Nouvelle contribution pour MOI, qui nous offre encore une fois un bel aperçu du mois passé chez les lyonnaises. Grâce à lui, zoom sur le mois de septembre des filles de l’OL.

L’actu

L’OL féminin a des objectifs très élevés cette saison : faire un nouveau triplé (D1, coupe de France et Ligue des Champions). Si cet objectif est atteint, l’OL laissera une trace indélébile sur le foot féminin : le club serait alors le premier a faire un triple-triple (3 triplés d’affilé), le premier club à remporter 3 LdC d’affilée, et le seul club a en détenir 5. Sans parler de l’hégémonie sur le championnat, avec un 12ème titre consécutif espéré.

A nouvelle saison, nouveau staff. Reynald Pedros a de grosses ambitions pour son équipe. Son bagage international et européen l’amène à avoir des exigences techniques, tactiques et physiques de haut niveau.

Malgré une équipe réputée la meilleure d’Europe, et peut être même du monde, l’OL a su évoluer et même s’enrichir qualitativement. En France, seul Montpellier semble en mesure de pouvoir rivaliser un tant soit peu, le PSG étant « abandonné » par les propriétaires. En Europe, les clubs allemands sont toujours de solides adversaires, mais cette année pourrait voir arriver de nouveaux challengers, avec des clubs investissant massivement dans les équipes féminines, comme par exemple les anglaises de Manchester City.

En championnat

La saison 2017-2018 des filles de l’OL commence à domicile face à le modeste équipe de Rodez. Sans surprise, l’OL se promène et écrase ses adversaires 7 à 0. Dont un quadruplé de la meilleure buteuse de l’an dernier, Ada Hegerberg.

Ce match est très prometteur, le jeu pratiqué étant beaucoup plus collectif que sous l’ancien entraîneur Gérard Prêcheur.

Le deuxième mach est un déplacement à Guingamp. 5-0 pour l’OL, avec 5 buteuses différentes. Une prestation une nouvelle fois très aboutie, et une jeu de plus en plus varié.

Le troisième match se joue contre le Paris FC (ex-Juvisy), à Lyon. Avec la venue de ce club de haut standing, on s’attendait à un match serré, il n’en sera rien. L’OL pulvérise les parisiennes 9 à 2. A noter, le Paris FC a encaissé 3 buts CSC. La patte Peydros se fait de plus en plus sentir, le jeu devient réellement agréable à suivre. De bon augure pour la suite, notamment pour l’Europe.

Dernière journée du mois, contre Monpellier, à Montpellier. Le match est déterminant pour la suite du championnat, le MHSC et l’OL restant sur 3 victoires chacun, et de hautes ambitions pour la suite. Ce duel au sommet est pourtant à sens unique, l’OL l’emportant sans coup férir 5 à 0.

Un mois de compétition, 4 matchs, 4 victoires, 26 buts marqués (dont 8 par Ada), 2 encaissés. L’OL est bien parti pour conserver son titre, et si l’équipe continue sur ce rythme, des records risquent de tomber.

Le mercato

On a appris le retour prévu de l’emblématique Amandine Henry (qui a déjà porté à 207 reprises le maillot lyonnais entre 2007 et 2016) à l’OL au mercato hivernal.

Et la réserve dans tout ça ?

Elle est du même acabit que l’équipe 1 : 4 matchs, 4 victoires (6-0, 4-3, 13-1 et 6-2). La relève est là, d’autant que les U19 sont sur la même lancée, avec un joli, mais terrible, 15-0, réalisé le même jour que le 13-1 de la réserve.

Et pour la suite ?

Si septembre a connu quatre matchs, seuls 3 matchs de D1 sont prévus en octobre (Bordeaux, Soyaux et Lille), et surtout 2 matchs de LdC, pour les 1/16émes de finale, face aux Polonaises de Medik Konin.

MOI

A propos Demivolée.com 78 Articles
Compte officiel de Demivolée.com.