Les spinaliens ont repris l’entraînement, sans savoir encore dans quelle division ils joueront la saison prochaine. Petite revue d’actualité à propos du club vosgien.

Nationale 1 ou Nationale 2 ?

Le club a en effet, le cul entre deux chaise, le recrutement a commencé, axé pour le Nationale 2. Mais les boutons d’or pourraient se maintenir administrativement, grâce à la mauvaise gestion financière du SC Bastia. Les Corses, déjà relégué par le gendarme financier de Ligue 2 a Nationale 1, pourrait déposer le bilan si sa situation financière ne s’améliore pas dans les prochains jours. Et ça sera Epinal qui en profitera. Une préparation qui doit s’adapter à cette situation, car la reprise en N1 sera le 4 août, tandis que le N2 commence le 12 août. Les spinaliens sont véritablement dans l’expectative !

Transfert spinaliens

Dans le sens des départs, bison futé voit rouge, actuellement il y a 16 departs, tous en fin de contrat. Notamment des joueurs cadres tels que Gbegnon, Dabo, Lemb, Léonard entre autres. Laissant quelques rescapés comme Robin, Colin, Baï, Meyer et Diawara. Dans le sens des arrivées, beaucoup de jeunesses provenant de CFA ou de DH. Un latéral gauche de 22 ans, Driss Trichard du Havre AC, deux nouveaux attaquants, Amine Groune (19 ans) et Ilias El Kasmi (22 ans) venant respectivement de Tréméry et Ornans. Enfin le club a enregistré l’arrivée de 3 milieux, Erwann Mahidi, 22 ans de RC Strasbourg, Mohamed Labhiri, 22 ans d’Amiens AC et Alexis Martins, 20 ans de l’ASNL. Actuellement, le club a accueilli six anciens U19 à son stage à Gerardmer, et pourrait recruter Boubakar Fofana. En effet, ce dernier est à l’essai après ne pas avoir eu la chance d’être retenu par le SC Bastia.

Déménagement

Le SAS jouera jusqu’à la mi-octobre à Eloyes, en effet, la ville est actuellement en train de refaire le stade de La Colombière, notamment pour l’installation d’un nouveau système d’irrigation de la pelouse. La ville d’Eloyes est située à une dizaine de kilomètres d’Epinal. Cette ville, dont les habitants sont appelés les Loyas, a bien voulu acceuillir les matchs du petit club des Vosges. En effet, le maire, monsieur André Jacquemin, retraité de la fonction bancaire, espère sans doute dynamiser le quartier grâce aux petites affluences les jours de matchs.

De plus, les supporters abreuvés de bière pourront, après les matchs, se délecter des magnifiques lieux historiques qui accompagnent le lieu. Le massif du Frossard renferme de nombreux lieux religieux. De plus, dans la forêt du même nom, vous pourez, si vous souhaitez, découvrir le dolmen de Purifaing. Et même le musée d’histoire naturelle, inauguré le 29 mai 1976. Ces nombreuses attractions, situées à moins de trois heures de Paris avec un changement en gare d’Epinal, risquent d’en attirer plus d’un !

 

A propos Aloïs 280 Articles
Rien n'a changé pour le mieux. Branleur au maximal, toujours sourire amical