premier League.

Claude Puel s’est exprimé à son sujet : « C’était une situation difficile pour Riyad. J’espère qu’il pourra revenir avec le sourire et le désir de jouer avec ses coéquipiers. Il y a peut-être une déception pour Riyad mais je pense que tous les joueurs, toute l’équipe vont l’aider à revenir. Cela va être difficile certains jours, mais il est important qu’il reste avec nous et j’espère qu’il pourra revenir avec toute sa qualité et prouver encore qu’il est un joueur fantastique. »

Le coach français a également ouvert la porte à un départ… Cet été.

Javier Pastore (28 ans Paris Saint-Germain > Inter Milan)

L’Argentin fut proche de retrouver l’Italie et de rejoindre cet hiver l’Inter Milan. Cependant il est toujours un joueur parisien. Son bilan au PSG est assez mitigé : quelques coups d’éclats comme son but salvateur contre Chelsea en quart de finale aller de la Ligue des champions, où le joueur laisse parler toute sa classe et son talent ; martyrisant les Blues. Mais il a surtout déçu entre méformes, blessures, il a perdu peu à peu sa place de titulaire et du crédit aux yeux des dirigeants, lui le premier transfert de l’ère QSI.

Une situation inconfortable avec la Coupe du Monde en Russie qui se profile à l’horizon. Le joueur négociait donc avec l’Inter Milan dans l’espoir de retrouver du temps de jeu pour accrocher le bon wagon et filer en Russie cet été… Mais il est finalement resté à Paris.

La raison ? Selon Giovanni Branchini, ancien agent de joueurs qui a eu comme clients les illustres Rui Costa et Cafù, dans les colonnes de La Gazzetta Dello Sport, le joueur était trop cher pour l’Inter Milan (et même la Serie A). « Il faut savoir que le Paris Saint-Germain ne brade pas ses joueurs. Sirigu, par exemple, a dû renoncer à une année de contrat pour quitter le PSG. L’Inter ne pouvait pas se permettre une telle opération. »

Aleksandar Mitrovic (23 ans Newcastle > Anderlecht)

Le joueur était proche d’un retour à Anderlecht, il était d’ailleurs à Bruxelles en attendant que son transfert soit conclu entre Anderlecht et Newcastle. Mais il a finalement signé en urgence à Fulham (D2 anglaise). Pourquoi me direz vous ? Selon son coach chez les Magpies, Rafa Bénitez, la faute incombe au club belge :

« C’est une situation étrange, Anderlecht a d’abord dit oui, puis non. Deux ou trois clubs espagnols étaient intéressés et un club français aussi mais Anderlecht insistait. On ne peut pas insister puis se mettre à réfléchir! A cause de ça, j’ai dû trouver une autre solution parce que Mitrovic veut aller à la coupe du monde. C’est un bon garçon et je n’ai pas de problème avec lui. Heureusement, nous avons trouvé un autre club»

Ibrahim Amadou (25 ans Lille > Crystal Palace)

Le capitaine lillois était à deux doigts de rejoindre Crystal Palace mais Amadou n’a finalement pas pu rejoindre l’écurie de Yohan Cabaye. Lille, qui avait interdiction de recruter cet hiver, a refusé de se priver de son capitaine sans pourvoir le remplacer. Un espoir était permis pour Ibrahim Amadou (qui a passé la journée du 31 Janvier à Londres dans l’attente d’un dénouement positif).

En rapatriant le portugais Miguel Ângelo da Silva Rocha dit Xeka, qui appartient aux Dogues mais prêté à Dijon , le transfert du capitaine lillois aurait pu se conclure. Mais au final, le LOSC, qui a vu Dijon refuser de casser le prêt du portugais, a décliné les avances anglaises pour son milieu défensif. Sky Sports affirmait à la suite de ce transfert avorté que le joueur était apparu «mortifié».

Ali Ahamada (26 ans Libre > FC Metz)

L’ex gardien de Toulouse, libéré de son contrat le liant au club turque de Kayserispor, était à deux doigts de rejoindre le FC Metz dans les dernières heures du mercato hivernal. Au final, la Ligue 1 n’aura pas la chance de retrouver une des cibles préférées de Julien Cazarre.

L’opération n’a pas abouti suite à un “problème administratif du côté de son ancien club“, comme l’a confié le joueur sur les réseaux sociaux. Démentant ainsi un problème lors de la visite médicale. On ne sait pas qui a le plus perdu dans ce non transfert, Metz, Kayserispor, le joueur lui-même, ou le chroniqueur de Canal+ et les abonnés !

« Faux faux et faux ! Tout s’est bien passé lors de la visite médicale avec le FC Metz, il y avait un accord total au niveau de la rémunération également… Le problème fut administratif du côté de mon ancien club !» a tenu à préciser Ali Ahamada.

A propos Rocé Léon 40 Articles
Ne pas railler, ne pas déplorer, ne pas maudire, mais comprendre. #Spinoza