Comme pour chaque journée de Ligue 1 (à partir de maintenant), il est l’heure de la Preview. Un petite revue hebdomadaire, afin de préparer physiquement et mentalement les trois jours de total football qui arrivent. PS : Ici, les pronostics ne concernent pas les scores. Parce que c’est pas drôle. Et qu’on est nuls. D’ailleurs, jouer comporte des risques.

Les dix rencontres de Ligue 1

20 équipes, 10 rencontres, mais toujours aucun match de suspension pour Marçal.

Le match de la semaine

Peu d’originalité cette semaine, puisque le match à ne pas rater sera bel et bien l’affiche du dimanche soir. Le Football Club de Nantes reçoit le Paris Saint-Germain, dans un match intéressant qui opposera deux membres du Top 5. Bien que dans son antre, cela semble compliqué pour les canaris d’espérer quelque chose, mais après tout… se caler à la 5ème place du championnat avec une différence de but nulle et Emiliano Sala comme leader offensif, on se dirait que le paranormal n’a plus rien d’étonnant là-bas.

Coté parisien, les victoires s’enchaînent autant que les centres ratés de Kurzawa, et la double rencontre face au Real Madrid se prépare tranquillou. Cependant, une petite tâche apparaît sur le tableau de chasse des franciliens. Un but encaissé au minimum depuis fin novembre, une unique clean sheet sur les 11 derniers matchs…une fâcheuse tendance à laisser leurs adversaires faire trembler les filets qui pourrait donner des idées à Claudio Ranieri. Mais en voyant les monstres devant, la défense ne devient presque qu’un simple bonus (du moins, contre les équipes plus faibles). En tous cas, Cavani et Pastore seront absents chez les visiteurs : un verre de trop au Nouvel An, ça se paye. Pour compenser, c’est Préjuce Nakoulma qui abandonnera ses coéquipiers suite à une blessure musculaire. Notre pronostic : Kylian Mbappé remportera le duel des calvities face à Nicolas Pallois. Le problème c’est qu’il a 19 ans.

Mention : Montpellier – Monaco.

Le “on s’en fout” de la semaine

Il est impossible de ne pas rater ça. Dans le premier multiplex de cette année de Coupe du Monde, L’ESTAC souhaitera la bienvenue aux Girondins de Bordeaux. Défait par la petite équipe de Granville la semaine passée, les joueurs de Jocelyn Gourvennec (officiellement) n’auront pas à cœur de se rattraper alors que leur compteur de victoire ne s’élève qu’à une petite unité depuis fin septembre. Malcom, seul argument positif en faveur des bordelais, ne nous fera pas changer d’avis. Allez, on espère qu’ils nous feront mentir, mais vu qu’on regardera pas… bah on saura pas.

Chez les locaux, pas grand chose à dire. Troyes réalise une saison très correcte, et s’assoit actuellement sur le fauteuil de la 14ème place (dans une bas de tableau aussi serrée que le maillot de Robben). Cela dit, Benjamin Nivet et son crew n’ont pas la puissance attractive de certains et il semble compliqué d’annoncer sérieusement “qu’on a envie de mater le match de l’ESTAC avec une petite binouze à la main”. Les troyens, ce sont des gars que t’aime bien… mais que t’invite pas à tes soirées quoi. Notre pronostic : Malcom trouvera une nouvelle fois le chemin des filets, pour ramener son équipe à 9-1.

Mention : Caen – Lille.

Les questions de la semaine

Abordons désormais les matchs restant avec l’aide de petites interrogations.

  • Strasbourg vs Guingamp – Avons-nous affaire à l’affiche au nom le moins sexy de l’histoire ?
  • Rennes vs Marseille – Un match de feu dans la Breizh ? (on a notre idée).
  • Dijon vs Metz – Peut-on être heureux de voyager à Dijon ? Quand on vient de Metz, oui.
  • Nice vs Amiens – La remontée de l’OGC Nice, on y croit ou pas ?
  • Saint-Étienne vs Toulouse – Que donnera Jean-Louis Gasset à la tête de son premier Tabanouico ?
  • Lyon vs Angers – Qui se souvient quand Angers a remporté le dernier match de Ligue 1 à Gerland ?
A propos François 128 Articles
Rédacteur pour demivolee.com et fier de lettre.