En finalisant début août le recrutement d’Assane Diousse, l’ASSE a frappé un grand coup sur le marché des transferts. Car l’inconnu de 19 ans pourra dans les années à venir faire parler de lui. Chaussettes baissées et face au jeu, c’est décidément un des joueurs à suivre de la nouvelle saison de Ligue 1 Conforama. Focus sur Assane Diousse, la nouvelle pépite du club forézien.

L’enfant de Dakar

C’est le 20 septembre 1997 que Dakar voit naître El Hadji Assane Dioussé. Le jeune garçon manifeste très vite une forte prédisposition pour le football. En effet, dès sa plus tendre enfance, il n’est pas rare de le voir sur les terrains de terre de la capitale sénégalaise. Avec l’émigration de ses parents en Italie, il va faire ses classes dans la botte. Dès l’âge de 13 ans, il commence à être licencié dans un club italien. Avec un pied gauche puissant, celui que l’on compare parfois à Blaise Matuidi, fait régner la loi devant sa défense. Et ce malgré une relative petite taille (1m75). Avec un gabarit relativement fin, il arrive cependant à avoir une présence physique très importante. Au point que Ngolo Kanté fait partie des joueurs auquel il aime se référer.

Dès l’âge de 17 ans, il parvient à intégrer le groupe professionnel de l’Empoli. Et sa mise en route dans le bain du haut niveau se passe de la meilleure des manières. Bien qu’il ne se distingue pas par une puissance de frappe et des qualités offensives très importante, il fait très vite son trou dans l’effectif du club italien. Il dispute, pour sa première saison pro, 16 rencontres avec le maillot bleu. Et sa deuxième et celle de la confirmation. Ainsi, il dispute plus de trente matchs, tout ça alors qu’il est à peine majeur. Et le Sénégal le couve d’un oeil attendri, espérant qu’il ne rejoigne pas la sélection italienne. Et dans la dernière liste de la sélection, pour la double confrontation contre le Burkina Faso de Bertrand Traoré, il a fait son apparition.

Assane Diousse, le gros coup

En déboursant cinq millions d’euros à l’été pour s’attacher les services du milieu pour cinq saisons, l’AS Saint-Étienne fait un pari sur l’avenir. Un pari qui s’est déjà avéré payant. Car numéro 8 sur le dos, pour son premier match de Ligue 1 lors de la première journée, il a été élu Homme du match par l’Equipe. Très peu de ballons perdus, une grosse activité et un calme balle au pied qui en a fait un des acteurs important de la victoire des stéphanois (1-0). Une belle récompense pour ce jeune garçon qui a encore tout à offrir. Et cette apparition a également ravie les supporters stéphanois, puisqu’ils sont désormais extatiques sur le jeune milieu de terrain.

Un membre des Green Angels, me confiait ainsi “qu’Assane Diousse est une révélation technique. D’ailleurs, son jeu assez créatif permet au club d’imposer la patte Garcia. Ses qualités physiques et techniques pourront apporter beaucoup à l’équipe sur le long terme. Le dernier joueur à m’avoir fait une telle impression en Ligue 1, c’est Ngolo Kanté quand il était à Caen.” De là à dire qu’Assane Diousse est le nouveau Ngolo Kanté, il n’y a qu’un pas. Si l’on souhaite bien sûr au jeune sénégalais de suivre la trace de son aîné, il paraît encore tendre pour mériter une telle comparaison. Mais gageons qu’il saura ravir les spectateurs de Geoffroy-Guichard par son talent.

A propos NSOL 756 Articles
« Quand un vrai génie apparaît en ce bas monde, on le peut reconnaître à ce signe que les imbéciles sont tous ligués contre lui ». (Jonathan Swift, 1667-1745)